Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

L’escargot petit-gris

Cet escargot est très courant, il est aussi comestible mais il faut respecter les dates d’autorisation de ramassage.

Helix aspersa

escargot petit-gris

POSITION SYSTÉMATIQUE : Mollusque Pulmoné Stylommatophore

Famille des Helicidae

ETYMOLOGIE : Helix = spirale et aspersa = saupoudré

DESCRIPTION :

Taille : Plus petit que l’escargot de Bourgogne (Helix pomatia) l’escargot petit-gris mesure 25 à 35 mm sur 25 à 40 mm pour un poids de 7 à 15 g.

Forme, allure : Comme les autres escargots terrestres, le petit-gris a des tentacules oculaires avec les yeux à leur extrémité. Sa coquille calcaire est bien ronde, avec 4,5 à 5 tours de spires. L’ouverture (péristome) est large, avec une bordure blanche.

Coloration : La coquille est brun clair, mais avec des bandes plus sombres longitudinales.

Comportement : C’est une espèce dont l’activité est essentiellement nocturne.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : L’escargot petit-gris est présent dans toute l’Europe de l’Ouest et du Sud. En France, elle ne manque que dans le sud-est.

HABITAT : C’est une espèce très répandue, on la trouve dans les jardins, les parcs, les bois, les haies, les dunes.

PÉRIODE D’OBSERVATION :

Helix aspersa

BIOLOGIE :

Alimentation : De régime végétarien, le petit-gris consomme de nombreux végétaux, principalement les orties, mais on ne peut ignorer leurs effets sur les plantes cultivées.

Reproduction : L’escargot petit-gris est hermaphrodite comme les autres escargots terrestres. Lors de l’accouplement, il y a fécondation croisée. La ponte a lieu ensuite dans un trou dans le sol de 4 à 8 cm  de profondeur. Le nombre des œufs pondus est de l’ordre de 85, ils sont blancs d’un diamètre d’environ 3 mm. L’éclosion aura lieu après 12 à 25 jours en fonction de la température. Le développement est direct, ce sont donc de petits escargots semblables aux adultes en miniature qui vont éclore.

REMARQUES : L’escargot petit-gris est l’un des gastéropodes terrestres les plus fréquents. Il appartient aux Mollusques Pulmonés chez lesquels la cavité palléale joue le rôle d’un poumon et permet de respirer l’oxygène gazeux chez des représentants de ce groupe d’origine marine. Cette adaptation leur a permis de vivre en milieu terrestre, mais nécessite une humidité ambiante, le petit-gris résiste mal à la sécheresse.

Il y a plusieurs sous-espèces d’Helix aspersa en Europe. En raison de sa valeur gustative, le petit-gris a fait l’objet d’élevages en milieu contrôlé, l’héliciculture, c’est la sous-espèce algérienne, Helix aspersa maxima (le « gros-gris ») qui a aujourd’hui la faveur des éleveurs.

escargot petit-gris

RÉFÉRENCES :

Kerney & Cameron, 1979. A field guide to the snails of Britain and North-West Europe. Collins.

Perrier, 1930. Faune de France Illustrée, tome IX, Mollusques. Delagrave.

Les escargots européens

The living world of molluscs

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

54 commentaires sur “L’escargot petit-gris”