Le tabac d’Espagne

C’est un grand papillon de couleur orangée avec des marques noires qui fréquente les bois et forêts un peu partout en France. Il n’est pas rare, mais sa chenille ne mange que de la violette.

Argynnis paphia Linnaeus,1758

Argynnis paphia

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Lépidoptère

Famille des Nymphalidae

ETYMOLOGIE : Argynnis = surnom de Vénus et paphia = autre surnom de Vénus (Linné avait pris l’habitude de donner aux papillons des noms issus de la Mythologie).

Le nom vernaculaire « tabac d’Espagne », vient du fait que la couleur des ailes rappelait celle du tabac en poudre fabriqué à Séville au XVIII° siècle.

Son nom anglais est « silver-washed fritillary » (Fritillary est le nom désignant les nacrés et les mélitées ou damiers) : le nacré lavé d’argent.

le tabac d’Espagne

DESCRIPTION :

Taille : C’est un papillon assez grand, 55 à 65 mm d’envergure.

Forme, allure : Le dessus des ailes est orangé avec des taches noires. Chez le mâle, sur les nervures postérieures de l’aile antérieure, 4 stries noires apparaissent nettement plus épaisses, ce sont les stries androconiales responsables de l’émission de substances spécifiques qui jouent un rôle dans le rapprochement des partenaires. La face inférieure des ailes postérieures a des reflets verts et une bande blanc-nacré caractéristique de la famille. Les femelles sont plus ternes, sans ces stries androconiales bien entendu.

Il existe des femelles d’une forme récessive, de couleur de fond vert bronze très foncé (forme valesina).

Coloration : brun-orange avec des motifs (points et stries) de couleur noire.

Comportement :

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Argynnis paphia

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Il est répandu dans l’Europe entière sauf la Scandinavie, et souvent abondant. On le rencontre dans la France entière.

HABITAT : Le tabac d’Espagne habite les lisières de bois et de forêt, les clairières fleuries.

PÉRIODE D’OBSERVATION : Les adultes volent de fin juin à septembre.

accouplement de Argynnis paphia

BIOLOGIE :

Alimentation : L’adulte butine ronces, chardons et eupatoires principalement. La chenille apprécie particulièrement les différentes espèces de violettes.

Reproduction : Le tabac d’Espagne ne produit qu’une génération par an. Lors de la parade nuptiale, le mâle vole sous la femelle et émet le parfum des ces androconies. La femelle produit également des substances aphrodisiaques. Les œufs sont déposés près des plantes dont la chenille se nourrit, mais pas dessus. Souvent, les pontes ont lieu à proximité de pins ou d’épicéas. Les œufs sont espacés d’un mètre environ. Les éclosions ont lieu en fin d’automne, elles vont hiverner dans un cocon de soie. Il s’agit donc d’une diapause larvaire. En mars, la chenille se dirige vers des violettes et se nymphosera. La chenille mesure près de 4 cm, elle est marron foncé avec deux bandes dorsales parallèles jaunes, et des épines marron clair. Assez curieusement, une paire d’épines dépassent de la tête vers l’avant et ressemble à des antennes.

REMARQUES :

 

tabac d’Espagne

Argynnis paphia

Le tabac d’Espagne

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Chinery, 1973. A field guide to the Insects of Britain and Northern Europe. Collins.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dierl & Ring, 2009. Guide des Insectes. Delachaux & Niestlé.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Dardenne et al., 2008. Papillons de Normandie et des Iles Anglo-Normandes.

Higgins & Riley, 1975. Guide des Papillons d’Europe. Delachaux & Niestlé. (première édition française en 1971.).

Laplanche & Corge, 2008. Papillons de Méditerranée. Edisud.

Martiré, Merlier & Turlin, 2016. Guide des plus beaux papillons et leurs fleurs favorites. Belin.

Novak & Severa, 1983. Le multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

Sterry & Mackay, 2004. Papillons.  Larousse.

Tolman & Lewington, 2009. Collins butterfly guide. Collins.

Fauna Europaea

Le Monde des Insectes 

La galerie du Monde des Insectes  

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

Nature Spot Leicestershire and Rutland

Butterflies and moths of Switzerland

6 pattes. Les papillons de la Vienne 

Lepi’Net. Les carnets du Lépidoptériste Français

European Lepidoptera and their ecology  

Butterfies of France

Butterflies and moths of Switzerland

Bristish Lepidoptera

Eurobutterflies

Catalogue of the Lepidoptera of Belgium

Moths and Butterflies of Europe and North Africa

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *