Categorie : Autres Insectes

Outre ces 7 ordres principaux en nombre de représentants, il en existe d’autres bien représentés dans la faune de France.

APTÉRYGOTES : ce sont des insectes primitifs qui, comme leur nom l’indique, n’ont pas d’ailes. Ils sont petits, discrets, et ont le corps qui se termine par 3 cerques.

EPHÉMÉROPTÈRES : les éphémères sont des insectes dont les larves sont aquatiques, leurs ailes sont dressées l’une contre l’autre et leur corps prolongé par 3 (rarement 2) cerques. Comme leur nom l’indique, la durée de vie de l’imago est courte, et la plupart ne se nourrissent pas et ont des pièces buccales atrophiées.

DICTYOPTÈRES : ce groupe rassemble des insectes assez différents mais assez connus : les mantes religieuses et les blattes. Leur point commun est de pondre leurs œufs dans des étuis cornés, les oothèques. On y associe aujourd’hui les ISOPTÈRES ou termites.

DERMAPTÈRES : étymologiquement « ailes en cuir ». Ce sont les perce-oreilles qui vivent cachés la plus part du temps dans les feuilles, les noyaux, sous l’écorce.

NEUROPTÈRES : caractérisés par des ailes de grande taille et aux nombreuses nervures, elles sont repliées en toit au dessus du corps au repos. Les larves sont souvent carnassières (fourmilion, chrysope).

TRICHOPTÈRES : ce groupe est très proche des lépidoptères, et les trichoptères peuvent être parfois confondus avec des papillons hétérocères. 2 différences essentielles, les ailes ne portent pas d’écailles, mais de poils, et les larves sont aquatiques et vivent dans un fourreau constitué de brindilles (porte-bois), de grains de sable, voire de coquilles de mollusques.
On trouvera dans ce chapitre des insectes de petite taille appartenant à des groupes variés, souvent parasites : poux, puces, psoques etc.

La chrysope verte

La grande mouche de mai

Le perce oreille

La chrysope commune

L’éphémère commune

La mouche-scorpion

Le sialis de la vase

La blatte sylvestre

La mante religieuse

Le fourmilion longicorne