Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La blatte de Vinz

Cette espèce fait partie des blattes champêtres qui vivent en extérieur sans envahir les habitations. Présente probablement depuis très longtemps, elle n’a été identifiée qu’en 2012, confondue auparavant avec une espèce proche, Ectobius pallidus.

Ectobius vinzi Maurel, 2012

Ectobius vinzi a les pattes dotées d’épines bien visibles. Caen (14) 14/10/2017

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, super-ordre des Dictyoptères

Famille des Blattellidae

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre Ectobius signifie « qui vit au-dehors », et s’applique à plusieurs espèces de blattes dites « des bois », « des jardins » ou « champêtres », par opposition aux blattes « domestiques », surnommées « cafards » et qui vivent dans les habitations en commensales de l’homme et se nourrissent de toutes les denrées alimentaires.

Le nom d’espèce « vinzi » est une dédicace du découvreur de cette espèce nouvelle, Jean-Philippe Maurel à Vincent Derreumaux, entomologiste et spécialiste de macro-photographie, expert très actif sur le forum « Le Monde des Insectes » sous le pseudonyme de « Vinz ».

Ectobius vinzi est capable de grimper sur des parois verticales. Caen (14) 14/11/2017.

DESCRIPTION :

Taille : entre 7 et 9 mm pour les mâles, entre 7 et 10 mm pour les femelles.

Forme, allure : les blattes sont des insectes au corps aplati et aux longues antennes, leurs pattes portent des épines. Les Ectobius ont les élytres mous, avec une nervure anale bien nette. Les mâles sont de couleur jaune pâle, leur pronotum est arrondi et presque transparent, et les élytres sont également transparents, avec une ponctuation fine entre les nervures qui sont claires. Ils atteignent l’extrémité de l’abdomen qui possède des cerques clairs à l’extrémité sombre. Les ailes postérieures sont très petites. Les yeux sont foncés. Les femelles ont le pronotum plus orangé et les élytres plus courts que les mâles, elles sont aussi plus grandes que ces derniers. Les larves se reconnaissent à leur couleur plus foncée et à une bande transversale blanche.

Coloration : jaune à brun jaune.

Comportement : les blattes se déplacent extrêmement rapidement.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Ectobius vinzi. Caen (14) 30/10/2017.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : cette espèce n’a été décrite qu’en 2012, à partir d’individus vivants récoltés dans le Lot, et une recherche dans des collections de référence. Il s’est avéré qu’elle a été longtemps confondue avec Ectobius pallidus auquel elle ressemble beaucoup. Les collections et les photographies existantes ont montré sa présence en abondance en Midi-Pyrénées (au moins depuis 2005), et en région parisienne. Elle a depuis été identifiée partout en France et en Belgique.

Ectobius vinzi est aussi arboricole, celle-ci a été capturée au battage des branches de noisetier dans un parapluie japonais. Caen (14) 23/08/2020

HABITAT : zones boisées, parcs, jardins.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mai à novembre.

BIOLOGIE :

Alimentation :

Reproduction : les femelles pondent leurs œufs dans une oothèque qu’elles transportent d’abord à l’extrémité de leur abdomen et qu’elles déposent ensuite dans le sol. Les adultes meurent en automne.

Les stades larvaires de Ectobius vinzi se reconnaissent à leur bande transversale blanche. Caen (14) 23/08/2020.

REMARQUES : Ectobius vinzi est très proche de Ectobius pallidus, un détail anatomique observable à la loupe permet leur distinction de façon certaine. Il s’agit d’une fossette glandulaire située sur le 7ème tergite des mâles qui produit une substance attractive pour les femelles qui est de forme elliptique avec une touffe de soies lisses chez E.vinzi. La taille des ailes postérieures est également un bon critère pour distinguer ces deux espèces.

Stade juvénile précoce d’Ectobius vinzi. Caen (14) 17/07/2019

La révision en cours de la sous-famille des Ectobiinae propose la création d’un nouveau genre, Planuncus, auquel cette espèce pourrait être rattachée.

RÉFÉRENCES :

Maurel J.P., 2012. Une nouvelle espèce de blatte découverte dans le département du Lot (France) : Ectobius vinzi nov.sp. (Dictyoptera, Blattellidae, Ectobiinae). R.A.R.E. T XXI (3) : 109-119.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.