Le clairon des abeilles

Un coléoptère à l’aspect bien particulier et facilement reconnaissable, ses élytres sont rouges avec des bandes noires. Sa particularité, il élève ses larves aux dépends des abeilles.

Trichodes apiarius

Trichodes apiarius

Trichodes apiarius

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Coléoptère

Famille des Cleridae

ETYMOLOGIE : Le nom de cette espèce « clairon » peut paraître énigmatique. En fait, le nom de genre, aujourd’hui Trichodes s’est d’abord appelé Clerus, nom donné par Geoffroy Saint-Hilaire. Et si l’on se réfère à la faune Perrier (Remy Perrier – La faune de France Illustrée en 10 volumes – Delagrave), le nom Clerus ou clairon vient du grec « kleros », nom sous lequel Aristote a désigné un insecte qui attaque les abeilles.

Trichodes vient de poil, et Apiarius = des abeilles.

En anglais, il est appelé « bee beetle », le scarabée des abeilles.

DSC03106

le clairon des abeilles

DESCRIPTION :

Taille : environ 1,5 cm

Forme, allure : Le clairon des abeilles est assez facilement identifiable. Il a la tête et le thorax noirs bleutés  et recouvert de pilosité jaunâtre. Ses antennes se terminent en massue comme celles des scarabées. Les élytres sont rouges avec trois bandes transversales noires bleutées. La dernière bande atteint l’extrémité de l’élytre (apex) chez Trichodes apiarius, mais ne l’atteint pas chez l’espèce très proche Trichodes alvearius.

Coloration : thorax noir bleuté, abdomen rouge avec 3 bandes noires.

Comportement : Il vole avec aisance.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

DSC00665

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Le clairon des abeilles est répandu dans l’Europe entière, et également en Afrique du Nord. Il est assez commun en France.

HABITAT : Il habite des zones plantées et fleuries où il chasse les petits insectes.

PÉRIODE D’OBSERVATION :

Trichodes apiarius

Trichodes apiarius

BIOLOGIE :

Alimentation : Chez les Cleridae, les larves aussi sont de couleurs vives, et elles sont prédatrices d’insectes. Les adultes sont soit également prédateurs de petits insectes qu’ils trouvent sur les fleurs, soit consommateurs de pollen.

Reproduction : La particularité de cette espèce réside dans le fait que les femelles pondent leurs œufs dans des nids d’abeilles sauvages comme les osmies ou les megachiles, plus rarement dans les ruches.

La larve mange les œufs des abeilles et effectue sa nymphose dans le nid.

REMARQUES : Une espèce apparentée, le clairon des fourmis a adopté un comportement similaire mais en parasitant les nids de fourmis.

 

le clairon des abeilles

le clairon des abeilles

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006

Chinery, 2005

Dierl & Ring, 2009

Leraut, 2008

Reichhoff-Riehm, 1983

Perrier, 1932. Faune de France Illustrée tome VI. (sous le nom Clerus apiarius).

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

Les pages entomologiques d’André Lequet

The beetle fauna of Germany



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.