L’escargot des dunes

Il pullule littéralement dans les massifs dunaires, et recouvre les tiges des plantes, les piquets de clôture et tout autre support vertical.

Theba pisana

Le limaçon de Pise, la caragouille rosée (Provence), l’hélice de Pise.

Theba pisana

POSITION SYSTÉMATIQUE : Mollusque Gastéropode Pulmoné Stylommatophore

Famille des Helicinae

ETYMOLOGIE : pisana = de Pise.

DESCRIPTION :

Taille : Sa taille reste modeste, guère plus de 2 cm pour les plus grands.

Forme, allure : Il est assez variable d’apparence, très blancs pour les exemplaires trouvés dans la garrigue provençale, plus rayés et sombres pour ceux des dunes du littoral normand. Sa coquille présente 5 à 6 tours de spires et un ombilic (orifice de l’axe d’enroulement) ouvert et visible.

Coloration : escargot blanc avec des rayures dans le sens des spires, brunes ou rosées.

Comportement : Il se déplace la nuit pour se nourrir de végétaux divers. Le jour, on l’observe le plus souvent en rangs serrés sur les tiges des plantes ou d’autres supports verticaux où il se protège de la chaleur du sol et parvient à supporter les rigueurs du soleil, ce qui est assez exceptionnel parmi les gastéropodes terrestres, qui généralement préfèrent les milieux humides. C’est grâce à un film de mucus qui va sécher et obturer la coquille, et que l’on appelle l’épiphragme, que cet escargot évite l’évaporation et sa deshydratation.

escargot des dunes

DÉTAILS À VÉRIFIER :

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Surtout méditerranéen, l’escargot des dunes doit son nom à sa capacité d’avoir colonisé le littoral de toute l’Europe de l’Ouest jusqu’aux Pays-Bas, et c’est dans les massifs dunaires qu’on va le rencontrer fréquemment.

Espèce originaire de la zone méditerranéenne, elle ne s’est pas contentée de coloniser le littoral européen en migrant vers le nord, elle a aussi été introduite accidentellement en Australie, en Californie et en Afrique du Sud, où elle est considérée comme une espèce indésirable.

HABITAT : endroits secs, bien exposés au soleil. Principalement les zones côtières au sens large ; les dunes,

PÉRIODE D’OBSERVATION :

hélice de Pise

BIOLOGIE :

Alimentation : Mollusque typique de la garrigue, on le trouve surtout sur le fenouil et le genêt

Reproduction : Comme les autres escargots, l’escargot des dunes est hermaphrodite et se reproduit par fécondation croisée. Les œufs sont déposés dans le sol.

REMARQUES : il est parfois consommé, pour le goût de fenouil qu’il acquiert en consommant cette plante.

Theba pisana

RÉFÉRENCES :

Kerney & Cameron, 1979. A field guide to the land snails of Britain and North-west Europe. Collins.

Perrier, 1930. La Faune de France Illustrée, tome IX, Mollusques. Delagrave.

Les différentes espèces d’escargots européens

Insectes et autres invertébrés de la garrigue languedocienne

Theba pisana

2 commentaires pour “L’escargot des dunes

  1. cardoni dit :

    ou je peut en acheter pour ma consommation personel merci

  2. clelia04 dit :

    j adore c est tres bien fait !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.