Le mylabre inconstant

Espèce méridionale, le mylabre inconstant est assez facile à identifier avec ses élytres jaune d’or aux bandes noires transversales.

Mylabris variabilis

Mylabris variabilis

Mylabris variabilis

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte, Coléoptère

Famille des Meloidae

ETYMOLOGIE : Mylabris désignait en grec un insecte vivant dans les boulangeries et les moulins, variabilis = variable (allusion au polymorphisme de l’espèce).

En anglais, on le nomme « Orange blister beetle », le scarabée orange qui donne des cloques (cf. le méloé enfle-bœuf).

DESCRIPTION :

Taille : il ne dépasse guère 1,5 cm

Forme, allure : coléoptère d’allure massive, l’abdomen étant élargi vers l’arrière. La tête est noire, et apparaît nettement séparée du thorax par une sorte de cou. Le thorax est aussi noir et velu. Mais cette espèce est assez polymorphe (d’où son nom) la taille et la forme des taches varie selon les individus.

Coloration : Les élytres sont jaunes ou orangées avec l’extrémité noire et deux bandes noires transversales, la première étant souvent constituée de deux tâches.

Comportement :

DÉTAILS À VÉRIFIER :

 Mylabris variabilis

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : L’espèce M.variabilis est répandue dans le sud de la France, et dans tous le sud-est de l’Europe.

HABITAT : Elle affectionne les prairies et lisières bien ensoleillées et fleuries.

PÉRIODE D’OBSERVATION : On rencontre les adultes de juin à septembre.

le mylabre inconstant

le mylabre inconstant

BIOLOGIE :

Alimentation : Les adultes se nourrissent de pollen, et volent très bien de fleur en fleur.

Reproduction : Après l’accouplement, la femelle pond dans le sol, généralement prés d’une oothèque de criquet. En effet les larves se développent au dépends d’œufs de criquets ou de blattes. Ce parasitisme des larves est un des caractères de la famille des méloidés

REMARQUES : Il existe plusieurs espèces proches : Mylabris flexuosa, qui présente trois bandes sur les élytres, Mylabris polymorpha avec plusieurs taches noires en plus des bandes.

Mylabris variabilis

Mylabris variabilis

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006

McGavin, 2012

Perrier, 1932. La faune de France Illustrée, tome VI.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Mylabris variabilis

21 commentaires pour “Le mylabre inconstant

  1. Bonjour
    habitant en Normandie proche d’Évreux il y a maintenant des
    mylabres inconstants bizarre?…
    Cordialement,
    Walter

  2. françoise dit :

    Bonjour,
    Habitant LE MOLAY LITTRY, il y en a aussi
    Cordialement

    • Michel dit :

      Habitant la Basse-Normandie, j’en serais très heureux, mais je suis obligé d’en douter fortement. Une photo serait la bienvenue.
      Michel

  3. Christian Halut dit :

    J’ai pu observer un Mylabre inconstant, dans mon jardin, cet été en juillet.
    J’habite le sud de la province du Hainaut en Belgique.
    Cordialement,
    Christian

    • Michel dit :

      Une fois encore, c’est très peu probable. Cette espèce est vraiment méditerranéenne. Envoyez nous une photo.
      Michel

      • Christian Halut dit :

        Méditerranéenne oui, mais également originaire de la Turquie. Or nous avons énormément d’échanges en tous genres avec ce pays; des « importations » accidentelles ne sont dès lors peut-être pas à exclure..(il y a bien des termites à Bordeaux)..

        Christian

        • Michel dit :

          La probabilité de tomber sur un imago exotique importé « accidentellement » est infime. Faute de pouvoir identifier les insectes concernés d’après une photo, je suis convaincu qu’il s’agit dans tous les cas d’une confusion avec un insecte proche, meloidé, chrysomelidé ou même silphidé. Quant aux termites, il ne s’agit pas d’observation unique très éloignée de l’aire de répartition mais d’un continuum de l’aire de répartition qui s’étend vers le nord, jusqu’à Nantes, Le Mans, Paris à l’heure actuelle.
          Michel
          Michel

  4. GEORGES DEFEVERE dit :

    Bonjour à tous, j’en ai trouvé plusieurs dans notre verger, dans un piège à frelons, avec des centaines de mouches et asticots…Difficile de prendre photo, car ils s’envolent dès qu’on ouvre. Mais vu les bandes, la tête et les antennes, la taille, etc et après recoupement avec plusieurs sources, dont ce site, il s’agit bien de Mylabris.
    Et nous sommes en sud-Touraine (Descartes).
    Jamais vu avant cette année. Conséquence du réchauffement actuel?

    • Michel dit :

      Attention, il y a très souvent des confusions entre le mylabre inconstant et d’autres coléoptères arborant le même type de coloration.
      Michel

  5. Ghni dit :

    j’ai constaté les même espèces sauf que l’élytres rouge et noirs. à Bejaia en Kabylie. (Algérie).

  6. Stef dit :

    J’en ai aussi eu une quinzaine dans un piège à frelons.
    J’habite en Finistère Sud.

  7. Stef dit :

    J’en ai trouvé une quinzaine dans un piège à frelon.
    En Finistère Sud!

  8. martine dit :

    bonjour jai des insectes devant chez moi dans la terre qui ressemble un peu à ca mais une seule barre orangé

  9. Angwyshaunce dit :

    J’ai photographié un individu à la fois similaire et bien différent à Mozet (Wallonie, Belgique) cet été 2018.
    lien de l’image: https://imgur.com/a/vTOjCf7

  10. Maxime dit :

    J’habite dans le beaujolais au nord de Lyon.
    En est-ce un?

  11. Myriam dit :

    Je viens d’en trouver dans ma prairie . Celle-ci est très sèche et ensoleillée et on y trouve des des criquets. J’habite vers Lyon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.