Le pyrochre ou cardinal

Ils ne sont pas si nombreux les coléoptères entièrement rouges, le pyrochre se reconnait aussi à ses antennes pectinées.

Pyrochroa coccinea et Pyrochroa serraticornis

 

Pyrochroa coccinea

Pyrochroa serraticornis

Pyrochroa serraticornis

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte, Coléoptère

Famille des Pyrochroidae

ETYMOLOGIE : Pyrochroa = couleur de feu et coccinea = vermillon, serraticornis = antennes dentées

En anglais il se nomme « cardinal beetle », le « scarabée cardinal », comme en français.

DESCRIPTION :

Taille : 14 à 18 mm

Forme, allure : Le pyrochre est un insecte assez plat, aux élytres molles et arrondies, il possède de longues antennes dentées chez la femelle, nettement pectinées chez le mâle. La tête est un peu triangulaire. Il existe deux espèces trsè proches : Pyrochroa coccinea a la tête noire alors que Pyrochroa serraticornis a la tête rouge. Les deux espèces ont le thorax et les élytres rouges.

le pyrochre ou cardinal

Coloration : Le pronotum ou corselet est rouge, ainsi que les élytres, la tête, les antennes et les pattes sont noires.

Comportement : On les observe principalement sur les ombellifères, l’aubépine, mais aussi sur les troncs d’arbres abattus où ils vont pondre. Ils volent très bien et vont de fleur en fleur.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

DSC01719_2

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Très largement réparti en Europe, il est commun en France.

HABITAT : Forêts mixtes ou de feuillus

PÉRIODE D’OBSERVATION : mai à juillet, plus abondant vers le mois de juin

BIOLOGIE :

Alimentation : Les adultes se nourrissent sur les fleurs, de pollen et de nectar. Les larves sont carnivores et vivent sous l’écorce où elles sont prédatrices de larves d’autres insectes comme les cérambyx ou les buprestes. Selon certains ouvrages, elles se nourrissent de bois grâce à des microorganismes symbiontes qui digèrent la cellulose.

Reproduction : La ponte a lieu sous l’écorce, ou dans des fentes de troncs d’arbres abattus. Les larves sont plus grandes que les adultes et mesurent jusqu’à 3,5 cm. Elles possèdent de puissantes mandibules, trois paires de pattes, et à l’extrémité de l’abdomen une sorte de pince. La vie larvaire dure deux ans.

larves de pyrochres

REMARQUES :

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006

Bellmann, 2007

Chinery, 1973

Chinery, 2004

Chinery, 2005

Dierl & Ring, 2009

Mc Gavin, 2012

Reichhoff-Riehm, 1983

Paulian, 1971

Perrier, 1932. La faune de France illustrée, tome VI, Coléoptères 2ème partie.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

Les pages entomologiques d’André Lequet



2 commentaires pour “Le pyrochre ou cardinal

  1. André Chénier dit :

    comment peut-on se dbarrasser de ces bestiole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *