Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

Le bourdon des champs ou bourdon roux

Il y a une trentaine d’espèces de bourdons en Europe, parmi les 10 plus fréquents, le bourdon des champs est entièrement roux.

Bombus pascuorum

Le bourdon roux, le bourdon des bocages

Bombus pascuorum

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Hyménoptère

Famille des Apoidae

ETYMOLOGIE : Bombus = bourdonnement et pascuorum = des paturages

En anglais, il se nomme « common carder bee ».

le bourdon des champs
le bourdon des champs

DESCRIPTION :

Taille : 9 à 18 mm

Forme, allure : L’appellation bourdon roux lui convient parfaitement à cause de sa coloration générale, c’est l’un des rares bourdons courants à n’avoir ni bande blanche ni bande noire : le thorax est très velu et roux ou jaunâtre, l’abdomen roux avec du noir. Toutefois, sa coloration présente des variantes, plus sombre dans le nord de sa répartition, plus fauve dans le sud.

Coloration : entièrement roux.

Comportement : il niche le plus souvent sur le sol au ras de la végétation, il lui arrive aussi de coloniser d’anciens nids d’oiseaux.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

SONY DSC

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Très largement réparti en Europe, il est plus fréquent dans le sud.

HABITAT : zones boisées, très répandu

PÉRIODE D’OBSERVATION : C’est l’un des derniers bourdons actifs dans l’année et il n’est pas rare de le rencontrer jusqu’au mois de novembre.

Bombus pascuorum
Bombus pascuorum

BIOLOGIE :

Alimentation : Le bourdon roux joue un rôle très important de pollinisateur. Il cherche le pollen dans les fleurs, et sa langue est assez longue pour le trouver dans des fleurs profondes, à la différence du bourdon terrestre.

Reproduction : Il appartient aux hyménoptères apidés, de la même famille donc que les abeilles. Comme ces dernières, il constitue des colonies mais celles-ci sont annuelles. Le nid du bourdon des champs est construit à la surface du sol et recouvert d’une sorte de dôme constitué de mousses et de racines « tissées ». En début de saison éclosent les ouvrières qui sont stériles. Les mâles et femelles reproducteurs apparaissent en juillet-août. A cette période la colonie prospère et peut être constituée de 100 à 150 individus. Identique par leur aspect général, les trois types de bourdons différent par leur taille : les ouvrières mesurent entre 9 et 15 mm, les reines sont plus grandes, 15 à 18 mm, les mâles intermédiaires, 12 à 14 mm. Les femelles reproductrices, ou reines, meurent en automne ce qui marquent la fin de la colonie. Les femelles fécondées qui passent l’hiver fondent au printemps une nouvelle colonie.

tête de Bombus pascuorum
tête de Bombus pascuorum

REMARQUES : facile à confondre avec Bombus humilis et Bombus muscorum, mais c’est de très loin la plus répandue des 3 espèces.

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Bellmann, 1999. Guide des Abeilles, Bourdons, Guêpes et Fourmis d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Edwards & Jenner, 2012. Field Guide to the Bumblebees of Great Britain and Ireland. Ocelli. (première édition en 2005).

Perrier, 1940. La Faune de France Illustrée, tome VII, Hyménoptères (par Berland). Delagrave.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

Atlas Hymenoptera (Université de Mons) 

BWARS (Bees, Wasps and Ants Recording Society)

Bombus pascuorum

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

16 commentaires sur “Le bourdon des champs ou bourdon roux”