Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

L’andrène noire bronzée

C’est l’une des plus grosses andrènes de mon jardin, elle a la taille des abeilles mellifères et une allure dodue. La couleur rousse de ses corbeilles à pollen et sa tête noire permettent de la reconnaître. Très éclectique sur les plantes qu’elle butine, c’est un excellent pollinisateur. C’est par ailleurs l’une des premières espèces d’andrènes à émerger au printemps.

Andrena (melandrena) nigroaena Kirby,1802

L’andrène noire bronzée ressemble à une grosse abeille dodue. Caen (14) 24/03/2020.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Hyménoptère, Apocrite

Famille des Andrenidae

Tête noire et corbeille à pollen rousse, ce sont les caractéristiques de l’andrène noire bronzée. Caen (14)24/04/2021.

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre Andrena est du à Fabricius (1775), il est inspiré du mot grec Anthrine ou Anthrini (αντρηνη) utilisé par Aristophane pour désigner le frelon, la guêpe ou l’abeille sauvage. Le nom d’espèce nigroaena associe deux racines latines signifiant noire et bronze.

Son nom vernaculaire en français est une traduction fidèle du nom latin.

Son nom vernaculaire anglais est « buffish mining bee », l’andrène (abeille mineuse) chamois.

Une andrène noire bronzée se repose au soleil. Caen (14) 24/04/2021.

DESCRIPTION :

     Taille : les femelles mesurent entre 11 et 15 mm, les mâles entre 11 et 14 mm.

     Forme, allure : c’est une andrène relativement grosse, la femelle a l’allure et la taille d’une abeille mellifère. Elle est couverte d’une pilosité brune sur le dessus du thorax, et plus claire sur les tergites 1 à 4, le tergite 5 est noir. Les tibias postérieurs sont noirs avec une brosse à pollen orange ou rouille. La tête porte des poils noirs caractéristiques. Les mâles ont une pilosité brune, des poils noirs sur le clypéus et les cotés de la tête.

La femelle est proche de celle d’Andrena tibialis, les mâles ressemblent à ceux d’Andrena bimaculata ou d’Andrena tibialis.

     Coloration : brun et chamois.

     Comportement :

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Andrena nigroaena. Caen (14) 27/03/2020.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : cette espèce d’andrène est présente dans toute l’Europe.

HABITAT : on peut la rencontrer dans de nombreux biotopes dont les landes, les pelouses littorales, les dunes, les marais, ainsi que dans les parcs et jardins.

Une andrène noire bronzée qui vient d’émerger. Caen (14) 23/03/2013.

PÉRIODE D’OBSERVATION : elle vole entre la mi-mars et fin juillet.

BIOLOGIE :

     Alimentation : cette espèce est polylectique, elle butine indifféremment les saules, les ajoncs, le prunellier, l’aubépine, plusieurs arbres fruitiers, le pissenlit, les apiacées, les crucifères, les renonculacées.

Une andrène noire bronzée au repos. Caen (14) 23/03/2013.

    Reproduction : comme toutes les andrènes Andrena nigroaena fait son nid dans un terrier qu’elle creuse dans le sol. Elle choisit soit un sol nu soit une pelouse tondue ras. Quand un site est favorable, les nids sont groupés en bourgades. Elle est généralement univoltine (une seule génération par an), mais parfois bivoltine dans le sud de son aire de répartition.

REMARQUES :

Comme toutes les andrènes, cette espèce est parasitée par des « abeilles-coucous » du genre Nomada. Les espèces qui la concernent sont Nomada goodeniana, Nomada marshamella, Nomada succincta, Nomada fulvicornis, Nomada fabriciana, Nomada flava.

L’andrène noire bronzée butine de nombreuses fleurs différentes. Coutances (50) 23/06/2013.

RÉFÉRENCES SUR LES HYMÉNOPTÈRES :

Falk S. & R/Lewington,2016. A field guide to the bees of Great Britain and Ireland. Boomsbury.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES HYMÉNOPTÈRES :

Atlas Hymenoptera (Belgique – en français et en anglais)

BWARS (Bees, Wasps & Ants Recording Society) (UK – en anglais)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.