Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

Le céladon

C’est l’une des espèces de Geometridae de couleur vert pâle dont les ailes sont traversées par des lignes claires légèrement surlignées de sombre. Sa chenille est polyphage sur de nombreuses espèces de feuillus et ce papillon est commun dans toute l’Europe.

Campaea margaritaria (aussi Campaea margaritata) Linnaeus, 1767

La phalène perlée

La perlée

Les ailes du céladon sont traversées par une ligne claire surlignée de sombre. Gijounet (81) 07/08/2020.

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte, Lépidoptère, Hétérocère

Famille des Geometridae, sous-famille des Ennominae, tribu des Campaeini.

ETYMOLOGIE :

Selon J.Y.Cordier (voir son site) le nom de genre Campaea que l’on doit à Lamarck pourrait être un jeu de mot entre le grec Kampe qui veut dire « courbe » et le latin campa qui signifie « chenille », les chenilles des géométridés progressant en arpentant.

Le nom d’espèce margaritaria (à l’origine margaritata) vient du latin margarita qui désigne la perle en référence à la couleur nacrée de ce papillon.

Le céladon désigne une nuance de vert clair légèrement grisé.

En anglais on le nomme « light emerald », l’émeraude pâle.

Chez le céladon au repos, les lignes claires qui traversent les ailes sont jointives. Gijounet (81) 09/08/2020.

DESCRIPTION :

     Taille : l’envergure est comprise entre 35 et 38 mm

     Forme, allure : c’est un papillon aux ailes vert bleu très pâle. Il se tient au repos avec les ailes étalées. Les ailes antérieures sont traversées par deux lignes blanches surlignées de sombre, les postérieures par une seule ligne qui vient s’aligner au repos avec la deuxième ligne des ailes antérieures. Les ailes antérieures sont légèrement en crochet avec un petit point rouge à l’extrémité. Les mâles ont les antennes pectinées, elles sont filiformes chez les femelles.

La couleur de fond du céladon varie dans les nuances de vert clair. Poligné (35) 26/08/2018.

    Coloration : vert bleu très pâle. La couleur s’éclaircie avec l’âge.

    Comportement : le céladon est attiré par la lumière, et par les pièges à lampe UV. Il vole de jour comme de nuit.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Campaea margaritaria. Gijounet (81) 08/08/2020.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce présente dans la France entière et dans toute l’Europe. Elle est assez commune.

HABITAT : le céladon est une espèce de zones boisées : bois clairs, lisières, friches.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mai à septembre.

Le mâle de céladon a les antennes pectinées. Sarlat (24) 17/06/2019.

BIOLOGIE :

     Alimentation : les chenilles se développent sur de nombreuses espèces végétales : chêne pédonculé, hêtre, charme, aulne, bouleau, saule marsault, prunellier.

     Reproduction : il y a deux générations par an, les papillons de la seconde sont plus petits. Les chenilles de la seconde génération hivernent et se nymphosent au printemps suivant dans un cocon enterré. Elles atteignent 37 mm et sont brun verdâtre à brun rouge, plutôt aplaties avec une frange de poils blancs sur les cotés. Elles ont trois paires de fausses pattes et une paire surnuméraire sur le huitième segment. La tête est brun-grisâtre avec des taches.

On trouve souvent le céladon dans la végétation basse. St Laurent de Condel (14) 17/04/2014.

REMARQUES :

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES SUR LES ARTHROPODES :

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

RÉFÉRENCES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Henwood & Sterling, 2020. Field guide to the Caterpillars of Great Britain and Ireland. Bloomsbury Wildlife.

Martiré, Merlier & Turlin, 2016. Guide des plus beaux papillons et leurs fleurs favorites. Belin.

Novak & Severa, 1983. Le multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

Orhant et Wambeke, 2010. Atlas des papillons de nuit du Nord-Pas de Calais. GDEAM.

Robineau, 2011. Guide des Papillons nocturnes de France. Delachaux & Niestlé.

Waring & Townsend, 2004. Field Guide to the Moths of Great Britain and Ireland (première édition en 2003). British Wildlife Publishing.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Eakringbirds. The website dedicated to Nottinghamshire’s invertebrate fauna (UK – en anglais)

Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Lepiforum (Allemagne – en allemand)

Lépi Net (France – en français)

Butterflies and moths of Switzerland (Suisse – en allemand)

Pyrgus. European Lepidoptera and their ecology (Suisse – en anglais et en allemand)

European Lepidopteres (France – en Français)

UK moths (UK – en anglais)

British Lepidoptera

Catalogue of the Lepidoptera of Belgium

Eggs, Larvae, Pupae and adult butterflies and moths

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.