La mélitée orangée

C’est un papillon qui arbore des couleurs vives à tous les stades, chenille, chrysalide et imago. Il appartient aux mélitées que l’on appelle aussi damiers en raison des taches noires et carrées.

Melitaea didyma (ex- Didymae formia).

Le damier orangé

SONY DSC

Melitaea didyma

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Lépidoptère

Famille des Nymphalidae

ETYMOLOGIE :

Melitaea est inspiré du nom d’une reine juive, didyma = jumelle, désigne Diane – Artemis, sœur jumelle d’Apollon.

En anglais, c’est le terme « fritillary » qui désigne les mélitées ou damiers, et « spotted fritillary » « mélitée tachetée » est le nom mélitée orangée.

SONY DSC

la mélitée orangée

DESCRIPTION :

Taille : l’aile antérieure mesure entre 18 et 22 mm. L’envergure est comprise entre 30 et 40 mm.

Forme, allure : le mâle a les ailes orangées avec des taches noires formant des dessins irréguliers et des points noirs carrés dessinant des bandes fragmentées. La femelle est plus claire, grisâtre, parfois verdâtre, également avec des taches noires. La face inférieure est claire avec des taches noires et deux bandes orangées sous les ailes postérieures. Il existe des variations dans les motifs entre mâles et femelles ainsi qu’entre les générations.

Coloration : orange et noir.

Comportement : c’est une espèce thermophile.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

SONY DSC

Melitaea didyma

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Europe moyenne et méridionale, espèce méditerranéenne, remonte jusqu’au niveau de la Loire.

HABITAT : prairies, endroits secs et bien exposés, pelouses sèches, zones rocailleuses.

PÉRIODE D’OBSERVATION : avril à septembre.

DSC03383

chenille de Melitaea didyma

BIOLOGIE :

Alimentation

Reproduction : il y a 2 ou 3 générations par an. Les œufs sont pondus en groupe sous les feuilles de différentes plantes : plantain (Plantago), véronique (Veronica), linaire (Linaria), molène (Verbascum) etc. La chenille est blanche, noire et orangée avec des tubercules pointus, elle atteint 28 mm. La chrysalide est suspendue à un support et elle est également très colorée, le stade nymphal dure une quinzaine de jours.

DSC02988

chrysalide de Melitaea didyma

REMARQUES : dans leur ouvrage, Higgins et Riley décrivent 3 sous-espèces : Melitaea didyma didyma, M.d.meridionalis et M.d.occidentalis.

P1070160

la mélitée orangée

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Haupt, 1993. Guide des Mille-Pattes, Arachnides et Insectes de la région méditerranéenne. Delachaux & Niestlé.

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé. (sous le nom Didymaeformia didyma).

Higgins & Riley, 1975. Guide des Papillons d’Europe. Delachaux & Niestlé. (première édition française en 1971.).

Laplanche & Corge, 2008. Papillons de Méditerranée. Edisud.

Novak & Severa, 1983. Le multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

Sterry & Mackay, 2004. Papillons.  Larousse. (sous le nom Didymaeformia didyma).

Tolman & Lewington, 2009. Collins butterfly guide. Collins.

Le Monde des Insectes 

La galerie du Monde des Insectes  

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

6 pattes. Les papillons de la Vienne

Papillons de l’Indre

Papillons de Poitou-Charentes

Papillons Dordogne/Aquitaine 

Lepi’Net. Les carnets du Lépidoptériste Français

Lépidoptères de France méridionale et de Corse

Butterflies and moths of Switzerland

Moths and Butterflies of Europe and North Africa 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.