La tenthrède de la menthe

Cette tenthrède jaune et noire a des allures de guêpe mais elle est inoffensive car dépourvue d’aiguillon. L’absence de « taille de guêpe » permet d’éviter la confusion.

Tenthredo marginella

SONY DSC

Tenthredo marginella

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte, Hyménoptère, Symphyte

Famille des Tenthredinidae

ETYMOLOGIE :

marginella est un diminutif de marginata qui veut dire «bordé »

Les Symphytes sont appelés « saw-flies » en anglais, ce qui veut dire « mouches à scie » en raison de la structure de l’organe de ponte.

SONY DSC

la tenthrède de la menthe

DESCRIPTION :

Taille : entre 9 et 12 mm

Forme, allure : cette tenthrède évoque une guêpe par sa coloration jaune et noire, mais comme tous les Symphytes, elle n’a ni « taille de guêpe » ni aiguillon. La tête est noire avec du jaune au niveau du clypeus et à la base des mandibules. Les antennes sont noires mais jaunes à la base, elles ont 9 articles. Le thorax est noir, avec des taches jaunes aux angles du pronotum (les «épaules »). Le scutellum a également une tache jaune. L’abdomen est noir, avec des bandes jaunes sur les tergites 1, 4 et 5. Sur ce dernier, la bande jaune est parfois incomplète. Il y a également du jaune sur le tergite 7, et les deux derniers segments (8 et 9) sont entièrement jaunes. Les pattes sont majoritairement jaune, à l’exception des fémurs qui sont noirs sauf à leur extrémité, et des tarses qui sont noirs également. Les ailes sont légèrement enfumées, et colorées de jaune orangé au niveau du ptérostigma et de la nervure costale. La face ventrale est entièrement noire.

Coloration : noir et jaune

Comportement

DÉTAILS À VÉRIFIER :

SONY DSC

Tenthredo marginella

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : cette espèce est présente dans presque toute l’Europe.

HABITAT : milieux plutôt humides : prairies, bords de chemins, lisières,

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mai à août.

SONY DSC

Tenthredo marginella

BIOLOGIE :

Alimentation : les adultes butinent et préférentiellement les Apiacées (Ombellifères). Les larves se développent sur la menthe et différentes espèces de plantain.

Reproduction : Les femelles de Symphytes ont un organe de ponte en forme de scie avec lequel elles font une incision dans les végétaux pour y pondre leurs œufs. Les larves de Tenthredinidae ressemblent à des chenilles de papillons, elles s’en distinguent par un nombre plus élevé de « fausses-pattes ». Celle de Tenthredo marginella est bleu noir avec une paire de points jaune-clair sur chaque segment.

REMARQUES : Tenthredo marginella appartient à un groupe de Tenthredo qui comprend aussi Tenthredo thomsoni et Tenthredo omissa, ces trois espèces étant délicates à distinguer.

SONY DSC

la tenthrède de la menthe

RÉFÉRENCES :

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Le Monde des Insectes 

La galerie du Monde des Insectes 

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

Symphytes, galerie de D & JP Balmer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *