Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La scolie hirsute

C’est une grosse guêpe noire et velue avec deux larges bandes jaunes sur l’abdomen. Elle butine de préférence des fleurs bleues et creuse le sol pour pondre son œuf sur une larve de coléoptère, le plus souvent une cétoine qu’elle aura immobilisée par une injection de venin.

Scolia hirta Schrank,1781

La scolie hirsute est reconnaissable à ses 2 bandes jaunes sur l’abdomen. Port la Nouvelle Ile Sainte Lucie (11) 08/10/2018.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Hyménoptère, Apocrite

Famille des Scoliidae, sous-famille des SColiinae, tribu des Scoliini.

Les scolies hirsutes sont souvent plusieurs sur les fleurs bleues. Lavoute Chilhac (43) 08/08/2021.

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre Scolia vient probablement de la racine grecque qui signifie « courbe » et qui a donné le mot scoliose, en référence à la position de l’imago qui butine.

Le nom d’espèce hirta veut dire « hirsute ».

Les ailes de la scolie hirsute sont foncées. Lavoute Chilhac (43) 08/08/2021.

DESCRIPTION :

            Taille : c’est un hyménoptère de taille respectable, entre 15 et 22 mm.

            Forme, allure : elle a l’allure d’une grosse guêpe de couleur noir brillant avec deux larges bandes jaunes sur les tergites (dessus de l’abdomen) 2 et 3, parfois une troisième sur le tergite 4. Les pattes et le corps sont couverts de poils dressés qui lui donnent un aspect hirsute. Les antennes sont épaisses. Les ailes sont fumées, brun-noir avec des reflets bleutés.

            Coloration : noir et jaune.

            Comportement :

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Scolia hirta. Lavoute Chilhac (43) 07/08/2021.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce assez commune dans la moitié sud de la France, elle est absente dans les départements du nord mais a été observée en Bretagne, en Normandie et dans la région parisienne. En Europe, on la rencontre surtout dans les pays riverains de la Méditerranée, mais son aire de répartition s’étend jusqu’en Europe centrale.

Le corps et les pattes de la scolie hirsute sont couverts de soies hérissées. Lavoute Chilhac (43) 08/08/2021.

HABITAT : elle recherche les endroits chauds et secs, les terrains sablonneux à végétation éparse.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de juillet à septembre.

La scolie hirsute peut dépasser les 2 cm. Lavoute Chilhac (43) 08/08/2021.

BIOLOGIE :

            Alimentation : les adultes butinent, et de préférences les fleurs bleues ou violettes.

            Reproduction : pour la reproduction, la femelle recherche une larve de Scarabaeidae en creusant le sol. Les larves des genres Anomala ou Potosia sont les proies favorites. La scolie les paralyse d’une piqure et elle pond un œuf unique dessus. Sa larve à l’éclosion perforera la cuticule de la victime pour la dévorer vivante. La femelle scolie regagne la surface en creusant. La larve se nymphose dans le sol où elle passe l’hiver pour émerger au printemps suivant.

Après la ponte, les scolies ont souvent des traces de terre sur la tête (voir « reproduction »). Lavoute Chilhac (43) 08/08/2021.

REMARQUES : il existe 8 espèces de scolies en France, dont certaines sont assez proches comme Scolia maculata (qui a la tête en partie jaune et qui est plus grande) et Scolia sexmaculata (qui est plus petite avec 4 ou 6 bandes jaunes).

C’est un insecte qu’il faut éviter de manipuler car sa piqure bien que sans danger est douloureuse.

La scolie hirsute est généralement très courbée lorsqu’elle butine. Colombières sur Orb (34) 11/07/2020.

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Brock, 2017. A photographic guide to insects of southern Europe & the Mediterranean. Pisces Publications.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Haupt, 1993. Guide des Mille-Pattes, Arachnides et Insectes de la région méditerranéenne. Delachaux & Niestlé.

Le Guellec, 2008. Insectes de Méditerranée. Arachnides et Myriapodes. Edisud.

RÉFÉRENCES SUR LES HYMÉNOPTÈRES :

Bellmann, 1999. Guide des Abeilles, Bourdons, Guêpes et Fourmis d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Berland, 1976. Hyménoptères de France, tome II. Atlas d’entomologie. Boubée.

Perrier, 1940. La Faune de France Illustrée, tome VII, Hyménoptères (par Berland). Delagrave.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)     

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)  

Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)  

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.