Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La nonne

Ce superbe papillon nocturne est commun de l’Europe de l’Ouest jusqu’en Asie. Sa chenille est particulièrement polyphage et se développe sur de très nombreuses essences de feuillus et de conifères. C’est toutefois sur ces derniers qu’elle peut s’avérer dévastatrice. Les reboisements massifs et monospécifiques avec des épicéas ont provoqué sa pullulation et la défoliation de centaines d’hectares de forêts.

Lymantria monacha Linnaeus,1758

Le bombyx moine

Le bombyx cul-noir

Le zigzag à ventre rouge

Un mâle de Lymantria monacha avec ses grandes antennes pectinées. Gijounet (81) 07/08/2020.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Lépidoptère, Hétérocère

Famille des Erebidae, sous-famille des Lymantriinae, tribu des Lymantriini

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre Lymantria , vient du grec (λιμαυτριοσ) et signifie « nuisible ». Le nom d’espèce monacha veut dire « moine ».

Ses noms vernaculaires en anglais sont « black arches », c’est à dire « arcades noires » ou « nun moth », la nonne.

Les motifs noirs sont variables d’un individu à l’autre chez Lymantria monacha. Gijounet (81) 08/08/2020.

DESCRIPTION :

            Taille : l’aile antérieure mesure entre 18 et 20 mm chez le mâle, entre 20 et 28 mm chez la femelle, pour des envergures comprises entre 34 et 60 mm.

            Forme, allure : c’est un papillon qui a au repos les ailes disposées en triangle. Les ailes antérieures sont blanches avec des lignes transversales noires zigzagantes et plus ou moins larges. On peut noter un point noir dans la cellule de l’aile. Il existe une forme totalement noire (Lymantria monacha eremita). L’abdomen des femelles est rougeâtre. Les mâles ont de grandes antennes pectinées, elles sont plus réduites et en dents scie chez les femelles.

La forme noire Lymantria monacha eremita. Gijounet (81) 09/08/2020.

            Coloration : noir et blanc.

            Comportement : c’est un papillon nocturne et attiré par la lumière, particulièrement les mâles. (tous les exemplaires de cette fiche ont été photographiés sur une toile éclairée par une lampe UV).

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Lymantria monacha. Gijounet (81) 07/08/2020.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce commune, on la trouve partout en France et même dans toute l’Europe et une partie de l’Asie. Elle a été introduite au Canada.

HABITAT : c’est une espèce de zone boisée, feuillus ou résineux, et surtout les forêts humides et fraiches.

Un exemplaire bien contrasté de Lymantria monacha. Thémines (46) 20/06/2018.

PÉRIODE D’OBSERVATION : les imagos volent de juin à septembre.

BIOLOGIE :

            Alimentation : les imagos ne se nourrissent pas, leur durée de vie est courte, Dix jours pour les femelles, vingt quatre pour les mâles. Les chenilles se développent sur un grand nombre d’essences végétales. On peut citer pour les conifères l’épicéa, le pin sylvestre, le sapin argenté, le mélèze, et pour les feuillus le chêne pédonculé, le hêtre, le peuplier tremble, le bouleau, le charme, le frêne, le pommier, le prunellier. Le régime très polyphage des chenilles est une des raison de l’abondance de cette espèce.

Les plantations monospécifiques de résineux ont favorisé le développement des populations de la nonne. Thémines (46) 22/06/2018.

           Reproduction : il n’y a qu’une génération par an. Les femelles pondent entre 70 et 300 œufs par petits groupes agencés en ooplaques sur les troncs et les rameaux des plantes-hôtes. Ce sont les œufs qui hivernent (diapause embryonnaire) et l’éclosion a lieu au printemps. La chenille mesure 4 mm à l’éclosion et peut atteindre 40 mm en fin de développement, elle est grise plus ou moins foncée avec une large bande médiane sombre qui s’élargit sur chaque segment. Cette bande est interrompue sur le huitième segment et laisse la place à une tache claire. Chaque segment porte huit tubercules hérissés de soies noires. La nymphose a lieu dans une cocon, généralement dans une crevasse de l’écorce

La nonne est un papillon attiré par la lumière qui visite les pièges à lampe UV. Thémines (46) 22/06/2018.

REMARQUES :

Les jeunes chenilles sont hérissées de longues soies qui portent au vent et elles sont ainsi dispersées sur les arbres proches. C’est un des facteurs qui expliquent la prolifération de l’espèce.

Cette espèce est considérée comme un ravageur des forêts en cas de pullulation. Elle est responsable de défoliation massive de forêts de conifères en Europe et en Asie. Les plantations extensives de pins à des fins de reboisement dans des régions au sol pauvre ont accéléré ses ravages en Europe de l’est en 1978, 1985, 1992. En Pologne ce sont des centaines d’hectares qui ont été détruits.

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dierl & Ring, 2009. Guide des Insectes. Delachaux & Niestlé.

RÉFÉRENCES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Henwood & Sterling, 2020. Field guide to the Caterpillars of Great Britain and Ireland. Bloomsbury Wildlife.

Martiré, Merlier & Turlin, 2016. Guide des plus beaux papillons et leurs fleurs favorites. Belin.

Novak & Severa, 1983. Le multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

Orhant et Wambeke, 2010. Atlas des papillons de nuit du Nord-Pas de Calais. GDEAM.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

Robineau, 2011. Guide des Papillons nocturnes de France. Delachaux & Niestlé.

Waring & Townsend, 2004. Field Guide to the Moths of Great Britain and Ireland (première édition en 2003). British Wildlife Publishing.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)  

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français) 

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Eakringbirds. The website dedicated to Nottinghamshire’s invertebrate fauna (UK – en anglais)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES LAPIDOPTÈRES :

Lepiforum (Allemagne – en allemand)

Lépi Net (France – en français)

Butterflies and moths of Switzerland (Suisse – en allemand)

Pyrgus. European Lepidoptera and their ecology (Suisse – en anglais et en allemand)

European Lepidopteres (France – en Français)

UK moths (UK – en anglais)

Papillons de France (France – en français)

Papillons de Poitou-Charentes (France – en français)  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.