Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

L’omophlus orangé

C’est un coléoptère abondant dans la garrigue et le maquis au début de l’été. On le rencontre souvent en grand nombre volant aisément d’une fleur à l’autre. Le genre Omophlus regroupe plusieurs espèces proches et parfois difficiles à distinguer.

Omophlus lepturoides Fabricius,1787 .

L’omophle faux lepture

Les imagos de l’omophlus sont des butineurs. Brouville (84) 26/05/2014.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Coléoptère,

Famille des Tenebrionidae, sous-famille des Alleculinae.

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre Omophlus, dérive du mot grec Omos (ωμος) qui signifie « épaule », et le nom d’espèce lepturoides signifie « qui évoque un lepture ».

Chez Omophlus lepturoides, les « épaules » des élytres sont bien marquées. Vic la Gardiole (34) 14/05/2021.

DESCRIPTION :

            Taille : il mesure entre 12 et 18 mm.

            Forme, allure : c’est un coléoptère au corps allongé, plutôt ovale. La tête et le pronotum sont noirs, comme les antennes et les pattes. Les élytres sont glabres, striés et orangés, mais peuvent tirer sur le brun rouge. Le pronotum est transverse, plus large que long, avec les bords latéraux arrondis. Le pronotum et les élytres sont finement ponctués.

L’omophlus a le pronotum, la tête et les antennes noirs. Vic la Gardiole (34à 14/05/2021.

            Coloration : noir et orangé.

            Comportement : c’est un insecte qui vole très bien.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Omophlus lepturoides. Tourbes (34) 25/05/2019.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce d’Europe de l’ouest, moyenne et méridionale. Elle occupe une grande partie de l’Europe du sud et remonte jusqu’au niveau de l’Autriche. En France, on la trouve dans la moitié sud, et elle remonte jusqu’au département du Cher. Elle est présente en Corse, en Sicile et en Sardaigne.

HABITAT : on le trouve dans des milieux secs et ouverts, maquis, garrigue.

Un omophlus saupoudré de pollen se repose sur une feuille. Colombières sur Orb (34) 26/05/2019.

PÉRIODE D’OBSERVATION : les adultes sont présents en mai et juin.

BIOLOGIE :

            Alimentation : les adultes se nourrissent sur les fleurs, de pollen et de nectar.

            Reproduction : Les larves vivent dans la litière de feuilles, dans le terreau ou la terre meuble, elles se nourrissent de racines de plantes herbacées, et parfois des tubercules de pommes de terre.

Les élytres roux de l’omophlus sont finement striés. Domaine de Restinclières (34) 28/05/2021.

REMARQUES :

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Brock, 2017. A photographic guide to insects of southern Europe & the Mediterranean. Pisces Publications.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dierl & Ring, 2009. Guide des Insectes. Delachaux & Niestlé.

Haupt, 1993. Guide des Mille-Pattes, Arachnides et Insectes de la région méditerranéenne. Delachaux & Niestlé.

Le Guellec, 2008. Insectes de Méditerranée. Arachnides et Myriapodes. Edisud.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Reichhoff-Riehm, 1983. Les Insectes. France Loisirs. (d’abord édité chez Solar).

RÉFÉRENCES SUR LES COLÉOPTÈRES :

Albouy et Richard, 2017. Coléoptères d’Europe. Delachaux et Niestlé.

Du Chatenet, 1986. Guide des Coléoptères d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Martiré D. & F.Merlier, 2017. Guide des plus beaux Coléoptères. Belin.

Perrier, 1932. La Faune de France Illustrée, tome VI, Coléoptères 2ème partie. Delagrave.

Richard & Maquart, 2019. La vie des coléoptères d’Europe. Delachaux & Niestlé .

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)

SITES SUR LES COLÉOPTÈRES :

Käfer Europas (Allemagne – en allemand)

Koleopterologie (Allemagne – en allemand)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.