La chrysomèle du romarin

Cette chrysomèle apprécie les plantes aromatiques, et malgré son nom, c’est dans la lavande qu’elle s’est installée chez nous. Elles ne sont que trois pour l’instant, pas de dégât en vue.

Chrysolina americana

Chrysolina americana
Chrysolina americana sur la lavande

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Coléoptère

Famille des Chrysomelidae

ETYMOLOGIE : Chrysolina =  et americana = d’Amérique, mais cette espèce n’est pas d’origine américaine (contrairement au doryphore, un autre chrysomelidae) elle vient d’Europe du Sud.

Elle est connue en Angleterre sous le nom « rosemary beetle », le scarabée du romarin.

DESCRIPTION :

Taille : 6 à 8 mm

Forme, allure : allure de coccinelle, mais coloration très métallique, avec des rayures longitudinales vertes et rouges (4 bandes vertes et 5 bandes rouges) très ponctuées sur les élytres.

Coloration : vert et rouge métallique.

Comportement : très peu mobile, mais capable de voler.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

SONY DSC

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Originaire d’Europe du Sud ou d’Afrique du Nord, cette espèce est en nette progression vers le nord.

HABITAT : garrigue, jardins.

PÉRIODE D’OBSERVATION : apparaît en été (juin, juillet), mais s’observe jusqu’en novembre.

Chrysolina americana
Chrysolina americana

BIOLOGIE :

Alimentation : larve et adulte sont végétarien, ils se nourrissent sur le romarin et sur la lavande.

Reproduction : accouplement, ponte et développement des larves sur les plantes hôtes.

REMARQUES : bien que se nourrissant de plantes aromatiques, les chrysomèles du romarin ne sont qu’exceptionnellement responsables de dégâts visibles.

chrysomèle du romarin
chrysomèle du romarin

RÉFÉRENCES :

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1932. La Faune de France Illustrée, tome VI, Coléoptères 2ème partie. Delagrave. (sous le nom Chrysomela americana).

Le Monde des Insectes :

La galerie du Monde des Insectes :  

Les pages entomologiques d’André Lequet :

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie  :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

44 commentaires sur “La chrysomèle du romarin”