Le criquet noir ébène

C’est l’un des plus jolis criquets avec souvent des couleurs contrastées, et c’est aussi l’un des plus courants. Son nom vernaculaire ne s’applique qu’au mâle.

Omocestus rufipes

Omocestus rufipes

Omocestus rufipes

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Orthoptère Caelifère

Famille des Acrididae

ETYMOLOGIE :

rufipes signifie : à pieds rouges.

En anglais, son nom est « Woodland grasshopper » : le criquet des zones boisées.

le criquet noir ébène

le criquet noir ébène

DESCRIPTION :

Taille : les mâles mesurent entre 12 et 17 mm, les femelles entre 18 et 21 mm.

Forme, allure : Omocestus rufipes présente un dimorphisme sexuel assez prononcé. Bien que chez les criquets la coloration est un paramètre très variable, le mâle est généralement noir avec le ventre rouge, ainsi que les fémurs et tibias postérieurs. La femelle est reconnaissable au dessus vert de la tête, du pronotum et des tegmina, comme le mâle, la partie ventrale de l’abdomen passe du vert au rouge vers l’extrémité. Les carènes du pronotum sont divergentes à la fois vert l’avant et l’arrière. Les tegmina présentent une tache vers leur milieu, mais n’ont pas de lobe basal, à la différence des Chorthippus. Un critère d’identification se situe au niveau des palpes qui sont noirs avec l’extrémité blanche.

Coloration : mâle à dominante noire, femelle à dominante verte, du rouge à l’abdomen chez les deux sexes.

Comportement

DÉTAILS À VÉRIFIER :

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : l’espèce est présente dans la France entière et dans tous les pays d’Europe de l’Ouest. C’est un criquet très répandu.

HABITAT : ce criquet préfère les milieux secs et bien exposés : pelouses sèches, friches, prairies.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de juillet à novembre pour le nord de son aire de répartition et d’avril à novembre lorsqu’il y a deux générations.

Omocestus rufipes

Omocestus rufipes

BIOLOGIE :

Alimentation

Reproduction : il n’y a qu’une génération par an pour la partie nord de sa répartition, et 2 pour la partie plus méridionale.

REMARQUES :

RÉFÉRENCES :

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Le Guellec, 2008. Insectes de Méditerranée. Arachnides et Myriapodes. Edisud.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

McGavin, 2012. Insectes et Araignées (Nature en poche). Larousse.

Thomas & Dauphin, 2012. Guide des Insectes et petits animaux du littoral atlantique. Editions Sud-Ouest.

Bellmann & Luquet, 2009. Guide des Sauterelles, Grillons et Criquets d’Europe occidentale. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1923. La Faune de France Illustrée, tome III, Myriapodes et Insectes Inférieurs. Delagrave. (sous le nom Stenobothrus rufipes).

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

Orthoptères des Deux-Sèvres

Tela orthoptera

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.