Le grillon champêtre

Tout le monde connaît le grillon champêtre, l’entendre n’est pas très difficile, le voir est une autre affaire. Cousin des sauterelles et des criquets, il vit dans un terrier au fond duquel il se réfugie à la moindre alerte.

Gryllus campestris

Le grillon des champs

Gryllus campestris

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte Orthoptère

Famille des Gryllidae

ETYMOLOGIE :

Gryllus est le nom latin du grillon

campestris veut dire champêtre

En anglais, il se nomme « field cricket », le grillon des champs.

A noter que « cricket » est un faux-ami et signifie « grillon », le criquet se traduit par « grasshopper ».

le grillon champêtre

DESCRIPTION :

Taille : les adultes mesurent entre 20 et 26 mm

Forme, allure : le grillon champêtre est un orthoptère massif de couleur noire. La tête est ronde, volumineuse et plus large que le pronotum de forme carrée. Elle est dotée de fortes mandibules. Les ailes sont aplaties, et se recouvrent partiellement sur le dos. Les tegmina (ailes sclérifiées) sont brunâtres, jaune-orange à leur base et nettement sculptées chez le mâle où elles constituent l’organe de stridulation. Les pattes antérieures sont adaptées à l’enfouissement, les pattes postérieures adaptées au saut. L’abdomen se prolonge par deux cerques. Signe distinctif de cette espèce, l’intérieur des fémurs postérieurs est rouge. Les femelles se reconnaissent à leur organe de ponte, une tarière rectiligne et élargie en lancette à l’extrémité.

Coloration : entièrement noir

Comportement :

Les grillons se déplacent en marchant, ils sont capables de sauter, mais en raison de leur poids, leurs sauts ne sont pas spectaculaires, ils ne volent pas.

Les stades juvéniles avancés et les adultes creusent dans le sol un terrier d’une vingtaine de centimètres de profondeur, en oblique. Ils se tiennent généralement à l’entrée.

Les grillons mâles sont territoriaux et particulièrement agressifs vis à vis des intrus. Ce comportement belliqueux est à l’origine de combats de grillons très populaires en Asie.

Grillon champêtre, l’intérieur des fémurs postérieurs est rouge

Le chant des grillons :

L’organe de stridulation des grillons mâles (les femelles ne chantent pas) est constitué par les tegmina (ailes sclérifiées). L’aile droite recouvre la gauche, elle possède une ligne de denticules appelée l’archet, qui frotte sur un repli de l’aile gauche appelé chanterelle. La stridulation est produite par un mouvement latéral des ailes l’une sur l’autre. Une caisse de résonnance est constituée par deux organes portés aussi par les ailes et que l’on appelle la harpe et le miroir. Le chant amplifié par ces organes peut être entendu à 50 m de distance. Le tympan, qui permet aux grillons femelles d’entendre le mâle et de s’en rapprocher, mais qui permet aussi aux mâles de localiser les intrus sur leur territoire, est porté par la patte antérieure. Il se trouve sur la face externe des tibias.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Gryllus campestris

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : on trouve le grillon champêtre dans l’Europe entière et dans toute la France. Ses populations sont en forte régression en raison de la destruction de leur habitat.

HABITAT : les grillons vivent dans des endroits secs et bien exposés au soleil, souvent des talus, des pelouses sèches, des landes.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mai à juillet-août.

Gryllus campestris

BIOLOGIE :

Alimentation : les grillons sont végétariens, ils se nourrissent principalement de graminées et d’autres plantes herbacées, et peuvent également consommer de petits insectes.

Reproduction : Lors de l’accouplement, le mâle dépose un spermatophore (sorte d’étui qui contient les spermatozoïdes) à la base de l’organe de ponte de la femelle. Les œufs, allongés et jaunâtres, sont pondus dans le sol à faible profondeur, 1 à 2 cm. La femelle en pond entre 400 et 500, et ils éclosent en été. Entre l’éclosion et le stade imago, il y a 10 mues successives. Ce sont des juvéniles à un stade avancé qui hivernent.

REMARQUES :

le grillon champêtre

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Chinery, 1973. A field guide to the Insects of Britain and Northern Europe. Collins.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dierl & Ring, 2009. Guide des Insectes. Delachaux & Niestlé.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

McGavin, 2012. Insectes et Araignées (Nature en poche). Larousse.

Reichhoff-Riehm, 1983. Les Insectes. France Loisirs. (d’abord édité chez Solar).

Fauna Europaea

Le Monde des Insectes 

La galerie du Monde des Insectes  

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie  

Les pages entomologiques d’André Lequet

RÉFÉRENCES SUR LES ORTHOPTÈRES :

Bellmann & Luquet, 2009. Guide des Sauterelles, Grillons et Criquets d’Europe occidentale. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1923. La Faune de France Illustrée, tome III, Myriapodes et Insectes Inférieurs. Delagrave.

Orthoptères des Deux-Sèvres

Tela orthoptera

2 commentaires pour “Le grillon champêtre

  1. p dit :

    C’est dommage, ça complique l’identification: le spécimen que vous avez en photo ne me semble pas être adulte. Il manque ses ailes. Autre chose: êtes-vous sûr que les grillons sont végétariens? J’en élève, et ils sont vraiment omnivore, et même fortement cannibales, même quand la nourriture, l’hydratation, la place et les recoins ne manquent pas.

  2. Carret dit :

    Bonjour, je suis envahis de grillons, ils veulent tous rentrés chez moi, tous les jours j en ai une petite dizaine qui passe par où ils peuvent et que je retrouve au petit matin entre les doubles portes, dans les rails ça fait une quinzaine de jours que ça dure, j habite dans le sud à St cyr sur mer, expo nord, qu est ce que cela signifie ? J’ai toujours habité plus ou moins à la campagne je n’ai jamais rencontre ce phénomène ! Merci pour votre réponse,
    Cordialement
    Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.