La decticelle cendrée

C’est une sauterelle brune à la coloration uniforme, les femelles sont reconnaissables à leur long organe de ponte.

Pholidoptera griseoaptera

Pholidoptère grise

Pholidoptera griseoaptera (femelle)

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Orthoptère

Famille des Tettigonidae

ETYMOLOGIE : griseoaptera = gris sans ailes

En anglais, on l’appelle « dark bush-cricket », attention au faux-ami, « bush-cricket » ne veut pas dire criquet des buissons mais locustelle, et dark = foncé.

DESCRIPTION :

Taille : La decticelle cendrée mesure entre 13 et 18 mm, les femelles sont plus grandes que les mâles. Leur oviscapte est long, 9 à 10 mm, et recourbé.

Forme, allure : Le pronotum (la « selle » qui recouvre le thorax) porte un liseré blanc sur les bords postérieurs et latéraux. Les ailes sont très rudimentaires, 1 mm chez la femelle, 5 mm chez le mâle.

Chez le mâle, l’extrémité de l’abdomen porte des cerques allongés, droits et dentés à leur base.

decticelle cendrée

Coloration : Bien que son nom s’applique à une coloration grisâtre, celle-ci est très variable, ce qui ne facilite pas l’identification : certains individus sont gris-bruns, d’autres bruns-rougeâtres et d’autres enfin sont très sombres presque noirs. Le ventre est jaune verdâtre.

Comportement

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Pholidoptera grisoaptera femelle

Pholidoptera grisoaptera mâle

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : On peut les trouver dans toute l’Europe occidentale.

HABITAT : elles vivent dans les clairières, les lisières de bois, les pelouses sèches, les friches.

PÉRIODE D’OBSERVATION : Les decticelles cendrées adultes se rencontrent de juin à novembre.

BIOLOGIE :

Alimentation : Les adultes se nourrissent d’insectes (en règle générale, à la différence des criquets qui sont végétariens, les sauterelles sont carnivores) : chenilles, pucerons, mouches etc. Ce régime peut toutefois être complété par des végétaux.

Reproduction : Les femelles pondent dans le bois morts en décomposition, ce qui explique que l’espèce se rencontre plus fréquemment à proximité d’endroits boisés.

Decticelle cendrée (mâle)

Decticelle cendrée (mâle)

REMARQUES :

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Bellmann & Luquet, 2009. Guide des Sauterelles, Grillons et Criquets d’Europe occidentale. Delachaux & Niestlé.

Chinery, 1973. A field guide to the Insects of Britain and Northern Europe. Collins.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

McGavin, 2012. Insectes et Araignées (Nature en poche). Larousse.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

Orthoptères des Deux-Sèvres

 

Pholidoptera griseoaptera

2 commentaires pour “La decticelle cendrée

  1. Regisser Bernard dit :

    Bonjour, il me semble bien que c’est l’inverse (mâle et femelle…).
    Phrase à corriger :… Les ailes sont très rudimentaires, 5 mm chez la femelle, 1 mm chez le mâle….

    En revanche,, les explications sont correctes dans DETAILS à VERIFIER !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.