Le rougegorge familier

Tout le monde le connaît et sait le reconnaître. C’est un habitué des parcs et des jardins qui ne passe pas inaperçu.

Erithacus rubecula

P1040337

POSITION SYSTÉMATIQUE : Vertébré, Oiseau, Passereau,

Famille des Turdidae

ETYMOLOGIE : Erithacus = nom donné par Aristote et rubecula = rouge

Les anglais l’appellent  « Robin ».

rouge gorge familier

rouge gorge familier

DESCRIPTION :

Taille : 12,5 à 14 cm, envergure 22 cm.

Caractères : petit oiseau au dessus brunâtre, avec un large plastron rouge-orangé qui s’étends de la poitrine à la face au-dessus des yeux. Le dessous est blanchâtre. Les ailes ont une mince barre alaire jaunâtre. Les pattes noires sont assez longues et fines.  Les deux sexes sont identiques.

Comportement : sautille et fléchit les pattes fréquemment.  En saison des nids c’est un oiseau très territorial et volontiers agressif envers ses concurrents. Il marque les limites de son territoire par son chant.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

erithacus rubecula02

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : présent dans l’Europe entière, c’est une espèce très commune. Il est migrateur pour les populations d’Europe du nord, mais sédentaire dans beaucoup de régions.

HABITAT : niche dans les bois, parcs et jardins.

Erithacus rubecula

Erithacus rubecula

BIOLOGIE :

Alimentation : le rouge gorge est essentiellement insectivore. Il se nourrit également de baies. L’hiver, dans les mangeoires, il apprécie de trouver de petites graines, des miettes de pain et de la graisse.

Reproduction : les couples se forment en fin d’hiver, avant la mi-février pour les sédentaires, en mars pour les migrateurs. C’est en avril que la femelle seule construit le nid, dans un creux à flanc de talus, avec un surplomb souvent végétal. Le rouge gorge n’utilise jamais les nichoirs à ouverture circulaire, mais des nichoirs adaptés avec une  large ouverture frontale. La ponte commence fin avril début mai, jusqu’à juin, elle comporte en moyenne 6 œufs. Ils sont de couleur rosâtre avec des marques sombres plus ou moins nettes. La femelle les couve durant 12-15 jours, et après l’éclosion, les jeunes restent au nid pendant une durée équivalente.

Erithacus rubecula

nichoir pour le rouge gorge

REMARQUES : habitué à l’homme, il peut être localement extrêmement familier.

RÉFÉRENCES :

Couzens, 2006. Identifier les oiseaux par leur aspect, leur comportement et leur habitat. Artemis.

Coward, 1969. Birds of the British Isles and their eggs. Barnes.

Dubois, Le Maréchal, Olioso & Yésou, 2008. Nouvel inventaire des oiseaux de France. Delachaux & Niestlé.

Flitti, Kabouche,Kayser & Olioso, 2009. Atlas des oiseaux nicheurs de Provence-Alpes-Côte d’Azur, 2009. Delachaux & Niestlé.

Geroudet, 1963. Les Passereaux II : des mésanges aux fauvettes. Delachaux & Niestlé.

Groupe Ornithologique Breton, 2012. Atlas des oiseaux nicheurs de Bretagne. Delachaux & Niestlé.

Groupe Ornithologique Normand, 1991. Atlas des oiseaux nicheurs normands. GONm.

Harrison, 1975. A field guide to the nests, eggs and nestlings of British and European Birds. Collins.

Jonsson, 1994. Les Oiseaux d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Nathan.

Mullarney, Svensson, Zetterström & Grant, 1999. Le guide Ornitho. Delachaux & Niestlé.

Peterson, Mountfort, Hollom & Géroudet, 1994 (1èreédition en 1954). Guide des Oiseaux de France et d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Reade & Hosking, 1968. Les oiseaux, leurs œufs et leurs nids. Nathan.

Vansteenwegen, 1998. L’histoire des oiseaux de France, Suisse et Belgique. Delachaux & Niestlé.

Les oiseaux de France   http://www.oiseaux.net/oiseaux/france.html

3 commentaires pour “Le rougegorge familier

  1. al shear dit :

    le rouge gorge est migratoire? Chez nous ils disparaient des le printemps.

  2. hetzel dit :

    pourquoi un rouge gorge se jette contre les vitres …. un petit chien de la maison est mort récemment … y a t-il un lien ????

    • Francois dit :

      Absolument aucun lien rassurez-vous. Les oiseaux ne perçoivent pas les vitres tout simplement parce qu’elles sont transparentes et c’est donc malheureusement assez courant qu’un oiseau percute les vitres. Il existe des autocollants représentant les silhouettes de prédateurs (faucon, épervier, …) pour prévenir ce genre d’accidents. Mais comme vous l’avez constaté, ça n’arrive pas tous les 4 matins pour autant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.