Le damier athalie

Damier est un nom bien trouvé, les taches oranges forment effectivement des carrés sur le fond brun sombre des ailes de ce papillon.

Melitaea athalia (ex. Mellicta athalia)

La mélitée du mélampyre

Melitaea athalia

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Lépidoptère

Famille des Nymphalidae

ETYMOLOGIE :

Les anglais nomment « fritillary » les Nymphalidae que l’on appelle « damiers » en Français. Celui-ci est appelé « heath fritillary » le « damier de la bruyère, ou de la lande ».

DESCRIPTION :

Taille : envergure comprise entre 25 et 38 mm.

Forme, allure : Ce papillon orange et noir présente un motif quadrillé, d’où bien sur le nom de damier, motif qui varie suivant les individus. La face inférieure des ailes postérieures présente une bande sombre et des tâches rouille cerclées de noir. Au repos, on le trouve souvent les ailes bien étalées.

Coloration : orange et brun foncé.

Comportement

DÉTAILS À VÉRIFIER :

mellicta athalia05

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Ce papillon est présent de l’Europe occidentale jusqu’en Asie. Encore commun en France, il semble toutefois en déclin dans les régions nord et ouest.

HABITAT : Le damier athalie se rencontre dans les prairies fleuries, dans des zones plutôt humides, des clairières, des lisières de bois.

PÉRIODE D’OBSERVATION : Il vole de mai à août.

le damier athalie

BIOLOGIE :

Alimentation : Les plantes fréquentées sont le mélampyre des près, le plantain lancéolé, la véronique d’Autriche, ainsi que beaucoup d’autres plantes herbacées.

Reproduction :  Les chenilles vivent d’abord en communauté pendant les premiers stades. Elles hivernent dans la litière de feuilles mortes et se dispersent au printemps. Elle peuvent atteindre 25 mm, et sont gris foncé avec une fine bande latérale gris plus clair. Il n’y a qu’une génération par an.

REMARQUES :

la mélitée du mélampyre

 

 

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Dardenne et al., 2008. Papillons de Normandie et des Iles Anglo-Normandes.

Higgins & Riley, 1975. Guide des Papillons d’Europe. Delachaux & Niestlé. (première édition française en 1971.).

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

6 pattes. Les papillons de la Vienne

Papillons de Poitou-Charentes

Lepi’Net. Les carnets du Lépidoptériste Français

Butterflies and moths of Switzerland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.