Le crambus des chaumes

C’est le quatrième crambus que nous présentons, et sans doute le plus courant. Ils ont tous le même comportement lorsqu’on les dérange en marchant dans l’herbe, ils volent sur une courte distance et retournent se cacher dans la végétation.

Agriphila straminella Denis & Schiffermuller,1775

Agriphila straminella

POSITION SYSTÉMATIQUE : Lépidoptère Hétérocère

Famille des Crambidae. Cette famille est ordinairement classée dans les microlépidoptères.

ETYMOLOGIE :

Agriphila veut dire « qui aime les champs » et straminella signifie « de la paille »

En anglais, le nom vernaculaire relève de la même inspiration : « straw grass-veneer » : « grass-veneer » est le nom donné à tous les crambus, et signifie qui se plaque sur l’herbe, « straw grass-veneer » est le crambus de la paille.

le crambus des chaumes

DESCRIPTION :

Taille : c’est un petit papillon dont l’envergure est comprise entre 16 et 20 mm.

Forme, allure : les crambus apparaissent au repos très allongés et effilés, pointus à l’avant et plus larges à l’arrière. Les ailes antérieures sont brun pâle, brun-jaunâtre, crème, et sont plus foncées le long de la costa. Le long du termen, on distingue une série de points brun foncés. La frange de l’aile a des reflets métalliques, la moitié externe étant plus claire. Il n’y a pas de ligne transversale chez cette espèce de crambus, mais une ligne longitudinale plus ou moins estompée. Chez le mâle, on distingue deux tonalités, la moitié dorsale est pâle et la moitié ventrale plus sombre. Chez la femelle, la coloration est plus uniforme et les digitations de la ligne longitudinale sont des sillons plus creusés. Les palpes labiaux sont très développés, projetés vers l’avant et fortement ciliés.

Coloration : brun pâle, sable, brun-jaunâtre.

Comportement : les crambus volent le jour quand ils sont dérangés, ils se posent immédiatement à quelques pas, soit sous une feuille, soit verticalement sur une tige, la tête en bas. Ils sont attirés par la lumière.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Agriphila straminella

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Agriphila straminella est présent dans la France entière et dans presque toute l’Europe, à l’exception de la Grèce et des Iles méditerranéennes. C’est une espèce très commune.

HABITAT : prairies, bocage.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de juin à septembre.

Agriphila straminella

BIOLOGIE :

Alimentation : les chenilles se développent sur des Poacées (graminées) : la fétuque du mouton (Fetuca ovina), le pâturin des près, le blé tendre. Elles vivent dans un tube vertical tapissé de soie et situé à la base des tiges.

Reproduction : il y a une génération par an, la chenille est gris-jaunâtre, gris-brun ou gris clair, avec une petite tête rougeâtre. C’est la chenille qui hiverne dans un cocon de soie.

REMARQUES : Cette espèce qui vit posée sur les tiges et feuilles de graminées se capture régulièrement au filet fauchoir.

le crambus des chaumes

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Newland, Still & Swash, 2013. Britain’s day-flying moths. Princeton University Press.

Sterling & Parsons, 2012. Field guide to the micro-moths of Great Britain and Ireland. British Wildlife Publishing.

Fauna Europaea

Le Monde des Insectes   

La galerie du Monde des Insectes  

Nature Spot Leicestershire and Rutland

RÉFÉRENCES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Lepi’Net. Les carnets du Lépidoptériste Français

UK Moths 

The moths of Hampshire and the Isle of Wight

Northumberland moths

Catalogue of the Lepidoptera of Belgium

Moths and Butterflies of Europe and North Africa 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *