Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La phalène du bouleau

Cette phalène existe sous deux formes, l’une claire, l’autre noire. Elle a été l’objet d’un phénomène adaptatif appelé « mélanisme industriel ». C’est une espèce assez commune, dont les chenilles polyphages se développent sur plusieurs espèces d’arbres.

Biston betularia Linnaeus,1758

La phalène poivrée

Le géomètre du bouleau

La phalène du bouleau avec les ailes bien étalées au repos. Caen (14) 28/05/2020.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Lépidoptère, Hétérocère

Famille des Geometridae, sous-famille des Ennominae, tribu des Bistonini.

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre, Biston, est inspiré d’un peuple de Thrace en Grèce, les Bistones. Le nom d’espèce betularia signifie « du bouleau ».

En anglais il s’appelle ‘peppered moth », ce qui correspond à la phalène poivrée.

DESCRIPTION :

            Taille : il a une envergure comprise entre 35 et 60 mm.

            Forme, allure : c’est un géométridé aux ailes assez longues et étroites, largement étalées au repos. Les ailes antérieures sont blanchâtres tachetées de noir, ces taches noires fusionnent pour constituer des petites bandes transversales contre la marge antérieure de l’aile. Il existe une forme sombre, presque noire (voir REMARQUES). Les mâles ont les antennes bipectinées, elles sont filiformes chez les femelles.

La phalène du bouleau. Alpuech (12) 26/06/2018.

Coloration : blanc tacheté de noir.

            Comportement : c’est une espèce attirée par la lumière et qui vient au piège lumineux.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Biston betularia. Thémines (46) 22/06/2018.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : il est présent dans toute l’Europe et en Amérique du nord.

HABITAT : son habitat est lié aux arbres sur lesquels se nourrissent les chenilles, ce sont des parcs, des forêts claires, des clairières, des tourbières, et bien sur des forêts de bouleaux mais aussi des zones urbaines plantées de bouleaux.

PÉRIODE D’OBSERVATION : les imagos volent de mai à juillet.

La phalène du bouleau est attirée par la lumière et vient au piège à lampe UV. Caen (14) 01/06/2020.

BIOLOGIE :

            Alimentation : les chenilles se développent sur plusieurs essences d’arbres feuillus : bouleaux, aulnes, chêne pédonculé, prunellier, saule marsault, arbres fruitiers.

            Reproduction : il n’y a qu’une génération par an en Europe (deux en Amérique du nord). La ponte a lieu en juin-juillet. La chenille est longue et fine, elle atteint 60 mm, elle est verte à brunâtre avec un tubercule latéral sur les cotés de huitième segment, la tête est brun clair. Elle se nymphose dans une loge souterraine et hiverne.

La phalène du bouleau. Caen (14) 01/06/2020.

REMARQUES : Ce papillon est célèbre pour avoir été mis en avant pour illustrer un mécanisme d’adaptation lié à l’industrialisation à la fin du XIXème siècle en Grande Bretagne. La forme claire de la phalène du bouleau est parfaitement homochromique quand elle est posée sur l’écorce du bouleau, mais le noircissement des arbres causé par la pollution atmosphérique a rendu cette forme claire très visible et augmenté sa prédation par les oiseaux. La forme noire (Biston betularia f.carbonaria) initialement très rare est devenue majoritaire. On a nommé ce phénomène « mélanisme industriel ». Le mécanisme inverse (retour à la prévalence de la forme claire) a été observé par la suite avec les mesures de protection de l’environnement. Cette théorie a cependant été sujette à plusieurs critiques, dont le fait que l’étude initiale ne prenait pas en compte la prédation par les chauve-souris qui ne font pas la différence entre les deux formes. On sait aujourd’hui que c’est une mutation qui provoque l’apparition de la forme carbonaria, et son mécanisme a été récemment mis en évidence.

Forme mélanisante Biston betularia carbonaria. Gijounet (81) 08/08/2020.

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dierl & Ring, 2009. Guide des Insectes. Delachaux & Niestlé.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

RÉFÉRENCES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Martiré, Merlier & Turlin, 2016. Guide des plus beaux papillons et leurs fleurs favorites. Belin.

Novak & Severa, 1983. Le multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

Orhant et Wambeke, 2010. Atlas des papillons de nuit du Nord-Pas de Calais. GDEAM.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

Robineau, 2011. Guide des Papillons nocturnes de France. Delachaux & Niestlé.

Waring & Townsend, 2004. Field Guide to the Moths of Great Britain and Ireland (première édition en 2003). British Wildlife Publishing.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français) 

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Eakringbirds. The website dedicated to Nottinghamshire’s invertebrate fauna (UK – en anglais)   

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Lepiforum (Allemagne – en allemand)

Lépi Net (France – en français)

Butterflies and moths of Switzerland (Suisse – en allemand)

Pyrgus. European Lepidoptera and their ecology (Suisse – en anglais et en allemand)

UK moths (UK – en anglais)

Papillons de France (France – en français)

Catalogue of the Lepidoptera of Belgium 

Papillons de Poitou-Charentes (France – en français)

Eggs, Larvae, Pupae and adult butterflies and moths 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.