La teigne des crucifères

Ce microlépidoptère est très commun partout où l’on trouve des brassicacées (crucifères), les populations indigènes sont parfois renforcées par des migrants et l’espèce se met à pulluler. La chenille s’attaque à toutes les brassicacées, dont beaucoup d’espèces cultivées.

Plutella xylostella Linnaeus,1758

La teigne des choux

La teigne des crucifères

La teigne du chèvrefeuille des buissons

Plutella xylostella

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Lépidoptère, Hétérocère

Famille des Plutellidae

ETYMOLOGIE :

Plutella veut dire « richesse » (d’après Linné lui-même qui a baptisé cette espèce)

xylostella veut dire « du chèvrefeuille (Lonicera xylostellum) ».

En anglais, son nom est « diamond back moth » ce qui peut se traduire par « le papillon au dos en losanges » ou « cabbage moth », « le papillon du chou ».

teigne des crucifères

DESCRIPTION :

Taille : l’aile antérieure mesure 6 à 8,5 mm, pour une envergure autour de 15 mm.

Forme, allure : c’est un petit papillon aux ailes étroites et allongées et à la coloration terne, mélange de brun et de gris. Les ailes antérieures, brun grisâtre souvent pointillées présentent une bande dorsale très claire aux contours anguleux comme une succession de losanges. Cette bande est bordée du coté inférieur de brun foncé. Les ailes antérieures sont très frangées à leur bord postérieur très arrondi. Les ailes postérieures sont courtes, pointues et également frangées. Au repos, les ailes sont disposées en toit au-dessus du corps et les antennes sont dressées vers l’avant. Le thorax est blanc, la tête également sur le dessus, mais rougeâtre sur les cotés.

Coloration : brun et gris

Comportement : il vole à la tombée de la nuit et il est attiré par la lumière, quand on le dérange dans la journée, il s’envole en zigzagant rapidement pour se poser à l’abri dans la végétation.

C’est une espèce migratrice, dont les effectifs fluctuent d’une année à l’autre.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Plutella xylostella

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : cette espèce est présente dans toute l’Europe de l’Ouest et elle a été introduite à peu près partout dans le Monde par le commerce des denrées alimentaires : Amérique du nord et du sud, Asie du sud-est, Australie et Nouvelle-Zélande.

HABITAT : on le rencontre pratiquement partout.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mai à octobre.

la teigne des choux

BIOLOGIE :

Alimentation : les chenilles se développent sur de nombreuses Brassicacées (crucifères) : chou, chou-fleur, colza, moutarde.

Reproduction : il y a plusieurs générations par an, entre 3 et 6. Les œufs éclosent rapidement en 4 à 8 jours. Les chenilles sont mineuses au début de leur développement, puis elles quittent leur galerie et vivent dans un réseau de fils de soie à la face inférieure des feuilles. Elles sont vert pâle, parfois grisâtres, étroites et effilées aux deux extrémités, elles peuvent atteindre 15 mm. Elles se nourrissent en décapant la surface des feuilles, on parle de « squelettisation ». Le stade nymphal dure 8 jours. C’est la chrysalide qui hiverne (exceptionnellement l’imago).

Plutella xylostella

REMARQUES :

RÉFÉRENCES :

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Novak & Severa, 1983. Le multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave. (dans le R.Perrier, on trouve Cerostoma xylostella espèce qui se développe sur le chèvrefeuille et Plutella maculipennis qui est l’ancienne dénomination de Plutella xylostella).

Sterling & Parsons, 2012. Field guide to the micro-moths of Great Britain and Ireland. British Wildlife Publishing.

Fauna Europaea

Le Monde des Insectes  

La galerie du Monde des Insectes   

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

Nature Spot Leicestershire and Rutland

Bug guide

Butterflies and moths of Switzerland

UK Moths

The moths of Hampshire and the Isle of Wight

Catalogue of the Lepidoptera of Belgium

Moths and Butterflies of Europe and North Africa

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *