Le tristan

C’est un papillon tout brun, dessus et dessous, quelques ocelles noirs constituent toute sa décoration.

Aphantopus hyperantus

Aphantopus hyperantus

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Lépidoptère

Famille des Nymphalidae

ETYMOLOGIE :

DESCRIPTION :

Taille : C’est un papillon de 42 à 48 mm d’envergure

Forme, allure : la coloration de fond est brun foncé, mais avec de nombreux ocelles bruns cerclés de jaune avec au centre un point blanc. Les ocelles sont plus visibles chez les femelles. Le dessous des ailes est brun plus roux, avec également des ocelles cerclés de jaune, il y en a 5 sur les ailes postérieures et 2 à 4 sur les ailes antérieures. Cette espèce présente des variants dont les différences portent sur le nombre des ocelles.

Coloration : Le tristan (Aphantopus hyperantus) est un papillon brun sombre avec des ocelles

Comportement : Le tristan se pose volontiers avec les ailes repliées, il les ouvre pour capter la chaleur solaire

DÉTAILS À VÉRIFIER :

aphantopus hyperantus13

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Il est assez commun partout. Son aire de répartition occupe toute l’Europe sauf la Scandinavie, l’Italie, le Portugal, le sud de l’Espagne et les Iles de Méditerranée.

HABITAT : C’est un papillon de milieu ouvert, lisières de forêt, prairies grasses.

PÉRIODE D’OBSERVATION : il se rencontre à l’état adulte de la mi-juin au début du mois d’août.

BIOLOGIE :

Alimentation : Les chenilles se nourrissent de plantes variées, surtout des graminées : brome, fléole, fétuque, dactyle, paturin etc..

Reproduction : Il n’y a qu’une génération par an. La femelle émets ses œufs en vol ou sur le sol. C’est la jeune chenille qui hiverne (diapause larvaire), elle se nymphose au niveau du sol. Cette chenille atteint 2,5 cm, elle de couleur brun-grisâtre, parfois rougeâtre et finement ponctuée avec une ligne longitudinale dorsale foncée. Les chenilles sont visibles de août à fin mai.

REMARQUES :

le tristan

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Chinery, 1973. A field guide to the Insects of Britain and Northern Europe. Collins.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dardenne et al., 2008. Papillons de Normandie et des Iles Anglo-Normandes.

Higgins & Riley, 1975. Guide des Papillons d’Europe. Delachaux & Niestlé. (première édition française en 1971.).

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

6 pattes. Les papillons de la Vienne

Papillons de Poitou-Charentes

Papillons Dordogne/Aquitaine

Lepi’Net. Les carnets du Lépidoptériste Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.