La doublure jaune

Il s’appelle ainsi car son petit costume marron recouvre une belle doublure jaune sur les ailes postérieures, mais son nom anglais « le compagnon des zygènes » est bien trouvé aussi car on le voit souvent avec ces papillons noir et rouge.

Euclidia glyphica (Linné, 1758)

Euclidia glyphica

Euclidia glyphica

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Lépidoptère

Famille des Erebiidae (mais dans la plupart des ouvrages, il est encore parmi les Noctuidae).

ETYMOLOGIE :

Euclidia signifie « glorieuse » en grec, et c’était le surnom d’Artemis (Diane chez les Romains), Linné ayant pris l’habitude de donner aux papillons des noms tirés de la mythologie grecque et latine.

glyphica veut dire gravure, en référence aux motifs des ailes (on retrouve ce terme dans hyéroglyphe = gravure sur la pierre).

Les anglais appellent ce papillon « burnet companion », le compagnon des zygènes. En effet, on le trouve très fréquemment dans des sites fréquentés par les zygènes.

la doublure jaune

la doublure jaune

DESCRIPTION :

Taille : la doublure jaune a une envergure comprise entre 25 et 30 mm, pour une aile antérieure qui mesure entre 12 et 15 mm.

Forme, allure : La doublure jaune est un papillon dont les ailes antérieures sont colorées de brun gris, avec trois bandes transversales brun chaud (une bande basilaire, une post-discale et une marginale) et une tache triangulaire brun foncé, accolée à la marge presque à l’extrémité de l’aile. L’aile postérieure est jaune orange avec des bandes brun foncé, elle constitue donc « la doublure jaune ».

Coloration : plusieurs nuances de brun et orangé.

Comportement : il s’agit d’un hétérocère (papillon « de nuit ») que l’on voit voler en plein jour. Il s’envole des hautes herbes devant vos pas et vole très rapidement pour ce poser à proximité.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Euclidia glyphica

Euclidia glyphica

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : son aire de répartition est très étendue, la France entière, presque toute l’Europe et l’Asie jusqu’au Japon. Il s’agit d’une espèce commune.

HABITAT : on le trouve dans des milieux variés : milieux ouverts, prairies sèches ou humides, même marécageuses, dunes, bois clairs, alpages, mais le plus souvent en sol calcaire.

PÉRIODE D’OBSERVATION : il est visible d’avril à août.

Euclidia glyphica

Euclidia glyphica

BIOLOGIE :

Alimentation : les imagos butinent de nombreuses fleurs, trèfle, ronces, centaurées, chardon, lotier etc… Les chenilles ont pour plantes-hôtes essentiellement des papilionacées (fabacées): luzerne, trèfle, vesces, lotier.

Reproduction : il y a deux générations par an (une seule au nord de son aire de répartition). Les œufs sont déposés en ligne sur les plantes-hôtes. La chenille atteindra 40 mm, elle est brun-jaune avec de fines lignes longitudinales sombres et une bande claire latérale. Elle a 4 paires de fausses pattes, dont la première est réduite. La nymphose a lieu au niveau du sol dans un cocon mêlé de débris végétaux, et c’est la chrysalide qui hiverne.

REMARQUES :

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Newland, Still & Swash, 2013. Britain’s day-flying moths. Princeton University Press.

Novak & Severa, 1983. Le multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

Orhant & Wambeke, 2010. Atlas des papillons de nuit du Nord-Pas de Calais.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

Robineau, 2011. Guide des Papillons nocturnes de France. Delachaux & Niestlé.

Waring & Townsend, 2004. Field Guide to the Moths of Great Britain and Ireland (première édition en 2003). British Wildlife Publishing.

Le Monde des Insectes  

La galerie du Monde des Insectes 

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

Nature Spot Leicestershire and Rutland

Eakringbirds

6 pattes. Les papillons de la Vienne

Papillons de l’Indre

Papillons de Poitou-Charentes

Papillons Dordogne/Aquitaine

Lepi’Net. Les carnets du Lépidoptériste Français

Lépidoptères de France méridionale et de Corse

Butterflies and moths of Switzerland

UK Moths

The moths of Hampshire and Isle of Wight

Moths and Butterflies of Europe and North Africa 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.