La belle-dame

Ce grand papillon est capable d’effectuer des migrations sur de longues distances, comme les oiseaux.

Cynthia cardui (ex. Vanessa cardui).

La vanesse du chardon

la belle-dame

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Lépidoptère

Famille des Nymphalidae

ETYMOLOGIE : Vanessa = qui brille et cardui = du chardon

DESCRIPTION :

Taille : La belle-dame est aussi un papillon de grande taille, entre 5 et 6 cm d’envergure.

Forme, allure : Les ailes sont brun clair et brun plus soutenu, tachetées de noir et de blanc. A noter pour la détermination, l’angle externe de l’aile antérieure est noir avec des taches blanches. Les ailes postérieures ont de petites taches noires. Le dessous des ailes antérieures, visible au repos lorsque le papillon redresse ses ailes verticalement, possède les mêmes motifs que le dessus mais en plus terne. Le dessous des ailes postérieures est gris brun et verdâtre avec des taches en forme d’ocelles.

Coloration : brun clair avec des taches noires et blanches

Comportement : La belle-dame est un papillon migrateur qui parcourt de très longues distances.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Cynthia cardui

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Espèce indigène dans le sud de la France et de nord de l’Afrique, les adultes migrent jusqu’en Europe du nord.

HABITAT : Les endroits les plus propices pour son observation sont les lieux découverts et fleuris.

PÉRIODE D’OBSERVATION : On voit ce papillon qui vole en zig-zag d’avril à septembre en France, ou il y a 2 à 3 générations par an.

BIOLOGIE :

Alimentation : sur les chardons bien sur, mais aussi sur les orties, la lavande, la mauve, ou la bardane. Les adultes pondent aussi sur d’autres végétaux. La chenille est en effet assez éclectique, ce qui explique certainement la grande dispersion de cette espèce.

Reproduction

REMARQUES : Comme celles des oiseaux, les migrations de la belle-dame sont observées par les amateurs, on en a compté 953 en 20 mn au col du Puy de Dome. Aux premières gelées, la belle-dame migre en sens inverse et retourne dans le sud. Au gré des vents et des introductions accidentelles, l’espèce s’est répandue dans le monde entier, sauf en Amérique du Sud.

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dierl & Ring, 2009. Guide des Insectes. Delachaux & Niestlé.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Dardenne et al., 2008. Papillons de Normandie et des Iles Anglo-Normandes.

Higgins & Riley, 1975. Guide des Papillons d’Europe. Delachaux & Niestlé. (première édition française en 1971.).

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

6 pattes. Les papillons de la Vienne

Papillons de Poitou-Charentes

Papillons Dordogne/Aquitaine

Lepi’Net. Les carnets du Lépidoptériste Français

Butterflies and moths of Switzerland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.