Le fadet commun

Un petit papillon brun qui vole en zigzagant au ras des herbes, c’est le fadet commun, on le voit toujours posé avec les ailes dressées.

Coenonympha pamphilus

Le procris

Coenonympha pamphilus

Coenonympha pamphilus

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Lépidoptère

Famille des Nymphalidae

ETYMOLOGIE :

nom anglais : « small heath » ou petite bruyère »

DESCRIPTION :

Taille : Le fadet est un petit papillon de jour, de 23 à 33 mm d’envergure

Forme, allure : Le bord des ailes est gris, et l’aile antérieure porte un ocelle foncé. Cette aile antérieure est orange assez vif, avec un autre ocelle foncé près du bord antérieur, noir avec un point blanc, et entouré d’une zone plus claire. Le dessous de l’aile postérieure est également brun gris, en dégradé vers les bords, avec des ocelles claires et peu nets. Les mâles et les femelles sont semblables.

Coloration : la coloration générale est brun pâle.

Comportement : Le nom de fadet semble du à son vol sautillant et assez chaotique.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

SONY DSC

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Le fadet commun est comme l’indique son nom une espèce très commune. Il est présent dans toute l’Europe de l’ouest et du nord, ainsi qu’en Afrique du Nord.

HABITAT : Son milieu de prédilection est constitué de milieux ouverts où les graminées sont présentes, les prairies, les pelouses et les alpages, les lisières de forêt.

PÉRIODE D’OBSERVATION : Les imagos volent de mi-avril à septembre.

BIOLOGIE :

Alimentation : la chenille se trouve sur le paturin des près, la fétuque, ainsi que sur d’autres graminées.

le fadet commun

le fadet commun

Reproduction : les œufs sont déposés isolément, très près du sol sur des feuilles mortes ou les chaumes. Il y a 2 ou 3 générations par an. La chenille est vert clair avec une ligne longitudinale dorsale foncée et un ligne latérale claire, elle a une extrémité abdominale bifide et de couleur rose, elle mesure jusqu’à 18 mm. C’est elle qui hiverne (on parle de diapause larvaire). La nymphose se déroule dans la végétation proche du sol.

REMARQUES :

le procris

le procris

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dardenne et al., 2008. Papillons de Normandie et des Iles Anglo-Normandes.

Higgins & Riley, 1975. Guide des Papillons d’Europe. Delachaux & Niestlé. (première édition française en 1971.).

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

6 pattes. Les papillons de la Vienne

Papillons de Poitou-Charentes

Lepi’Net. Les carnets du Lépidoptériste Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.