Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La volucelle zonée

Bien que de taille impressionnante et malgré sa ressemblance avec un frelon, la volucelle zonée est une mouche parfaitement inoffensive.

Volucella zonaria

Volucella zonaria sur le buddleia
Volucella zonaria sur le buddleia

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Diptère

Famille des Syrphidae

ETYMOLOGIE : Volucella = qui vole légèrement et rapidement et zonaria = avec des ceintures

En anglais son nom est « Hornet Hover-fly » , le syrphe -frelon.

DESCRIPTION :

Taille : C’est l’une des plus grande représentante de cette famille en France. elle mesure près de 2,5 cm.

Forme, allure : C’est une mouche assez trapue, avec une tête large, des yeux brun-rouge de grande taille, et une bande jaune vif entre ces yeux. Les antennes sont courtes, plumeuses, très différentes des antennes des guêpes et des frelons auxquels la volucelle fait immédiatement penser. La ressemblance avec un frelon n’est pas fortuite, la volucelle vit en effet au dépends de cet hyménoptère. On la trouvera fréquente là où l’on trouve des nids de frelons.

Coloration : Le thorax est brun-rouge, l’abdomen jaune avec des bandes noires et les pattes brunâtres.

Comportement : Les volucelles zonées, comme toutes les mouches de la famille des Syrphidés sont capables de vol stationnaire et de vol très rapide.

la volucelle zonée sur un aster
la volucelle zonée sur un aster

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Volucella zonaria

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT :

HABITAT : Les lisières de forêt, les parcs et les jardins sont des milieux où l’on peut la trouver.

PÉRIODE D’OBSERVATION : On la rencontre de mai à septembre

Volucella zonaria
Volucella zonaria

BIOLOGIE :

Alimentation

Reproduction : La femelle pond ses œufs dans les nids de frelons. les larves sont des ectoparasites des larves de frelon. Lorsqu’elle quitte la cellule où elle s’est développée, la larve de volucelle se nourrit de frelons morts dans le nid et d’autres débris. Elle se nymphose en hiver après s’être enfouie dans le sol.

Volucella zonaria

REMARQUES : La ressemblance avec le frelon lui sert sans doute à pénétrer dans les nids de ces derniers pour pondre, mais c’est aussi une protection contre beaucoup de prédateurs qui ont appris à leur dépends à associer les bandes jaunes et noires à des insectes munis d’aiguillon et de venin. C’est ce que l’on appelle le mimétisme batésien qui consiste pour des espèces inoffensives à arborer les colorations voyantes d’espèces dangereuses.

RÉFÉRENCES :

Chinery, 1973. A field guide to the Insects of Britain and Northern Europe. Collins.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dierl & Ring, 2009. Guide des Insectes. Delachaux & Niestlé.

Haupt, 2000. Guide des Mouches et des Moustiques. Delachaux & Niestlé.

McGavin, 2012. Insectes et Araignées (Nature en poche). Larousse.

Perrier, 1937. La Faune de France Illustrée, tome VIII, Diptères, Aphaniptères (par Séguy). Delagrave.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

Syrphidae Europenses

Syrphidae Polski

Diptera Info

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 commentaires sur “La volucelle zonée”