La xylote indolente

La plupart des Syrphidés sont des espèces mimétiques d’Hyménoptères Apocrites : abeilles, guêpes, bourdons. Mais les xylotes sont plutôt mimétiques d’Hyménoptères Symphytes, ceux-ci étant inoffensifs, on peut se poser la question de l’avantage qu’elles tirent de cette ressemblance.

Xylota segnis

DSC06910

Xylota segnis

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Diptère, Brachycère

Famille des Syrphidae

ETYMOLOGIE :

Xylota = qui vit dans les bois et segnis = lent

DSC06916

la xylote indolente

DESCRIPTION :

Taille : elle mesure entre 7 et 11 mm

Forme, allure : c’est une mouche assez grande et au corps allongé. L’abdomen est en grande partie jaune-orange mais noir à l’extrémité. Les pattes sont jaunes et noires. Chez le mâle, les fémurs des pattes postérieures ont une rangée d’épines bien visibles. Les tibias postérieurs sont arqués, c’est plus visible chez les mâles. La face est gris clair et les antennes sont noires. Les mâles se reconnaissent à leurs yeux contigus, ils sont écartés chez les femelles.

Coloration : noir et jaune

Comportement : on la voit davantage sur les feuilles que sur les fleurs. Elle y court d’un sens à l’autre à la recherche de grains de pollen, de miellat ou d’autres particules apportées par le vent.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Xylota segnis

Xylota segnis

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce commune et largement répartie. On la rencontre dans la France entière et elle est présente dans toute l’Europe.

HABITAT : cette espèce recherche les zones boisées.

PÉRIODE D’OBSERVATION :

la xylote indolente

la xylote indolente

BIOLOGIE :

            Alimentation : l’adulte recherche son alimentation en explorant la surface des feuilles en courant de droite à gauche, il se nourrit de pollen, de miellat et de sève. Les larves se développent dans le bois en décomposition.

Reproduction

REMARQUES :

SONY DSC

Xylota segnis

RÉFÉRENCES :

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

McGavin, 2012. Insectes et Araignées (Nature en poche). Larousse.

Ball & Morris, 2013. Britain’s hoverflies. Princeton University Press.

Perrier, 1937. La Faune de France Illustrée, tome VIII, Diptères, Aphaniptères (par Séguy). Delagrave.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

Nature Spot Leicestershire and Rutland

Eakringbirds

Syrphidae Europenses

Syrphidae Polski

Diptera Info

Hoverflies recording scheme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *