Le faucheur arrondi

Cet opilion fait partie des 3 ou 4 espèces les plus fréquentes, son corps marron et ses pattes noires permettent de l’identifier presque à coup sur.

Leiobunum rotundum

Leiobunum rotundum

Leiobunum rotundum

POSITION SYSTÉMATIQUE : Arachnide, Opiliones

Famille des Sclerosomatidae

ETYMOLOGIE : Leiobunum = tubercule lisse (il s’agit de l’occularium) et rotundum = rond.

DESCRIPTION :

Taille : la femelle mesure entre 5,5 et 7 mm et le mâle 3,5 à 5 mm (chez les Arachnides on prend les dimensions du corps sans les pattes).

Forme, allure : comme tous les Opilions, ce Leiobunum a le corps globuleux, presque sphérique et de très longues pattes, cette espèce a des pattes particulièrement longues par rapport au diamètre de son corps (les P2 peuvent approcher les 60 mm). Le corps est brun roux chez le mâle, chez la femelle il est moins rougeâtre, et porte un rectangle noir sur le dos, ainsi qu’un triangle noir en avant des yeux. Les pattes sont noires. L’ocularium, organe qui porte les yeux, est noir également et sans petits tubercules, il est séparé en son milieu par une ligne claires entre les yeux. Ces critères suffisent pratiquement pour le reconnaître. Les trochanters sont sombres et assez petits.

Coloration : brun plus ou moins roux.

Comportement : on le trouve assez fréquemment en groupes. Comme tous les opilions, Leiobunum rotundum a la faculté de se séparer d’une patte lorsqu’il est capturé (un mécanisme appelé autotomie), ainsi, une grande partie d’entre eux n’a pas les 8 pattes « réglementaires ».

DÉTAILS À VÉRIFIER :

SONY DSC

Leiobunum rotundum

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : il s’agit d’une espèce très commune ; elle est présente dans pratiquement toute l’Europe et l’Afrique du Nord.

HABITAT : on le trouve dans toutes sortes d’habitats boisés, mais il évite les endroits secs.

PÉRIODE D’OBSERVATION : on trouve surtout les juvéniles entre avril et août et les adultes de juillet à novembre.

SONY DSC

le faucheur arrondi

BIOLOGIE :

Alimentation : les opilions sont omnivores, ils peuvent se nourrir de petits insectes, de matière animale de toutes sortes ainsi que de mousses ou de champignons. Ils ne possèdent pas de glandes à venin comme les araignées et ne produisent pas de soie.

Reproduction

REMARQUES :

DSC06212

Leiobunum rotundum

RÉFÉRENCES :

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Bellmann, 2014. Guide photo des araignées et arachnides d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1929. La Faune de France Illustrée, tome II, Arachnides et Crustacés. Delagrave. (sous le nom Liobunum rotundum).

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Nature Spot Leicestershire and Rutland

Eakringbirds

Bellmann, 2014. Guide photo des araignées et arachnides d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1929. La Faune de France Illustrée, tome II, Arachnides et Crustacés. Delagrave. (sous le nom Liobunum rotundum).

Société Européenne d’Arachnologie

British spiders

Spiders of North-West Europe

Opilons, Harvestmen

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.