Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La tenthrède de l’aubépine

Cette tenthrède n’a pas de nom vernaculaire en français, ni en anglais. Je lui en ai attribué un sur la base de la monophagie de sa larve qui ne se développe que sur les aubépines. Orange et noire, elle ressemble beaucoup à une autre espèce déjà présente sur notre site, Arge cyanocrocea, la tenthrède de la ronce.

Arge melanochra Gmelin,1790

Arge melanochra sur une ombelle d’Apiacée. Amfreville (14) 10/07/2017.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Hyménoptère, Symphyte (les Symphytes sont des Hyménoptères sans étranglement du corps entre le thorax et l’abdomen, l’ovipositeur des femelles est une « scie » qui sert à scarifier la plante hôte).

Famille des Argidae

ETYMOLOGIE :

Arge en grec veut dire « lent » et melanochra signifie noir et ocre jaune.

Le fourreau de la scie est noir chez Arge melanochra. Amfreville (14) 10/07/2017.

DESCRIPTION :

            Taille : elle mesure entre 7 et 8 mm.

            Forme, allure : c’est une petite tenthrède de couleur jaune et noire. La tête et le thorax sont noirs et l’abdomen ocre jaune. Le tibia postérieur est jaune avec l’apex noir. Le fémur postérieur est noir. Les ailes présentent une tache noire au niveau du ptérostigma et sont transparentes au-delà de cette tache (elles sont grises chez l’espèce Arge cyanocrocea qui est proche). Le ptérostigma est noir à la base et jaune pour le tiers distal. Les antennes des Argidae n’ont que 3 articles, elles sont noires et le dernier est long. Les femelles portent une scie à l’extrémité de l’abdomen dont le fourreau est noir.

            Coloration : orange et noir

            Comportement : on voit souvent cet insecte butiner en particulier les ombelles d’Apiacées où il est peu farouche et facile à photographier.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Arge melanochra. Thaon (14) 27/07/2013

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce que l’on peut croiser dans la France entière et dans toute l’Europe centrale et méridionale, jusqu’en Asie mineure.

HABITAT : bocage, bords de chemins, lisières de bois, c’est la présence de l’aubépine qui est essentielle.

Arge melanochra présente des taches noires au niveau des ptérostigmas. Caen (14) 02/08/2015.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mai à août

BIOLOGIE :

            Alimentation : les imagos butinent les ombelles d’Apiacées, et spécialement la berce (Heracleum).

Les imagos d‘Arge melanochra butinent diverses fleurs. Thaon (14) 07/06/2020.

            Reproduction : la ponte a lieu sur l’aubépine (Crataegus sp.) dont la larve à l’éclosion se nourrit. C’est une larve éruciforme (chenille), elle est vert foncé avec deux lignes dorsales claires, la tête et l’extrémité sont jaunes, les pattes thoraciques (3 paires de « vraies » pattes) sont jaunâtres, les pattes abdominales (9 paires de « fausses » pattes) sont vertes.

L’aubépine est la nourriture exclusive des larves d’Arge melanochra.

REMARQUES : Il existe deux espèces proches : Arge cyanocrocea chez laquelle la bande noire de l’aile antérieure atteint la marge postérieure de l’aile et Arge dimidiata chez laquelle le tibia postérieur est entièrement jaune ainsi que le fourreau de la scie.

Le tibia postérieur est jaune avec l’apex noir chez Arge melanochra. Thaon (14) 09/08/2014.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)   

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français) 

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES HYMÉNOPTÈRES :

Galerie de D et JP Balmer (France – en français) 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.