Des ouvrages d’ornithologie

 

SONY DSC

Pour progresser en ornithologie, il faut bien sur se constituer une bibliothèque de référence. On devrait y trouver 3 types d’ouvrages :

D’abord des guides de détermination, qui sont le plus souvent d’un format adapté pour être emmenés sur le terrain. Si un seul peut paraître suffisant, on s’aperçoit bien vite qu’ils ont chacun leurs points forts et leurs limites. En posséder plusieurs permet souvent de lever les doutes. Toutefois, compte tenu du nombre d’espèces que l’on peut voir en Europe, on exigera un guide exhaustif ou toutes ces espèces sont présentées.

Ensuite les Atlas qui comme leur nom l’indique apportent un regard national ou régional de l’avifaune. Certains concernent les oiseaux nicheurs, d’autres les hivernants.

Enfin, des ouvrages qui apportent des informations autres que celles qui se limitent à permettre l’identification. On y trouvera des détails sur la biologie, le comportement ou l’évolution des populations par exemple.

 

GUIDES DE DÉTERMINATION

Couzens

Couzens, 2006. Identifier les oiseaux par leur aspect, leur comportement et leur habitat. Artemis.

256 pages. Format 19 x 24 cm.

C’est un livre d’un format un peu lourd pour le terrain. Il complète efficacement les guides habituels et rend  des services inestimables par des observations sur le comportement qui vous aideront à différencier le pipit des arbres et le pipit farlouse, les différentes espèces et mouettes et de goélands ou de limicoles, les fauvettes etc. Plus de 1000 excellentes illustrations aident à progresser.

Gensbol (rapaces)

Gensbol, 1988. Guide des Rapaces diurnes, Europe, Afrique du Nord, Proche-Orient. Delachaux & Niestlé.

383 pages. Format 13 x 19,5 cm.

Un vrai guide de terrain, mais uniquement consacré aux rapaces diurnes. De nombreuses photos, des dessins, des cartes de répartition, c’est un ouvrage incontournable pour identifier les rapaces.

Harris et al.

Harris, Tucker & Vinicombe, 1992. Identifier les oiseaux. Comment éviter les confusions. Delachaux & Niestlé.

224 pages. Format 13,5 x 20 cm.

Ce livre s’adresse aux ornithologues déjà avertis, et se focalise sur certaines difficultés à distinguer des espèces proches. Il traite de 72 espèces avec de très nombreuses illustrations.

Jonsson

Jonsson, 1994. Les Oiseaux d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Nathan.

559 pages. Format 13 x 20,5 cm.

C’est l’un des guides de détermination les plus utilisés. sa grande qualité réside dans les remarquables illustrations de Lers Jonsson, qui est l’un des plus grands peintres animaliers contemporains. Les illustrations sont de grande taille pour un guide de ce format, elles font face au texte et les cartes de répartition également.

Mullarney

Mullarney, Svensson, Zetterström & Grant, 1999. Le guide Ornitho. Delachaux & Niestlé.

448 pages. Format 14 x 20 cm.

C’est aussi l’un des guides les plus populaires. 4000 dessins pour représenter 848 espèces. Textes, illustrations et cartes de répartition sur la même page. Les illustrations sont excellentes, mais vu leur nombre, un peu petites.

peterson

Peterson, Mountfort, Hollom & Géroudet, 1994 (1ère édition en 1954). Guide des Oiseaux de France et d’Europe. Delachaux & Niestlé.

534 pages. Format 12 x 19 cm.

C’est LA référence en matière de guide ornithologique, Peterson ayant été l’inventeur de ce type d’ouvrage pour les oiseaux des Etats Unis (en deux volumes). Il a inventé le système des illustrations avec un ou plusieurs traits indiquant les détails à observer.

 

Alström et al.

Alström, Colston & Lewington, 1992. Guide des Oiseaux accidentels et rares d’Europe. Delachaux & Niestlé.

448 pages. Format 13 x 20 cm.

Pour les ornithologues confirmés (qui connaissent parfaitement les espèces européennes), et pour ceux dont l’intérêt principal est la recherche de l’animal rare. Il présente environ 300 espèces originaires d’autres continents et qui ont été observées au moins une fois en Europe.

 

 POUR EN SAVOIR PLUS

 

coward

 

Coward, 1969. Birds of the British Isles and their eggs. Barnes.

359 pages. Format 15 x 22 cm.

Cet ouvrage en anglais présente les espèces britanniques en détail. Des photographies et des gravures anciennes illustrent le propos. Des planches représentant les œufs se situent en fin d’ouvrage.

 

 

geroudet passereaux 123

geroudet palmipèdes+

 

 

Geroudet, 1965. Les Rapaces diurnes et nocturnes d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Geroudet, 1967. Les échassiers. Delachaux & Niestlé.

Geroudet, 1973 (1961). Les Passereaux I : du coucou aux corvidés. Delachaux & Niestlé.

Geroudet, 1963. Les Passereaux II : des mésanges aux fauvettes. Delachaux & Niestlé.

Geroudet, 1972 (1957). Les Passereaux III des pouillots aux moineaux. Delachaux & Niestlé.

Geroudet, 1972 (1959). Les palmipèdes. Delachaux & Niestlé.

Format 13 x 18 cm.

Les ouvrages de Paul Géroudet se lisent comme des romans. Cet ornithologue hors du commun raconte ses rencontres avec les oiseaux d’Europe avec un extraordinaire sens de l’observation. Les illustrations de Robert Hainard ou de Paul Barruel font de ces petits livres de véritables trésors. Récemment ré-édité dans un format différent.

 

 Harrison

Harrison, 1975. A field guide to the nests, eggs and nestlings of British and European Birds. Collins.

432 pages. Format 13 x 20 cm.

Ce genre de guide est un peu « passé de mode ». Il traite en effet des œufs et des poussins, bref, d’observations, dessins, photos d’oiseaux en cours de nidification. Ces activités sont aujourd’hui suspectées de porter préjudice aux espèces et donc ne sont plus encouragées. On trouve dans ce livre 145 dessins de poussins et 730 œufs.

 

reade & hosking

Reade & Hosking, 1968. Les oiseaux, leurs œufs et leurs nids. Nathan.

298 pages. Format 12 x 18 cm.

Eric Hosking est l’un des maîtres de la photo d’ornithologie, qui s’est rendu célèbre par ses photos d’oiseaux au nid. Ce sont ses clichés que l’on retrouve dans ce petit livre, qui fait aujourd’hui figure de relique pour les raisons évoquées pour l’ouvrage qui précède.

 

vansteenwegen

Vansteenwegen, 1998. L’histoire des oiseaux de France, Suisse et Belgique. Delachaux & Niestlé.

336 pages. Format 15 x 23 cm.

Il s’agit d’un livre très original. Il porte en effet sur l’évolution des populations d’oiseaux. Leur origine, leur progression ou raréfaction en Europe, les raisons de l’évolution de leurs effectifs. C’est très documenté, et très instructif.

 

 

LES ATLAS D’ORNITHOLOGIE

 

dubois et al.

Dubois, Le Maréchal, Olioso & Yésou, 2008. Nouvel inventaire des oiseaux de France. Delachaux & Niestlé.

558 pages. Format 22 x 26,5 cm.

Atlas qui présente le statut de plus de 500 espèces d’oiseaux observés au moins une fois en France depuis le XIX° siècle. On y trouve la répartition de ces espèces en hiver et en période de nidification.

 

atlas PACA - copie

Flitti, Kabouche,Kayser & Olioso, 2009. Atlas des oiseaux nicheurs de Provence-Alpes-Côte d’Azur, 2009. Delachaux & Niestlé.

543 pages. Format 20 x 27,5 cm.

245 espèces présente dans la région PACA. D’excellentes photographies.

 

atlas bretagne

Groupe Ornithologique Breton, 2012. Atlas des oiseaux nicheurs de Bretagne. Delachaux & Niestlé.

510 pages. Format 20 x 27,5 cm.

214 espèces observées en Bretagne. Les cartes de répartition, et d’excellentes photographies.

 

atlas normandie

 

Groupe Ornithologique Normand, 1991. Atlas des oiseaux nicheurs normands. GONm.

247 pages. Format 21,5 x 30,5 cm.

174 espèces d’oiseaux nichent en Normandie, elles sont présentées avec des cartes de leur répartition.

 

Les oiseaux de France   http://www.oiseaux.net/oiseaux/france.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.