Capturer les insectes avec un filet fauchoir

On ne peut pas indéfiniment se contenter des insectes qui se présentent à nos yeux. On en arrive à explorer des milieux moins accessibles que les fleurs ou les troncs d’arbres.

Avec le parapluie japonais, nous avons vu comment découvrir la petite faune qui vit dans les branches des arbres, bien abritée de nos regards par les feuilles. Le filet fauchoir va nous permettre de trouver des arthropodes qui s’abritent dans la végétation basse. Comme le parapluie japonais, mais à la différence du traditionnel filet à papillons qui est utilisé pour chasser à vue des insectes volants, le filet fauchoir est un outil que l’on utilise en aveugle. Il n’en est pas moins efficace pour découvrir de nouvelles espèces.

Ce ne sont pas les insectes volants (lépidoptères, hyménoptères, diptères ou odonates) qui seront recherchés, mais plutôt les hétéroptères, les coléoptères, les orthoptères, les chenilles. L’outil est également très efficace pour récolter des araignées.

Le filet fauchoir permet de sélectionner les insectes pour les observer et/ou les mettre en collection, il faudra alors les capturer, l’outil le plus commode étant l’aspirateur à insectes. Pour ma part, je m’efforce de les photographier pendant le cours laps de temps durant lequel ils retrouvent leur esprit et pendant qu’ils escaladent le filet pour reprendre leur liberté.

P1060009

le filet fauchoir

Matériel :

Contrairement au parapluie japonais, qu’il est facile de construire soi-même, il vaut mieux acquérir un filet fauchoir dans une boutique spécialisée. C’est un ustensile qui doit être robuste compte-tenu de son usage. On peut trouver pour moins de 40 euros le matériel souhaité.

Un filet fauchoir est constitué d’un cercle métallique solide, auquel sont fixés par des anneaux un filet en tulle (l’équivalent d’un filet à papillons) protégé par une poche cylindrique en toile plastifiée qui évitera que le tulle ne se déchire. Des vis de fixation permettent de monter un manche de son choix.

P1060010

l’intérieur du filet fauchoir

 

P1060016

les 2 poches du filet fauchoir

Principe :

Le principe est simple, il suffit de « battre » les herbes avec le filet pour récolter les insectes fixés dans la végétation. Bien que la toile protège le filet en tulle, il vaut mieux éviter les plantes à épines et les arbustes aux branches rigides.

P1010547

l’utilisation du filet-fauchoir

 

Applications :

Voici quelques exemples des captures que l’on peut faire en fauchant des orties, ou les herbes des bordures de chemins :

DSC07071

4 criquets

DSC05367

une araignée, un opilion, un coléoptère et une chenille

DSC05308

un orthoptère et 3 hémiptères

 

Avec l’aide de notre site et de sa galerie, vous n’aurez sans doute pas de difficultés pour identifier ces espèces, photographiées sur le tulle, sur la toile plastifiée ou sur le cercle métallique du filet fauchoir.

Un commentaire pour “Capturer les insectes avec un filet fauchoir

  1. Bonjour,

    Pouvez vous me dire sur quels sites vous trouvez des filets fauchoirs pour moins de 40 € pièce ?

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *