Guides de détermination des insectes et autres arthropodes terrestres


EPHÉMÉROPTÈRES

macadam & bennett

C.Macadam & C.Bennett, 2010. A pictorial guide to British Ephemeroptera. FSC Publications.

128 pages. Format 18 x 24,5 cm.

Ce guide permet l’identification des 51 espèces britanniques à partir de clés de déterminations pour les imagos et pour les nymphes. Chaque espèce fait l’objet d’une fiche très détaillée comportant la description, les critères de détermination vis à vis des espèces proches, l’habitat et l’écologie, la période d’émergence et la répartition dans les Iles Britanniques. Ces fiches sont illustrées d’une photo de l’imago et de la nymphe.

 

ODONATES


J.d’AGUILAR, J.L.DOMMANGET, R.PRÉCHAC, 1985. Guide des Libellules d’Europe et d’Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé.

341 pages. Format 13,5 x 20 cm.

La première partie de plus de 50 pages présente les Odonates, leurs habitats, leur cycle biologique, leur biologie. Dans la seconde partie, l’ouvrage traite de plus de 130 espèces illustrées sur 25 planches, avec leurs cartes de répartition.

 

 

Grand,boudot,doucet,2014

D.GRAND, J.P.BOUDOT & G.DOUCET, 2014. Cahier d’identification des Libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. Biotope Editions.

136 pages. Format 16,5 x 24 cm.

Bien qu’il consacre une vingtaine de pages à la biologie et aux habitats des libellules, cet ouvrage est avant tout un excellent guide de détermination des odonates adultes et stades larvaires. Les clés de déterminations sont remarquables et s’appuient sur des schémas et des photographies. Sur le territoire concerné (France, Belgique, Suisse, Luxembourg) ce sont 103 espèces et sous-espèces qui sont décrites. C’est un livre léger au format réduit que l’on peut emmener sur le terrain.

 

K.D.B. Dijkstra, 2010. Guide des Libellules de France et d’Europe. Delachaux Niestlé.

320 pages. Format 13,5 x 21,5 cm.

L’ouvrage incontournable, il traite de façon exhaustive de toutes les espèces européennes (160 espèces). Les illustrations (dessins et photos) sont superbes et des clés de détermination permettent l’identification des espèces. Chacune d’entre elles est présentée en détail avec sa répartition et ses variations de colorations liées au sexe et à l’âge.

 

manche nature libellules

A.Livory, P.Sagot, P.Scolan, E.Lacolley, 2012. Atlas des Libellules de la Manche. Dossiers de Manche-Nature.

191 pages. Format 21 x 29,7 cm.

Une excellente contribution à la connaissance de la faune régionale. L’ouvrage comprend une présentation détaillée du milieu naturel et de la biologie des Odonates. Il décrit ensuite les 51 espèces (22 zygoptères et 29 anisoptères) observées dans le département de la Manche durant 12 ans d’enquête. Les photos sont remarquables.

FP Myriapodes. Ins Inf

R.Perrier, 1923. La Faune de France Illustrée. tome III : Myriapodes – Insectes Inférieurs. Delagrave.

243 pages. Format 12,5 x 21 cm

Un monument, l’identification de toutes les espèces grâce à des clés dichotomiques. Inégalable pour apprendre l’entomologie. Hélas, la systématique a beaucoup évolué et les noms des espèces ont changé bien souvent.

 

libellules 35

 RÉSEAU DES NATURALISTES COSTARMORICAINS, 2014. Les Libellules des Côtes d’Armor. Guide Atlas des Odonates. Gingko Éditeur.

95 pages. Format 14 x 21 cm.

Ce petit ouvrage présente de façon exhaustive les Odonates du département des Côtes d’Armor, soit 50 espèces. Une clé d’identification simplifiée permet une excellente initiation à ce groupe.

 

ORTHOPTÈRES

H.Belmann, G.Luquet, 2006. Guide des sauterelles, grillons, et criquets d’Europe occidentale.

382 pages. Format 14,5 x 19,5 cm.

Un excellent ouvrage, qui traite de 164 espèces d’orthoptères. Une trentaine de pages traitent des généralités sur cet ordre. Une clé de détermination permet l’identification des espèces qui font l’objet d’articles très détaillés. Un CD avec les chants est joint au livre. Les illustrations des espèces sont des photos.

FP Myriapodes. Ins Inf

R.Perrier, 1923. La Faune de France Illustrée. tome III : Myriapodes – Insectes Inférieurs. Delagrave.

243 pages. Format 12,5 x 21 cm

Un monument, l’identification de toutes les espèces grâce à des clés dichotomiques. Inégalable pour apprendre l’entomologie. Hélas, la systématique a beaucoup évolué et les noms des espèces ont changé bien souvent.

 

HÉMIPTÈRES

 

Evans & Edmondson

M.Evans and R.Edmondton, 2005.  A photographic guide to the Shieldbugs and Squashbugs of the British Isles. WGUK.

123 pages. Format 14,5 x 21 cm.

C’est un petit guide qui présente les Hétéroptères des Iles Britanniques appartenant aux Acanthosomidae (4 espèces), Scutelleridae (4), Cydnidae (7), Thyreocoridae (1), Pentatomidae (17) et Coreidae (10), soit 63 espèces au total. Toutes sont décrites avec précision avec de nombreuses photographies des adultes et des larves (plus de 200 photos).

 

 

R.Lupoli et F.Dusoulier, 2015. Les punaises Pentatomoidea de France. Editions Ancyrosoma.

428 pages. Format 15 x 21 cm.

Le genre d’ouvrage dont on rêve. Il traite de la totalité des 153 espèces de Pentatomoidea de France. Chaque espèce est accompagnée d’un texte précisant son biotope, ses plantes hôtes, les risques de confusion et sa répartition illustrée par une carte. Pour chaque espèce, une planche présente les variantes et les stades larvaires. Des clés de détermination claires et illustrées conduisent aux familles, aux genres et aux espèces.

 

R.Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée. tome IV : Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

243 pages. Format 12,5 x 21 cm

Un monument, l’identification de toutes les espèces grâce à des clés dichotomiques. Inégalable pour apprendre l’entomologie. Hélas, la systématique a beaucoup évolué et les noms des espèces ont changé bien souvent.

 

 

LÉPIDOPTÈRES

H.Bellmann, 2003. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

455 pages. Format 14 x 20 cm.

Excellent ouvrage d’initiation. 1200 photographies de papillons, chenilles et plantes hôtes, ce livre fait en effet une large part aux plantes sur lesquelles vivent ces espèces. L’introduction traite de l’anatomie, de la biologie et de l’observation des papillons. Les caractéristiques des différentes familles précèdent la description d’un très grand nombre d’espèces.

D.J.Carter & B.Hargreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux Niestlé.

311 pages. Format 13 x 20 cm.

Cet ouvrage présente les chenilles d’environ 500 espèces de papillons. Elles sont d’abord présentées par familles : répartition géographique, description, biotope, plantes-hôtes, cycle biologique. Les illustrations sont des planches où les chenilles sont classées selon les plantes-hôtes. Les imagos sont également représentés sur ces planches.

B.Dardenne et al., 2008. Papillons de Normandie et des Iles Anglo-Normandes. Atlas des Rhopalocères et des Zygènes. AREHN.

200 pages. Format 22 x 22 cm.

Un très bel atlas des papillons de jour en Normandie. Présentation des milieux et des paysages. Description de 113 espèces, leur comportement, leur habitat, les plantes nourricières, leur répartition, et de très belles photos. Un chapitre traite des papillons selon les plantes nourricières.

L.Higgins, N.D.Riley, 1975. Guide des Papillons d’Europe. Delachaux Niestlé.

420 pages. Format 13 x 20 cm.

Un ouvrage déjà ancien, mais d’excellente qualité. C’est un guide complet des espèces de papillons diurnes européens. Chaque espèce est représentée selon ces différentes variantes de taille et de coloration, toutes en grandeur nature.

 

laplanche & corge

Laplanche et Corge, 2008. Papillons de Méditerranée. Edisud.

207 pages. Format 14 x 21,5 cm.

Ce guide ne concerne que les espèces méditerranéenne, même si certaines d’entre elles ont une aire de répartition un peu plus étendue. Ce sont environ 200 espèces de Rhopalocères et d’Hétérocères qui y sont présentées avec d’excellentes photographies et un texte d’accompagnement.

 

martiré,merlier,turlin

D.Martiré, F.Merlier et B.Turlin, 2016. Guide des plus beaux papillons et leurs fleurs favorites. Belin.

381 pages. Format 12,5 x 20 cm.

Ce guide propose plus de 300 espèces de papillons (Rhopalocères et Hétérocères) avec une attention particulière pour les plantes-hôtes des chenilles. Il s’agit bien entendu d’une sélection d’espèces, et pour chacune d’elle, sa description, son habitat, quelques éléments de biologie, la ou les plantes-hôtes, et les espèces avec lesquelles elle peut être confondue. L’introduction est bien faite, et ce guide présente une galerie-photo permettant de reconnaitre les plantes-hôtes. Il contient plus de 1000 photos dont souvent celles des chenilles.

 

newland,still& swash

D.Newland, R.Still and A.Swash, 2013. Britain’s day-flying moths. Princeton University Press.

224 pages. Format 15 x 21 cm.

C’est un guide photographique de détermination de Lépidoptères Hétérocères visibles dans la journée, en Grande Bretagne. Evidemment, il ne peut être exhaustif mais constitue une bonne sélection. Ce sont 155 espèces qui sont présentées, avec plus de 320 photographies. Chaque fiche apporte des éléments d’identification et des informations sur la biologie.

Numériser

I.Novak & F.Severa, 1983. Multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

352 pages. Format 13,5 x 20 cm.

Un ouvrage remarquable, malheureusement épuisé, mais que l’on peut encore dénicher sur le marché de l’occasion. Ce sont 1500 espèces qui sont décrites dans ce guide qui fournit une clé de détermination des familles et d’excellentes informations sur la biologie des papillons, leur élevage et leur collection.

orhant & wambeke

G.Orhant & S.Wambeke, 2010. Atlas des papillons de nuit du Nord-Pas de Calais.

471 pages. Format 21,5 x 30,5 cm.

L’ouvrage d’une vie de spécialiste. Cet ouvrage présente 731 espèces d’Hétérocères, avec leur répartition dans la région Nord-Pas de Calais et en France. Toutes sont illustrées d’excellentes photographies de l’imago et de la chenille. Des planches présentent toute ces espèces étalées, ainsi que les genitalia.

R.Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée. tome IV : Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

243 pages. Format 12,5 x 21 cm

Un monument, l’identification de toutes les espèces grâce à des clés dichotomiques. Inégalable pour apprendre l’entomologie. Hélas, la systématique a beaucoup évolué et les noms des espèces ont changé bien souvent.

R.Robineau (coordinateur), 2011. Guide des Papillons nocturnes de France. Delachaux Niestlé.

287 pages. Format 21,5 x 25,5 cm.

C’est une véritable encyclopédie des lépidoptères nocturnes de France. On y trouve plus de 1620 espèces photographiées à partir de collections. Les textes sont en début d’ouvrages, assez courts mais précis. Le plus complet sans doute des ouvrages en langue française.

P.C.Rougeot & P.Viette, 1978. Guide des Papillons nocturnes d’Europe et d’Afrique du Nord. Delachaux Niestlé.

228 pages. Format 13 x 20 cm.

Cet ouvrage traite de façon exhaustive de plusieurs familles (les plus importantes sans doute) de papillons nocturnes : Bombycidae, Notodontidae, Brahmaeidae, Saturnidae, Endromidae, Lasiocampidae et Sphingidae. L’introduction porte sur l’anatomie et la biologie de ces papillons, les méthodes de capture et de conservation, les techniques d’élevage. Environ 150 espèces sont décrites, 40 planches facilitent leur identification, ce sont des photographies en couleur et grandeur nature des collections du Muséum National d’Histoire Naturelle.

 

Sterling & Parsons

P.Sterling & M.Parsons, 2012. Field guide to the micro-moths of Great Britain and Ireland. British Wildlife Publishing.

416 pages. Format 13,5 x 21,5 cm.

Un ouvrage précieux qui traite de ces micro-lépidoptères que l’on ne trouve généralement pas dans les guides d’identification des papillons. Plus de 1000 espèces sont illustrés et présentées : taille, description générale, espèces proches, période de vol, habitat et plante-hôte, ainsi qu’une carte de répartition pour le Royaume-Uni. Près de 400 photos montrent les chenilles et les signes de présence sur les végétaux.

 

papillons Larousse,2004

P.Sterry and A.Mackay, 2004. Papillons. Larousse

224 pages. Format 10 x 19 cm.

C’est un guide d’initiation très bien fait. Il contient les espèces les plus fréquentes, plus exhaustif avec les Rhopalocères qu’avec les Hétérocères cela va de soi. Ce petit guide tient dans la poche, il est très bien illustré par d’excellentes photos, les deux faces et les deux sexes sont généralement présentés ainsi que la carte de répartition et les plantes-hôtes où se développent les chenilles qui sont également illustrées. Les photos sont accompagnées de flèches mettant l’accent sur les critères distinctifs.

 

collins butterfly

T.Tolman & R.Lewington, 2009. Collins butterfly guide. Collins.

384 pages. Format 13,5 x 19,5.

Ce superbe guide (en hommage à Higgins et Riley, voir ci-dessus) concerne 440 espèces de Rhopalocères d’Europe avec plus de 2000 illustrations en couleur et en grandeur nature. Chaque espèce fait l’objet d’une description de ses diverses formes et d’informations sur son habitat, sa biologie et son comportement, ce texte est accompagné d’une carte de répartition à l’échelle de l’Europe.

 

P.Waring & M.Townsend, 2004. Field Guide to the Moths of Great Britain and Ireland.British Wilslife Publishing.

432 pages. Format 13,5 x 21,5 cm.

Un guide en lange anglaise qui traite des lépidoptères nocturnes à l’exception des micro-lépidoptères. Toutes les espèces rencontrées dans les Iles Britanniques sont traitées, soit environ 880 espèces, avec 1600 excellentes illustrations. Les textes sont détaillés. Cet ouvrage est tout à fait pertinent pour une grande partie de la France du Nord Ouest.

 

DIPTÈRES

Ball & Morris, 2013

S.Ball and R.Morris, 2013. Britain’s Hoverflies. An introduction to the hoverflies of Britain. Princeton.

296 pages. Format 15 x 21.

Un excellent ouvrage (en anglais) pour déterminer les syrphidés, d’après photographies et à l’aide de clés très pertinentes. Cet ouvrage consacre une quarantaine de pages à la biologie, l’anatomie et la collecte des syrphidés. Les 165 espèces décrites appartiennent à la faune britannique, mais ce guide est bien utile pour une grande partie nord-ouest de la France.

 

blowflies-erzinclioglu

 

Z. Erzinçlioglu. Blowflies. 1996. The Richmond Publishing Co.Ltd.

71 pages. Format 15 x 21 cm.

Un petit opuscule britannique qui figure dans une collection d’une vingtaine de sujets. Celui-ci traite des Calliphoridae avec une large part consacrée à leur biologie. Une clé de détermination permet d’identifier tous les genres représentés en Grande Bretagne, d’autres permettent pour les genres Calliphora , Lucilia, Bellardia et Phormia d’aller jusqu’à l’espèce.

 

 

J. & H. Haupt, 2000. Guide des Mouches et des Moustiques. Delachaux Niestlé.

352 pages. Format 11 x 18,5 cm.

Un des rares ouvrages de vulgarisation traitant des Diptères en langue française. Bien sur, compte tenu du nombre astronomique d’espèces de cet ordre, un choix a été fait. De plus, la plupart des espèces de Diptères ne peuvent être déterminées « à l’oeil nu ». Ce livre présente les principales caractéristiques des Diptères, ainsi qu’une excellente clé de détermination qui conduit aux différentes familles. Chacune d’entre elle est illustrée par la présentation de quelques espèces avec plus de 300 photos.

R.Perrier. E.Séguy, 1937. La Faune de France Illustrée, tome VIII Diptères, Aphaniptères. Delagrave.

235 pages. Format 12 x 20,5 cm.

Un monument, l’identification de toutes les espèces grâce à des clés dichotomiques. Inégalable pour apprendre l’entomologie. Hélas, la systématique a beaucoup évolué et les noms des espèces ont changé bien souvent.

HYMÉNOPTÈRES

L.Berland, 1976. Hyménoptères de France, tomes I et II. Atlas d’entomologie. Boubée.

157 et 198 pages. Format 14 x 19 cm.

Un ouvrage déjà ancien, mais d’un grand spécialiste. Le tome I traite des Tenthridoides, des Cynipoïdes, des Ichneumonoïdes, des Chalcicoïdes, et des Bethyloïdes. Le tome II présente la fin des Bethyloïdes, les Scolioïdes, les Formicoïdes, les Pompiloïdes, des Sphécoïdes, les Vespoïdes et les Apoïdes. Les illustrations sont regroupées en 14 planches pour chaque tome, 191 espèces dans le premier, et 175 dans le second.

H.Bellmann, 1999. Guide des abeilles, bourdons, guêpes et fourmis d’Europe. Delachaux Niestlé.

336 pages. Format 13,5 x 20 cm.

Un guide d’initiation aux Hyménoptères bien utile. Comme pour l’ouvrage sur les Diptères, le nombre d’espèces d’Hyménoptères d’Europe exclut toute possibilité d’un ouvrage exhaustif. Beaucoup de familles resteront l’affaire de spécialistes. Mais ce guide est un bon ouvrage de référence pour connaitre cet ordre. Bonne présentation de la morphologie, des biotopes, et un clé pour parvenir aux grands groupes. Près de 350 photographies accompagnent les présentations d’un grand nombre d’espèces. Les Symphytes sont un peu les parents pauvres de cet ouvrage qui permet néanmoins d’acquérir des bases solides pour découvrir ce vaste domaine des hyménoptères.

 

Numériser

R.Blatrix, C.Galkowki, C.Lebas et P.Wegnez, 2013. Fourmis de France, de Belgique et du Luxembourg. Delachaux & Niestlé.

287 pages. Format 14 x 19,5 cm.

Un excellent guide de détermination des espèces de fourmis de France, Belgique et Luxembourg. Les clés permettent d’identifier les genres de plus d’une centaine d’espèces. Chacune d’entre elles fait l’objet d’une fiche détaillée où l’on trouve sa description, son aire de répartition, son habitat et des éléments de sa biologie, avec d’excellentes photos.

 

M.Edwards & M.Jenner, 2005. Field Guide to the Bumblebees of Great Britain and Ireland. Ocelli.

108 pages. Format 11,5 x 19 cm.

Un tout petit guide de terrain, mais très utile pour identifier les bourdons. Une clé basée sur les couleurs du thorax et de l’abdomen conduit à l’espèce (ou le plus souvent aux espèces possibles). Pour une détermination certaine des bourdons, l’examen des genitalia est indispensable, mais sans aller jusqu’à la, ce petit ouvrage permet de satisfaire sa curiosité.

 

Falk S. & R.Lewington, 2016. Field duide to the bees of Great Britain and Ireland. Bloomsbury.

432 pages. Format 13,5 x 21,5 cm.

Bien qu’il ne couvre pas l’étendue de la diversité qui existe en France, c’est un excellent ouvrage de détermination des Apoidae : Colletidae, Andrenidae, Halictidae, Melittidae,  Magachilidae et  Apidae. Des clés de détermination permettent d’accéder aux genres et aux espèces, 275 au total. D’excellentes photographies (reine, mâle, ouvrières) et les remarquables aquarelles de R.Lewington illustrent cet ouvrage. Chaque espèce fait l’objet d’un texte très documenté.

oliver et al.

O.E.Prys-Jones & S.A.Corbet, 2014. Bumblebees. Pelagic Publishing, 3rd edition.

130 pages. Format 15 x 21 cm.

Ce petit ouvrage fait partie des « Naturalists’Handbooks ». Il concerne l’écologie et l’identification des bourdons de Grande Bretagne. La moitié de l’ouvrage traite de la biologie des bourdons et des méthodes d’étude. L’autre partie permet de progresser dans l’identification : distinguer les vrais bourdons des bourdons parasites, distinguer les mâles des femelles, clés de détermination des espèces britanniques. Celles-ci sont représentées dans 4 planches en couleurs, de nombreuses figures représentent les pièces anatomiques et en particulier les genitalia.

R.Perrier, L.Berland, 1949. La Faune de France Illustrée, tome VII, Hyménoptères. Delagrave.

211 pages. Format 12 x 20,5 cm.

Un monument, l’identification de toutes les espèces grâce à des clés dichotomiques. Inégalable pour apprendre l’entomologie. Hélas, la systématique a beaucoup évolué et les noms des espèces ont changé bien souvent.

J.Zahradnik, 1991. Guide des Abeilles, Guêpes et Fourmis, les hyménoptères d’Europe. Hatier.

191 pages. Format 13,5 x 20 cm.

Proche mais complémentaire de l’ouvrage de Bellmann, ce guide présente une clé de détermination des principaux groupes d’Hyménoptères européens. Un choix d’espèces présentées avec des photos et des dessins. Une plus large place réservée aux Symphytes.

T.Monnin, X.Espalader, A.Lenoir et C.Peeters, 2013. Guide des Fourmis de France. Belin.

159 pages. Format 11 x 21 cm.

Un excellent livre pour débuter dans la détermination des fourmis. Une quarantaine de pages de présentation, qui traitent de la biologie, de la communication, de la récolte de nourriture, de la formation et du fonctionnement des colonies, de la compétition entre espèces et de l’élevage. Une clé de détermination permet de distinguer 42 espèces (ou groupes d’espèces) sur les 213 de la faune de France, elle est fondée sur des critères anatomiques visibles avec une loupe à main. Chacune d’entre elle fait ensuite l’objet d’une fiche détaillée.

COLÉOPTÈRES

G.Du Chatenet, 1986. Guide des Coléoptères d’Europe. Delachaux Niestlé.

480 pages. Format 13 x 20,5 cm.

Ce guide décrit 768 espèces de coléoptères, appartenant aux familles suivantes : Carabidae, Haliplidae, Hydrophilidae, Dytiscidae, Hydraenidae, Sphaeritidae, Histeridae, Silphidae, Leiodidae, Scydmaenidae, Ptiliidae, Staphylinidae et Scarabeidae. L’introduction présente avec une grande précision l’anatomie et la biologie de ce groupe, les méthodes de capture et de conservation. Des clés de détermination conduisent aux sous-familles. Les espèces sont décrites et on trouve en fin d’ouvrage leurs cartes de répartition. 55 planches en couleur illustrent magnifiquement le texte.

durand

Durand O.,2015. Les coccinelles du Maine et Loir. Anjou Nature n°5.

227 pages. Format 21 x 29,7 cm.

Cet Atlas des Coccinellidae du Maine et Loir est le travail de plus de 200 contributeurs. Toutes les communes ont été prospectées et 62 espèces décrites. Chacune d’entre elle fait l’objet d’une fiche détaillée (2 pages) présentant sa répartition, sa phénologie, son milieu et une bibliographie très documentée. L’ouvrage est illustré de remarquables macrophotographies.

Y.Le Monnier & A.Livory, 2003. Atlas des Coccinelles de la Manche. Manche-Nature.

206 pages. Format 21,5 x 30,5 cm.

Un ouvrage issu d’une enquête collective menée dans le département de la Manche. En introduction, la méthodologie de l’enquête et des informations sur la biologie des coccinelles. ce sont 53 espèces qui ont été collectées et ici présentées en détail tant sur le plan de leur description (dessins de grande taille) que de leur habitat et biologie. Une clé de détermination permet leur identification.

D.Martiré & F.Merlier, 2017. Guide des plus beaux coléoptères. Belin.

319 pages. Format 12,5 x 20 cm.

Après le guide des plus beaux papillons, Belin édite celui des plus beaux coléoptères, une manière de signaler qu’il s’agit d’un choix d’espèces, ce qui est une évidence compte tenu du nombre d’espèces. Elles sont 540 a être présentées dans ce guide, avec d’excellentes photographies signalant, comme sur nos fiches, les détails à vérifier. Chaque espèce est accompagnée d’une courte description et d’informations sur sa biologie. Comme dans le guide des papillons, les familles ne sont pas mentionnées. Des noms français sont proposées pour toutes les espèces traitées.

Numériser

B.Mériguet et P.Zagatti, 2016. Coléoptères du Bassin parisien, guide d’identification de terrain. Delachaux & Niestlé.

288 pages. Format 14 x 19,5 cm.

Il y a encore très peu de guides consacrés aux coléoptères. Leur nombre d’espèces (11000 en France) explique cela et nécessite de faire des choix. Ce guide a fait celui de la zone géographique (le Bassin parisien) et de la possibilité d’une détermination sur le terrain. Il évite les espèces trop petites ou celles qui portent à confusions. Pas de clés de détermination, mais d’excellentes photos où les critères à observer sont indiquées comme sur nos fiches « détails à vérifier ».

 

R.Perrier, 1927, 1932. La Faune de France Illustrée, tomes V et VI, Coléoptères. Delagrave.

192 et 229 pages. Format 12 x 20,5 cm.

Un monument, l’identification de toutes les espèces grâce à des clés dichotomiques. Inégalable pour apprendre l’entomologie. Hélas, la systématique a beaucoup évolué et les noms des espèces ont changé bien souvent.

ARACHNIDES

 

araignées Bellmann

H.Bellmann, 2014. Guide photo des araignées et arachnides d’Europe. Delachaux Niestlé.

428 pages. Format 13,5 x 19,5 cm.

Un ouvrage riche en photos (850), et qui présente 400 espèces d’arachnides. C’est un livre très complémentaire de celui de Roberts, un peu plus accessible au grand public. En particulier, quelques clés de détermination assez simples permettent de s’orienter jusqu’aux familles.

canard

A.Canard et C.Rollard, 2015. A la découverte des araignées. Dunod.

184 pages. Format 13,5 x 21 cm.

Un ouvrage très utile pour acquérir toutes les connaissances nécessaires à l’observation et l’étude des araignées. Un tiers du livre est consacré à l’anatomie, la biologie et l’écologie des araignées. Le reste de l’ouvrage est un guide d’identification avec des clés de détermination des familles et une centaine de fiches très détaillées et bien illustrées présentant les principales espèces à connaitre.

M.J.Roberts, 2009. Guide des Araignées de France et d’Europe. Delachaux Niestlé.

383 pages. Format 12,5 x 19 cm.

Un ouvrage de référence pour la détermination des araignées. Plus de 450 espèces sont présentées et illustrées par 32 planches en couleurs. L’introduction présente l’anatomie, la biologie des araignées, les méthodes de capture et de conservation, et les différentes formes de toiles. Des clés de détermination conduisent aux familles, puis aux genres. De très nombreux dessins en noir et blanc (pédipalpes,epigynes, filières) facilitent les identifications.

Un commentaire pour “Guides de détermination des insectes et autres arthropodes terrestres

  1. ALEXISL dit :

    A noter que la série des « Faune de France » est dispo en libre téléchargement ici : http://www.faunedefrance.org/BibliothequeVirtuelleNumerique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.