Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La lepture à suture noire

Les leptures sont réparties en plusieurs genres, dont Leptura, Rutpela (anagramme du précédent), Stictoleptura, Pseudovadonia, Alosterna et Stenurella. Beaucoup d’espèces se ressemblent, celle-ci se reconnait à la suture noire des élytres, bien plus épaisse chez les femelles qui ont les antennes moins longues que celles des mâles.

Stenurella melanura Linnaeus,1758

La lepture rouge et noire

Les leptures à suture noire butinent volontiers les fleurs d’Apiacées. St Georges de Rouelley (50) 01/08/2021.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Coléoptère

Famille des Cerambycidae, sous-famille des Lepturinae, tribu des Lepturini.

Une femelle de Leptura melanura avec sa large suture noire. St Saturnin d’Apt (84) 28/06/2015.

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre Stenurella veut dire « à l’extrémité étroite », c’est d’ailleurs un synonyme de Leptura, donné à un genre voisin.

Le nom d’espèce melanura signifie « à l’extrémité (queue) noire »

En anglais elle se nomme « black-stripped Longhorn » le longicorne à bande noire.

Une lepture à suture noire à la suture peu marquée. St Georges de Rouelley (50) 01/08/2021.

DESCRIPTION :

    Taille : c’est un longicorne assez petit, il mesure entre 6 et 10 mm (sans les antennes).

    Forme, allure : c’est un coléoptère au corps allongé et plutôt étroit. La tête, les antennes, l’écusson et les pattes sont noirs. Les élytres sont brun-roux, avec une pubescence brune peu dense. Le thorax est noir et ponctué, et en vue de dessus il a une forme en cloche avec le bord postérieur sinueux et aux angles pointus. Le ventre est noir. On observe un léger dimorphisme sexuel, les antennes des mâles sont aussi longues que le corps, celles des femelles sont plus courtes. Les mâles ont aussi les élytres qui tirent vers le brun jaune avec la suture légèrement soulignée de noir, chez les femelles les élytres sont plutôt brun rougeâtre et largement noirs sur la suture. L’extrémité des élytres est noire chez l’un et l’autre sexe.

   Coloration : brun et noir

   Comportement : on rencontre généralement les adultes qui butinent et s’accouplent sur les fleurs.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Stenurella melanura. St Georges de Rouelley (50) 01/08/2021.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : cette espèce est présente dans presque toute l’Europe, jusqu’en Russie. Elle est présente en Grande Bretagne et en Scandinavie. On la trouve dans la France entière à l’exception de la Corse, elle est aussi absente des autres Iles Méditerranéennes.

Femelle de Leptura melanura. Bain de Bretagne (35) 02/07/2017.

HABITAT : Cette lepture est une espèce que l’on trouve dans des zones boisées, des lisières de bois, des clairières, des friches, mais aussi des parcs et des jardins.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mai à septembre.

Chez la lepture à suture noire, l’arrière des élytres est noir. St Saturnin d’Apt (84) 28/06/2015.

BIOLOGIE :

       Alimentation : les adultes butinent diverses fleurs

       Reproduction : les larves sont polyphages et se développent dans le bois mort qui pourrit, que ce soit des feuillus ou des conifères, de gros troncs ou des branchages, mais en contact avec le sol. En effet, la larve se nymphose dans une galerie formant un angle droit d’où l’imago sort en creusant le sol.

Accouplement de leptures à suture noire. St Georges de Rouelley (50) 01/08/2021.

REMARQUES :

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Brock, 2017. A photographic guide to insects of southern Europe & the Mediterranean. Pisces Publications.

Reichhoff-Riehm, 1983. Les Insectes. France Loisirs. (d’abord édité chez Solar).
RÉFÉRENCES SUR LES COLÉOPTÈRES :

Albouy et Richard, 2017. Coléoptères d’Europe. Delachaux et Niestlé.

Gouverneur & Guérard,2011. Les longicornes armoricains. Invertébrés armoricains n°7.

Mériguet & Zagatti, 2016. Coléoptères du Bassin Parisien – Guide d’identification de terrain.

Touroult et al., 2019. Longicornes de France. Atlas préliminaire. Coleoptera : Cermabycidae & Vesperidae. ACOREP France, INPN.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES COLÉOPTÈRES :

Koleopterologie (Allemagne – en allemand)

Cerambycidae (Tchéquie – en anglais)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.