Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

Le pigeon ramier

Le pigeon ramier est un familier des squares et des jardins. En milieu urbain, il est peu craintif. Il n’en est pas de même en campagne, où il est souvent chassé, et s’éloigne bruyamment dès qu’il vous aperçoit.

DSC09579
Columba palumbus

Columba palumbus

La palombe

POSITION SYSTÉMATIQUE : Vertébré Oiseau Colombidé

ETYMOLOGIE : Columba = colombe et palumbus = palombe

Son nom anglais est « wood pigeon », « le pigeon des bois ».

Columba palumbus
Columba palumbus

DESCRIPTION :

Taille : Le pigeon ramier est le plus gros pigeon d’Europe, presque 80 cm d’envergure et un poids qui atteint 500g.

Forme, allure : Les adultes sont semblables, gris sur le dos et rosé sur la poitrine, avec des taches blanches larges sur le coté du cou, ainsi qu’une barre alaire blanche, bien visible en vol. Son plumage est très lisse et soyeux. Il se déplace à terre avec lenteur et même une certaine lourdeur.

Les jeunes de l’année se distinguent par l’absence de tache blanche sur le cou.

Coloration : gris plus ou moins sombre, collier blanc, taches blanches aux ailes et barre blanche à la queue bien visibles en vol.

Comportement : Dans les campagnes, il se montre extrêmement craintif et s’enfuie en claquant bruyamment des ailes lorsque l’on s’approche à moins de 50m. Il constitue souvent des troupes nombreuses. Curieusement, il est beaucoup plus familier en ville, où il côtoie les pigeons bisets et s’approche volontiers des passants. Il est partiellement migrateur, ce qu’exploitent les chasseurs de palombes, mais également sédentaire pour une bonne partie de la population.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

SONY DSC

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Le pigeon ramier se rencontre partout, c’est l’un des oiseaux les plus communs en Europe.

HABITAT : on le rencontre à peu près partout

PÉRIODE D’OBSERVATION :

pigeon ramier juvénile

BIOLOGIE :

Alimentation : Le ramier est un herbivore strict mais éclectique, il consomme toutes sortes de graines, y compris les cultures, des herbes, des bourgeons, des feuilles.

Reproduction : Il est facile d’observer son vol nuptial. Le mâle s’élève en battant des ailes, puis se laisse glisser en planant.

Le nid des pigeons ramiers est très rudimentaire. Il est constitué des branches minces entrelacées de façon assez grossière, constituant une petite plate-forme et non pas une coupe creuse.

La ponte a lieu en avril-mai, elle est constituée de 2 œufs blancs luisants que les deux parents couvent alternativement.

En principe, les jeunes quittent le nid au bout de 3 semaines, mais il n’est pas rare qu’en raison de l’instabilité du nid le poussin tombe prématurément, avant d’être capable de voler. Les rémiges de celui-ci ne sont pas encore sorties de leur fourreau.

REMARQUES :

pigeon ramier au nid
Columba palumbus

 

RÉFÉRENCES :

Couzens, 2006. Identifier les oiseaux par leur aspect, leur comportement et leur habitat. Artemis.

Harrison, 1975. A field guide to the nests, eggs and nestlings of British and European Birds. Collins.

Jonsson, 1994. Les Oiseaux d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Nathan.

Mullarney, Svensson, Zetterström & Grant, 1999. Le guide Ornitho. Delachaux & Niestlé.

Peterson, Mountfort, Hollom & Géroudet, 1994 (1ère édition en 1954). Guide des Oiseaux de France et d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Les oiseaux de France :  http://www.oiseaux.net/oiseaux/france.html

poussin de pigeon ramier

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

15 commentaires sur “Le pigeon ramier”