Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La pie bavarde

Pica pica

Pica pica

POSITION SYSTÉMATIQUE : Vertébré Oiseau

Famille des Corvidés

ETYMOLOGIE : Pica = pie en latin.

DESCRIPTION :

Taille : La pie est un oiseau de grande taille, autour de 20 cm pour le corps, 20 à 26 cm pour la queue, plus longue chez le mâle. L’envergure atteint 50 cm.

Forme, allure : Tout le monde sait reconnaitre la pie : plumage en grande partie noir, sur le dos, la tête, la base des ailes (les scapulaires), les rémiges (longues plumes des ailes) avec des reflets bleus métalliques. Le dessous est blanc, comme une large bande sur les ailes. Les plumes de la queue (les rectrices) sont noires avec des reflets verdâtres, elles sont étagées, les plus longues au centre. Le bec et les pattes sont noirs également et l’œil très foncé.

Coloration : noir et blanc

Comportement : La pie est donc un oiseau facile à identifier, et facile à voir car elle n’est pas discrète, voyante et bruyante. De plus, elle s’est installée au voisinage de l’homme dont elle ne se laisse malgré tout pas approcher. Les pies, surtout l’hiver, se rassemblent souvent en petits groupes.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Pie bavarde

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : La pie est un oiseau sédentaire. Il est nicheur dans toute l’Europe jusqu’en Asie.

HABITAT : partout.

PÉRIODE D’OBSERVATION : toute l’année.

BIOLOGIE :

Alimentation : La pie bavarde se nourrit le plus souvent au sol , son régime est varié : insectes, larves, araignées, escargots, vers, lézards, petits rongeurs, elle cherche aussi des œufs ou des oisillons au nid, on la voit également souvent sur le bord des routes se nourrissant d’animaux écrasés par les voitures, elle tue aussi parfois des animaux blessés ou malades.

Reproduction : Le nid est construit proche de la cime d’un arbre, il est solide est volumineux. C’est une cuvette de branchettes dont l’intérieur est une coupe hémisphérique faite en terre. Ce qui caractérise le nid de la pie est le dôme de branchages qui le surmonte et le protège. L’entrée est latérale. Le mâle et la femelle contribuent à la construction du nid. La ponte a lieu entre mi-avril et mi-mai, il n’y a qu’une nichée par an, la femelle couve entre 6 et 8 œufs pendant 17 à 18 jours, le mâle vient la nourrir durant cette période.

REMARQUES :

Pica pica

RÉFÉRENCES :

Couzens, 2006. Identifier les oiseaux par leur aspect, leur comportement et leur habitat. Artemis.

Geroudet, 1973 (1961). Les Passereaux I : du coucou aux corvidés. Delachaux & Niestlé.

Harrison, 1975. A field guide to the nests, eggs and nestlings of British and European Birds. Collins.

Jonsson, 1994. Les Oiseaux d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Nathan.

Mullarney, Svensson, Zetterström & Grant, 1999. Le guide Ornitho. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1924. Faune de France Illustrée, tome X Vertébrés. Delagrave.

Peterson, Mountfort, Hollom & Géroudet, 1994 (1ère édition en 1954). Guide des Oiseaux de France et d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Les oiseaux de France :  http://www.oiseaux.net/oiseaux/france.html

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

49 commentaires sur “La pie bavarde”