Le syrphe du groseillier

C’est l’un des syrphes les plus courants. Avec ses bandes noires et jaunes il évoque une guêpe. Vu de profil, son abdomen apparait bien plat.

Syrphus ribesii

Syrphus ribesii

Syrphus ribesii

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Diptère

Famille des Syrphidae

ETYMOLOGIE : Syrphus = mouche, ribesii = du groseillier

le syrphe du groseillier

le syrphe du groseillier

DESCRIPTION :

Taille : Le syrphe des groseilliers mesure 10 à 12 mm

Forme, allure : Le syrphe du groseillier a le thorax noir verdâtre avec une pubescence brune. L’abdomen est jaune avec quatre larges bandes transversales noires, les deux premières sont reliées par une large bande dorsale dans l’axe du corps. Le scutellum, cette petite pièce en forme de croissant de lune qui sépare thorax et abdomen, est jaune. La tête porte deux gros yeux rouges foncés, ils sont séparés chez la femelle, jointifs chez le mâle, le front est plat, roux au-dessus des antennes. Les pattes sont brunes. En vue de profil, l’abdomen apparaît très aplati.

Coloration : thorax foncé, abdomen noir à bandes jaunes

Comportement : les syrphes de groseilliers, comme beaucoup de Syrphidae volent très bien, ils sont capables de vol stationnaire.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

SONY DSC

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : toute l’Europe, espèce commune.

HABITAT : Ces diptères se rencontrent le plus souvent sur les fleurs dans les jardins, les haies, les lisières de forêts,

PÉRIODE D’OBSERVATION : Les adultes sont visibles d’avril à novembre, souvent en groupes.

BIOLOGIE :

Alimentation : les adultes se nourrissent en effet de nectar. Les larves se nourrissent de pucerons, ce sont des larves de type « sangsue », qui sont apodes et rampent sur les plantes à la recherche de leurs proies. Elles sont blanchâtres.

Reproduction

REMARQUES : Syrphus ribesii est l’une des espèces de Syrphidae les plus répandues.

Syrphus ribesii

Syrphus ribesii

RÉFÉRENCES :

Chinery, 1973. A field guide to the Insects of Britain and Northern Europe. Collins.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dierl & Ring, 2009. Guide des Insectes. Delachaux & Niestlé.

Haupt, 2000. Guide des Mouches et des Moustiques. Delachaux & Niestlé.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

McGavin, 2012. Insectes et Araignées (Nature en poche). Larousse.

Perrier, 1937. La Faune de France Illustrée, tome VIII, Diptères, Aphaniptères (par Séguy). Delagrave.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

Syrphidae Europenses

Syrphidae Polski

Diptera Info

 

Syrphus ribesii

 

le syrphe des groseilliers

 

Syrphus ribessii

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.