Le vanneau huppé

C’est l’hiver qu’on les remarque, quand ils sont posés dans les champs ou qu’ils s’envolent par centaines avec leurs battements d’ailes lents comme des papillons. Au moment de la nidification, ils se font beaucoup plus discrets.

Vanellus vanellus

Vanellus vanellus

Vanellus vanellus

POSITION SYSTÉMATIQUE : Vertébré, Oiseau, Echassier

Famille des Charadriidae

ETYMOLOGIE : Vanellus est le nom latin de cet oiseau, qui vient de « vannus », le van qui sert à séparer le grain du son. Le cri du vanneau rappelle en effet le son de van en action.

En anglais, il se nomme « lapwing »

DESCRIPTION :

Taille : 28 à 31 cm, c’est à peu près la taille d’un pigeon. Son envergure est comprise entre 67 et 75 cm.

Forme, allure : le vanneau huppé est un petit échassier d’allure robuste et au plumage contrasté. Le dessus du corps est vert foncé, avec des reflets irisés vert, bleu et violet. Le dessous est blanc. La tête est surmontée d’une longue huppe effilée et recourbée. Un large plastron vert noirâtre marque la poitrine. Le bec est fin et de couleur noire, les pattes sont rouge sombre. Les plumes sous-caudales sont rousses. Au vol, le contraste entre le dessus des ailes (noir)  et le dessous (blanc) est très visible. Le vol est très particulier avec des battements d’ailes peu nombreux. Les ailes sont élargies au niveau de la « main » (ailes en spatule).

Coloration : vert très sombre et blanc.

Comportement : les vanneaux se remarquent surtout en fin d’automne et en hiver quand ils se rassemblent en groupes parfois très nombreux, plusieurs centaines à plusieurs milliers d’individus.

Le cri du vanneau huppé est une sorte de sifflement très aigu et très sonore : « pii-ouit »

DÉTAILS À VÉRIFIER :

saint samson

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : en France et dans les pays voisins, le vanneau huppé est nicheur, migrateur et hivernant. L’espèce est présente dans l’Europe entière, nicheuse de la Scandinavie à la moitié nord de la France. On observe deux périodes de migrations des vanneaux huppés, un passage d’été en particulier le long des côtes, et une très importante migration automnale.

L’estimation du nombre de couples nicheurs en France est de l’ordre de 20000, quant aux hivernants ils pourraient atteindre les 2 millions d’oiseaux.

HABITAT : c’est un oiseau de plaine plutôt humide, voire marécageuse. On le rencontre aussi bien sur les côtes (polders, prés salés, dunes) qu’à l’intérieur des terres (cultures, friches).

PÉRIODE D’OBSERVATION : toute l’année

le vanneau huppé

le vanneau huppé

BIOLOGIE :

Alimentation : les vanneaux se nourrissent au sol, de vers, d’insectes, de mollusques, et d’un peu de végétaux

Reproduction : la ponte débute vers fin mars, mais a surtout lieu en avril, avec des « pontes de remplacement » les mois suivants lorsque la première a été détruite. Le nid est plus que rudimentaire, c’est une simple dépression faite en grattant le sol. La femelle pond 4 œufs disposés en croix, la pointe au centre. Ils sont de couleur jaune-olivâtre tachetés de sombre. Le nid et les œufs sont particulièrement homochromiques, on les voit parfois au moment de marcher dessus. L’incubation dure 24 à 27 jours, un peu plus si la température est basse. Les poussins sont gris tachetés, immobiles en cas de danger, ils sont aussi très difficiles à voir, même de près.

REMARQUES :

vol de vanneaux huppés

vol de vanneaux huppés

RÉFÉRENCES :

Couzens, 2006. Identifier les oiseaux par leur aspect, leur comportement et leur habitat. Artemis.

Coward, 1969. Birds of the British Isles and their eggs. Barnes.

Dubois, Le Maréchal, Olioso & Yésou, 2008. Nouvel inventaire des oiseaux de France. Delachaux & Niestlé.

Flitti, Kabouche,Kayser & Olioso, 2009. Atlas des oiseaux nicheurs de Provence-Alpes-Côte d’Azur, 2009. Delachaux & Niestlé.

Geroudet, 1967. Les échassiers. Delachaux & Niestlé.

Groupe Ornithologique Breton, 2012. Atlas des oiseaux nicheurs de Bretagne. Delachaux & Niestlé.

Groupe Ornithologique Normand, 1991. Atlas des oiseaux nicheurs normands. GONm.

Harrison, 1975. A field guide to the nests, eggs and nestlings of British and European Birds. Collins.

Jonsson, 1994. Les Oiseaux d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Nathan.

Mullarney, Svensson, Zetterström & Grant, 1999. Le guide Ornitho. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1924. Faune de France Illustrée, tome X Vertébrés. Delagrave. (sous le nom Vanellus cristatus).

Peterson, Mountfort, Hollom & Géroudet, 1994 (1ère édition en 1954). Guide des Oiseaux de France et d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Reade & Hosking, 1968. Les oiseaux, leurs œufs et leurs nids. Nathan.

Vansteenwegen, 1998. L’histoire des oiseaux de France, Suisse et Belgique. Delachaux & Niestlé.

Les oiseaux de France   http://www.oiseaux.net/oiseaux/france.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *