Le faucheux cornu

Les opilions ressemblent aux araignées, comme elles ils ont 4 paires de pattes. Mais leur corps n’est pas scindé en deux parties, le céphalothorax et l’abdomen sont soudés. Ils sont totalement inoffensifs pour l’homme. Leurs longues pattes leur a valu le nom de « faucheux ».

Phalangium opilio

Le faucheux urnigère

Phalangium opilio

Phalangium opilio

POSITION SYSTÉMATIQUE : Arachnide, Opiliones

Famille des Phalangiidae

Pour voir d’autres opilions cliquez ici

ETYMOLOGIE :

Phalangium est en latin le nom d’une araignée, et opilio en grec désigne le berger qui court après les brebis (référence aux longues pattes).

Les opilions sont appelés « faucheux » en français et « harvestmen » en anglais. Ces derniers les nomment aussi « daddy long-legs » ou « papa aux longues jambes ».

le faucheux cornu

le faucheux cornu

DESCRIPTION :

Taille : le mâle mesure entre 3,7 et 7,5 mm, la femelle entre 6,0 et 9,0 mm. (comme pour les araignées, la taille des opilions se mesure sans les pattes).

Forme, allure : c’est un opilion plutôt grand, et assez robuste. Les pattes sont très longues, faiblement carénées mais avec de petites épines. Chez les Opilions, les yeux sont sur le dessus de la tête, portés par une protubérance qui s’appelle l’ocularium. Chez cette espèce, l’ocularium possède deux rangées de petits denticules sur le bord. Le principal critère de reconnaissance de cette espèce est la présence de 2 denticules sur la membrane qui surmonte les chélicères. Sur la partie dorsale du céphalothorax, on voit assez distinctement 2 taches sombres en forme de selle, nettement plus contrastées chez les femelles que chez les mâles. Les mâles sont reconnaissables aux longues expansions de leurs chélicères (épine mesurant jusqu’à 22 mm) qui justifie le nom vernaculaire (faucheux cornu).

Coloration : la coloration est assez variable, le céphalothorax (partie avant du corps) est blanchâtre à brun-jaunâtre, l’abdomen est gris blanchâtre ou gris-jaunâtre.

Comportement : les opilions peuvent, lorsqu’ils sont attrapés, se séparer d’une patte par un mécanisme appelé « autotomie ».

DÉTAILS À VÉRIFIER :

SONY DSC

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce très commune, présente partout en France et dans une grande partie de l’Europe.

HABITAT : cette espèce apprécie les endroits chauds et secs, mais on peut la rencontrer dans de très nombreux biotopes. Dans les bois et les forêts il y aura peu de chance de la trouver.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mai à novembre.

Phalangium opilio

Phalangium opilio

BIOLOGIE :

Alimentation : les opilions se nourrissent de petites proies mortes ou faciles à capturer : pucerons, larves, limaces. Ils consomment aussi des débris végétaux.

Reproduction : comme chez les araignées, l’accouplement est une période à risque pour le mâle qui est parfois dévoré. La femelle pond ses œufs dans le sol ou dans des anfractuosités. Les œufs ou les jeunes stades hivernent, les adultes apparaissent vers la mi-mai.

REMARQUES : il existe une espèce assez ressemblante : Mitopus morio.

le faucheux urnigère

le faucheux urnigère

RÉFÉRENCES :

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

McGavin, 2012. Insectes et Araignées (Nature en poche). Larousse.

Reichhoff-Riehm, 1983. Les Insectes. France Loisirs. (d’abord édité chez Solar).

Bellmann, 2014. Guide photo des araignées et arachnides d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1929. La Faune de France Illustrée, tome II, Arachnides et Crustacés. Delagrave.

Le Monde des Insectes  

La galerie du Monde des Insectes 

Nature Spot Leicestershire and Rutland

Les Araignées de Belgique et de France

Carte des observations des Arachnides d’Allemagne

Société Européenne d’Arachnologie 

Les araignées d’Occitanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.