La noctuelle du troène

Cette noctuelle est assez facile à identifier grâce aux motifs du thorax et des ailes antérieures. Sa chenille est polyphage, ce qui explique qu’elle soit assez commune. Elle est attirée par la lumière et vient couramment aux pièges lumineux.

Craniophora ligustri Denis & Schiffermüller,1775

La troënière

Craniophora ligistri

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Lépidoptère, Hétérocère

Famille des Noctuidae, sous-famille des Acronictinae

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre, Craniophora, veut dire « qui porte une tête», cela fait référence à la tache qui se situe sur le thorax et la base des ailes antérieures et qui évoque un visage. Le nom d’espèce, ligustri, signifie « du troène ».

Son nom anglais est « coronet », la couronne, qui fait également référence à cette marque mais en l’interprétant comme une couronne.

la noctuelle du troène

DESCRIPTION :

Taille : l’aile antérieure mesure entre 17 et 19 mm, pour une envergure comprise entre 30 et 35 mm.

Forme, allure : c’est une noctuelle « typique », dont les ailes sont colorées de brun variant du brun clair au brun noirâtre, avec parfois des nuances bleuâtres ou verdâtre. Cette coloration de fond présente une assez forte variabilité. Par contre l’espèce présente toujours des marques claires assez caractéristiques. Recouvrant la tête et l’avant du thorax, une marque claire évoque soit un crâne (cf. Craniophora) soit une couronne (cf. coronet). Les réniformes sont claires, nettes et pupillées de brun. Enfin une large tache claire occupe la zone marginale de l’aile antérieure.

Craniophora ligustri

Coloration : brun plus ou moins foncé et blanchâtre.

Comportement : c’est une espèce qui est attirée par la lumière et qui vient aux pièges UV, mais également à la miellée.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Craniophora ligustri

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : cette espèce est présente dans toute la France, et dans l’Europe entière. C’est une espèce commune.

HABITAT : on trouve cette noctuelle dans les forêts claires de feuillus, les parcs, et autres zones boisées : forêt méditerranéenne, ripisylves, forêts mixtes septentrionales.

la noctuelle du troène

PÉRIODE D’OBSERVATION : en vol de juin à octobre.

BIOLOGIE :

Alimentation : la chenille se développe sur de nombreux arbres ou arbustes : frêne, aulne, noisetier, troène, lilas.

Reproduction : il y a 2 générations par an (une seule en Grande Bretagne). La chenille atteint 30 mm, elle est assez large, vert pâle avec une fine ligne dorsale blanche bordée de 2 lignes parallèles jaunes. C’est la nymphe qui hiverne dans un cocon généralement sous la mousse qui se développe sur les troncs d’arbres morts.

Craniophora ligustri

REMARQUES : tous les exemplaires photographiés ont été attirés par un piège lumineux muni d’une lampe UV.

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

RÉFÉRENCES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Laplanche & Corge, 2008. Papillons de Méditerranée. Edisud.

Lepertel & Quinette, 2016. Atlas des papillons de nuit de Basse-Normandie et des Iles Anglo-Normandes. Les noctuelles. GRETIA.

Novak & Severa, 1983. Le multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

Orhant et Wambeke, 2010. Atlas des papillons de nuit du Nord-Pas de Calais. GDEAM.

Robineau, 2011. Guide des Papillons nocturnes de France. Delachaux & Niestlé.

Waring & Townsend, 2004. Field Guide to the Moths of Great Britain and Ireland (première édition en 2003). British Wildlife Publishing.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Eakringbirds. The website dedicated to Nottinghamshire’s invertebrate fauna (UK – en anglais)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Lepiforum (Allemagne – en allemand)

Butterflies and moths of Switzerland (Suisse – en allemand)

Pyrgus. European Lepidoptera and their ecology (Suisse – en anglais et en allemand)

Moths and Butterflies of Europe and North Africa (Italie – en anglais et en français)

European Lepidopteres (France – en Français)

UK moths (UK – en anglais)

Lépi Net (France – en français)

Papillons de France (France – en français)

Catalogue of the Lepidoptera of Belgium

Papillons de Poitou-Charentes (France – en français)

Hantsmoths (UK – en anglais)    

Northumberland moths (UK – en anglais)

Eggs, Larvae, Pupae and adult butterflies and moths

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.