Le pentatome des baies

Une très jolie punaise aux tons verts et roses, que l’on rencontre un peu partout, elle est très éclectique dans son alimentation.

Dolycoris baccarum

Dolycoris baccarum

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Hémiptère Hétéroptère

Famille des Pentatomidae

ETYMOLOGIE : baccarum = des baies

le pentatome des baies

le pentatome des baies

DESCRIPTION :

Taille : Cet insecte mesure entre 1 cm et 1,4 cm.

Forme, allure : Le pentatome des baies est une punaise assez aplatie, de teinte dominante rosâtre. Les antennes ont 5 articles, elles sont annelées; en fait, les extrémités de chaque article sont blanches. Les bords de l’abdomen, qui dépassent latéralement sous les ailes sont aussi rayés. Le corps est totalement recouvert d’une pubescence fine, difficile à voir à l’œil nu.

Coloration : Le  métathorax vers l’avant et les hémi-élytres sont de couleur rose plus ou moins soutenu, le scutellum, cette pièce triangulaire particulièrement développée chez les pentatomes est vert, avec la pointe plus claire.

Comportement

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Dolycoris baccarum

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : présent dans toute l’Europe, espèce très commune.

HABITAT : On trouve le pentatome des baies dans les lisières de forêt, les parcs, les jardins.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de août à juillet

Dolycoris baccarum

BIOLOGIE :

Alimentation : il se nourrit des fleurs et des fruits de nombreuses plantes, dont des plantes cultivées, ce qui lui vaut d’être parfois qualifié de nuisible. Comme toutes les punaises, c’est un insecte muni d’un appareil buccal de type piqueur, un rostre qu’il enfonce dans les végétaux pour en consommer la sève ou la pulpe. Lorsqu’il consomme des baies, il leur laisse un mauvais goût, d’où ce nom de « punaise puante ».

Reproduction : Les femelles pondent en début d’été, elles déposent les œufs par petits paquets. Ce sont les adultes (imagos) qui hivernent, ils deviendront matures au printemps, période à laquelle on peut voir ces insectes s’accoupler. Les larves sont brunes.

Dolycoris baccarum larve

REMARQUES : Il n’y a pas chez cette espèce de dimorphisme sexuel, mâles et femelles sont semblables.

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006

Bellmann, 2007

Chinery, 2004

Chinery, 2005

Dierl & Ring, 2009

McGavin, 2012

Perrier, 1935. La faune de France illustrée, tome IV (sous le nom Carpocoris baccarum)

Reichhof-Riehm, 1983

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

British Bugs

 

http://users.telenet.be/roeland.libeer1/wantsen%20web/wantsen.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.