Le gendarme ou cherche-midi

C’est l’une des punaises les plus répandues, et très facile à identifier. C’est au pied des tilleuls que l’on a le plus de chance de la trouver.

Le suisse

Le pyrrhocore

Pyrrhocoris apterus Linnaeus,1758

st saturnin d’apt

Pyrrhocoris apterus, sur une fleur de mauve

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte, Hémiptère Hétéroptère

Famille des Pyrrhocoridae

ETYMOLOGIE : Pyrrhocoris = punaise couleur de feu et apterus = sans ailes

nom anglais : fire bug ou « punaise de feu »

Les anglais l’appellent « fire bug », la punaise de feu, qui correspond à son nom de genre. Il est à noter que cette punaise, très répandue et commune en France est très localisée en Grande Bretagne (Devon).

dsc03621

Pyrrhocoris apterus, femelle

DESCRIPTION :

Taille : entre 10 et 12 mm

Forme, allure : le pyrrhocore est une punaise au corps de forme ovale et aplati. La tête est enchâssée dans le corselet, les hémélytres se croisent sur le dos, et limitent un large triangle, le scutellum. Les antennes ont 4 articles, les tarses ont 3 articles, le rostre a 4 articles. La tête noire avec les yeux rouges, le corselet est noir bordé de rouge. Les Hémélytres sont rouges avec un gros point noir et une tâche noire antérieure plus petite. L’abdomen est noir. Le scutellum est noir également

Coloration : punaise rouge et noire. Il s’agit d’une coloration aposématique qui avertit les éventuels prédateurs du caractère toxique ou nauséabond de cette proie.

Comportement : c’est une espèce grégaire qui apprécie les endroits ensoleillés. Les pyrrhocores ne possèdent pas d’ailes membraneuses, ils sont donc incapables de voler. On le rencontre sous 2 formes : brachyptères, avec des hémélytres courts et sans membrane, et macroptères avec des ailes plus développées.

 

Pyrrhocoris apterus : comportement grégaire

DÉTAILS À VÉRIFIER :

SONY DSC

Pyrrhocoris apterus

AIRE DE RÉPARTITION , STATUT :

Le Pyrrhocoris apterus est probablement la punaise la plus répandue en Europe, on la trouve d’ailleurs aussi en Asie, en Afrique du Nord et en Amérique Centrale. Espèce présente dans la France entière.

HABITAT : cette espèce vit le plus souvent près du sol, au pied des arbres (souvent sur les malvacées ou les tilleuls).

PÉRIODE D’OBSERVATION : d’août à mai.

accouplement de Pyrrhocoris apterus

accouplement de Pyrrhocoris apterus

BIOLOGIE :

Alimentation : c’est un insecte à l’appareil buccal piqueur-suceur, il se nourrit de sève qu’il puise avec son rostre après avoir piqué la plante. Il se nourrit principalement de plantes de la famille des mauves et aussi des fruits de tilleul. Il peut aussi piquer des insectes morts.

Reproduction : l’accouplement se déroule « en opposition ». La femelle pondra une cinquantaine d’œufs blancs de 1 mm, cachés dans une anfractuosité de l’écorce ou sous des feuilles. Les premiers adultes (imagos) de l’année apparaissent en août.

SONY DSC

adultes et larves de Pyrrhocoris apterus

REMARQUES : les pyrrhocores se nourrissant de sève, bien que réputés inoffensifs pour l’homme, il peuvent, s’ils sont manipulés volontairement ou accidentellement, occasionner des piqures douloureuses, comme en témoignent les nombreux commentaires qui suivent.

SONY DSC

Pyrrhocoris apterus, vue ventrale, le rostre atteint le niveau des pattes médianes.

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Chinery, 1973. A field guide to the Insects of Britain and Northern Europe. Collins.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dierl & Ring, 2009. Guide des Insectes. Delachaux & Niestlé.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

McGavin, 2012. Insectes et Araignées (Nature en poche). Larousse.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

Reichhoff-Riehm, 1983. Les Insectes. France Loisirs. (d’abord édité chez Solar).

Fauna Europaea http://www.fauna-eu.org

Le Monde des Insectes    http://www.insecte.org/

La galerie du Monde des Insectes    http://www.galerie-insecte.org/galerie/fichier.php

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie  http://aramel.free.fr/INSECTES01.shtml

Les pages entomologiques d’André Lequet  http://www.insectes-net.fr/index.htm (à lire absolument).

Bug guide http://bugguide.net/node/view/15740

British Bugs  http://www.britishbugs.org.uk/index.html

 

Pyrrhocoris apterus

gendarmes ou cherche-midi

larve de Pyrrhocoris apterus

larve de pyrrhocore

68 commentaires pour “Le gendarme ou cherche-midi

  1. dominique31 dit :

    Bonjour
    J’ai bel et bien été piquée il y a une semaine par un gendarme (punaise rouge et noire). j’ai mis le poignet dessus par inadvertance et la bestiole (que j’ai bien vue) m’a piqué (genre piqûre d’abeille, assez vive). Ca a rapidement fait un bouton qui s’est d’ailleurs infecté (elle devait être porteuse d’une cochonnerie); du coup, on m’a mise sous antibiotiques car la piqûre gonflait, devenait brulante et, au passage, démangeait terriblement. Cela fait 5 jours, la piqûre a diminué mais cela gratte toujours beaucoup. Je suis très surprise car je cohabite avec ces punaises dans mon jardin depuis plusieurs années, et j’avais toujours cru qu’elles étaient parfaitement inoffensives…avez-vous connaissance de témoignages de ce genre ?

    • michel dit :

      Votre expérience est très instructive. J’ai remarqué que de nombreux ouvrages, et en particulier sur les araignées présentent comme inoffensives pour l’homme des espèces que par précaution je ne manipulerais pas à main nue. Les punaises en général en font partie, le gendarme possède un rostre qui lui permet de piquer des végétaux parfois ligneux (tilleul) pour prélever de la sève, ils sont donc potentiellement capable de piquer l’homme. Pourquoi cela n’arrive t’il que de façon exceptionnelle ?

    • HIRTZ dit :

      bonjour, ma fille de 3 ans a hurlé cet apres midi en touchant une bestiole style gendarme, je ne comprenais pas sa douleur j’ai attrapé la bete pour l’eloigner, et bingo, je me suis fais piquer aussi au pouce, aie aie aie. c’est violent comme une piqure de vive, j’ai ressenti des « palpitations » dans tout le bras, des décharges electriques. puis c’est passé avec de la glace, c’etait plus long pour ma fille. la douleur est bien localisée par un point rouge, plus petit chez moi… j’etais inquiete car je n’aurais pas pensé qu’un tel insecte puisse faire aussi mal. si seulement cela pouvait rendre ma fille un peu plus méfiante…

  2. Céline B dit :

    Bonjour,

    Je viens tout juste de me faire piquer par un gendarme et c’est en faisant des recherches a ce sujet que je viens de tomber sur cet article.
    J’ai moi aussi bien vu le gendarme et la piqure est vraiment très douloureuse. Comme un coup d’aiguille mais beaucoup plus fort. Un gonflement et une trace de la piqure très nette. Un beau point rouge au milieu. Je pensais moi aussi que ces insectes été innofensif et pourtant….Je me demande ce qu’ils injectent lors de la piqure?…

    • Michel dit :

      Bonjour,
      certaines punaises sont hématophages, elles piquent volontairement des vertébrés à sang chaud comme l’homme pour se nourrir de sang, pour cela elle injectent aussi de la salive qui contient des substances anti-coagulantes, parfois analgésiques et éventuellement des bactéries ou pathogènes qui peuvent entrainer des réactions immunitaires, inflammatoires ou des infections. Le gendarme se nourrit de sève, il peut donc puiser ce liquide nutritif sans risquer de le voir se coaguler, ni craindre une réaction de rejet brutal de la plante hôte. La douleur est vraisemblablement « mécanique », le rostre d’une punaise a le diamètre d’une grosse aiguille, l’infection vient probablement de bactéries qui ne manquent pas dans l’environnement, et surtout au niveau de liquides sucrés comme la sève des plantes.

      • Céline B dit :

        Bonjour,

        Je confirme que la taille de son rostre est impressionnante! Le trou fait aussi! La piqure c’est bien guéri, je n’ai pas eu d’infection. Peut-être le fait d’avoir mis du vinaigre blanc y a fait beaucoup. Par contre à la cicatrisation finale de fortes démangeaisons.
        Je me suis faite piquée sur l’épaule et cela m’a complètement paralysée pendent un bon moment avec frissons. Je n’avais jamais ressenti ce genre de sensation en me faisant piquer par d’autres insectes. C’est sans doute pour cela que je me pose plus de questions.
        En tous les cas merci pour vos informations sur cet insecte! Et comme dit plus bas, il serait vraiment intéressant de savoir pourquoi certains ont piqué…
        Pour ma part, je sortais ma fille de la voiture et il devait être tombé d’un arbre pour atterrir sur mon épaule. C’est au moment où j’ai appuyé sur le clip de la ceinture que j’ai senti la douleur. Après cela, il est rentré sous mon pull mais ne m’a pas repiqué ailleurs.

    • amel dit :

      merci de pauser se question
      moi aussi un gendarme me piquer

  3. Wendy S dit :

    Mon fils qui a 8 ans voulait sauver un gendarme qui nagait en difficulté en surface dans notre piscine et il s’est fait piqué.
    J’ai mis de l’huile essentielle de lavande/geranium ( Tegarome : car ce n’est pas enore l’ete et je n’ai pas de creme pour piqure d’insecte sous la main ) pour calmer la douleur et je l’entend à l’instant depuis le salon me dire que ca fonctionne ! Le gendarme est capturé sur une assiete et sous un verre aussi pour l’identifier correctement comme le mechant! et j’ai bien envie de le mettre au feu de cheminée. La prochaine fois le meme bestiole peut aller se noyer dans le filtre avec le chlore !!!

    • Michel dit :

      Bonjour,
      il va falloir revoir l’affirmation d’inoffensives pour les punaises qui se nourrissent de sève. Elles sont réputées comme telles, puisqu’elles ne piquent pas l’homme pour se nourrir de sang, mais elles ont un rostre épais et rigide pour perforer des plantes parfois ligneuses, ce qui bien entendu utilisé comme moyen de défense provoque une piqure douloureuse. Heureusement, ces insectes n’ont pas de venin comme les guêpes et les abeilles, mais sont souvent porteuses de bactéries opportunistes qui peuvent provoquer une réaction immunitaire ou inflammatoire.

  4. clement dit :

    Bonjour,
    J’ai également été piquée par un gendarme . Lorsque je le raconte, on me répond que cela est impossible. C’est pourquoi je suis en train de faire la recherche sur internet pour vérifier que cela peut arriver. (merci internet ! on trouve vraiment toutes les réponses !)
    Tous les premiers sites disaient la même chose « les gendarmes ne piquent pas », jusqu’à ce que je tombe sur celui-ci, qui enfin confirme mes dires !
    Je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas .

    • michel dit :

      un nouveau témoignage allant dans le même sens que les précédents. Il est possible malgré tout que cet insecte ne pique pas systématiquement lorsqu’on le manipule et dans ce cas, il serait intéressant de comprendre ce qui l’incite à piquer.

  5. Yves dit :

    Bonjour,
    Personnellement je me suis fait piqué par un insecte qui ressemble au gendarme mais qui n’est pas tout à fait pareil. Il semble un peu plus long. Cela s’est passé au cours d’un promenade à moto et il est entré par le col de mon blouson qui était un peu ouvert. La piqûre est assez douloureuse mais moins forte que celle d’une guêpe. Puis la douleur s’est estompée en quelques minutes. Depuis plusieurs jours il reste une petite trace rouge qui ne me démange pas.

  6. nathalie dit :

    JE VIENS MOI AUSSI DE ME FAIRE PIQUER PAR UN GROS GENDARME ET J4AI EU TR7S MAL? BIEN PLUS QU’une piquere de guepe avec des frissons, j’ai du aller chez le médecin et il m’a donné un traitement anti allergique

  7. Claire dit :

    Bonjour,
    Nous venons d’acheter une maison et d’avoir un bébé. Il se trouve que notre jardin est infesté de gendarmes qui se situeraient en majorité sous les dalles entourant la piscine. Je voulais vérifier que ces insectes ne présentaient pas de danger pour notre enfant vu leur nombre. A priori, cela pourrait être le cas. Connaissez-vous un moyen de se débarasser ou d’éloigner ces punaises ?
    Merci.

    • michel dit :

      Il n’ y a pas de produit « miracle » qui éliminerait une espèce d’insecte indésirable tout en préservant les autres. En ce qui concerne le pyrrhocore ou gendarme, on connait les végétaux qu’il affectionne (voir la fiche). Les remplacer pas d’autres devrait donner des résultats significatifs.

  8. solen dit :

    Comment differentier les gendarmes ?

  9. floflo dit :

    qu’elle est la nourriture des gendarme (insecte) ?

  10. Mumu dit :

    Vraiment trés douloureux… Pourtant j’ai connu les piqûres d’autres insectes. Merci pour les renseignements.

  11. Leleux Frederic dit :

    Comment les eradiquer

  12. caline39 dit :

    j,aime bien attraper des gendame,mais haujourd’hui il a perdu sa paux et il est devenu tous rouge

  13. Marie dit :

    Afin de répondre aux personnes qui se demandent comment différencier les espèces, voici un site rempli de photos, qui semble intéressant à ce point de vue.
    http://www.insecte.org/spip.php?article72

  14. lea dit :

    jai eu une intero je me suis aider de se site et jai eu 19.5/20

  15. lea dit :

    oui sa marche lol
    =)

  16. leonie dit :

    les gendarmes sont mes amis je passe de bons moments avec eux et je n’ai pas encore été piqué par eux,

  17. j dit :

    Je viens de me faire piquer à deux reprises par un gendarme, que j’étais en train de sortir de la piscine (il est remonté le long de l’épuisette). Je confirme que c’est une douleur vive, un peu moins forte qu’une abeille mais vive quand même, ça gonfle localement avec un point rouge au milieu. J’espère ne pas avoir d’infection, je désinfecte la plaie….. La réaction doit dépendre des personnes !
    Au moins je suis tombée sur ces commentaires qui me rassurent un peu : c’est arrivé à d’autres, on n’en meurt pas ! Mais quand même j’espère que ça ne va pas s’infecter comme certains ont eu !

  18. cazé dit :

    Je me suis fait piquer, piqûre très vive comme décrite précédemment pour moi plus électrique et douloureuse que les piqûres de guêpes que je connais bien! .il me semble que cet insecte pique lorsqu’il se sent coincé c’était mon cas il était dans mon gant de jardinage,cela fait 24h et j’ai encore 2 doigts très gonflés.Leurs bactéries opportunistes qu’elles ont sur leur rostre (comme le précise Michel) sont aussi redoutable que le venin pour les autres insectes…

  19. chloe dit :

    je les eleves mais je ne suis pas faite piquer

  20. andrieu dit :

    mais elles ingectes quoi comme venin

  21. Natacha dit :

    Et moi qui laissais joué ma petite de 2 ans et demi avec pensant qu’elles étaient inoffensive … Pardon mais maintenant elles auront le même tarif que les araignées lol ! Merci encore pour ces infos vraiment utile 🙂 .

  22. laetitia dit :

    moi jai aurreur des punaise je savais pas que le gendarme etait une punaise je les toucher les gendarme mais maintenant je touche plus

  23. Lucie dit :

    Je joue souvent avec les gendarme mais maintenant c’est fini !!!!!!

  24. Manuela dit :

    Personnellement j’aime bien l’appeler le masque africain sur pattes
    Pourquoi gendarme en fait?
    Super site merci 🙂

  25. Damin dit :

    C’est la première fois que je lis que des gens ce sont fait piquer par un gendarme !!!!
    Quand j’étais petit je jouais avec et jamais je ne me suis fait piquer.

    Cela me surprend un peu beaucoup !!!!

  26. Claire dit :

    Les gendarmes que mon fils attrape pour les mettre en « observation » dans un terrarium n’ont pas de rostre semble -t -il. Je me suis étonnée des commentaires de piqures alors je suis allée voir de plus près et ils n’ont rien qui pourrait évoqué un rostre ni même un « nez » allongé, seulement 2 longues antennes. Ils correspondent pourtant en tout point a la description ci -dessus.

  27. Sylvain dit :

    J’ai pourtant manipulé des centaines et des centaines de gendarmes tout au long de ma vie, et mon fils aussi, et jamais au grand jamais je ne me suis fait « piquer », d’autant plus que cet insecte très intéressant à avoir dans son jardin (et très utile aussi) ne possède pas le moindre venin.
    N’y a-t-il pas de confusion possible avec une autre espèce ?

    • Michel dit :

      J’ai aussi été étonné de tous ces témoignages de piqures par le pyrrhocore. Quant aux confusions, les autres punaises rouges et noires qui pourraient ressembler au pyrrhocore sont des Lygaeidae comme la punaise écuyère ou des Rhopalidae comme la punaise de la jusquiame qui ne sont pas plus dangereuses. Il y a bien la réduve irascible qui elle peut infliger des piqures douloureuses, mais elle est nettement plus grande (nous lui consacrerons une fiche dans les prochaines semaines).

  28. JFrançois dit :

    Je vois ces insectes proliférer dans mon jardin. Il y a quelques années ils étaient quelques uns au pieds du tilleul et maintenant ce sont des grappes entières. Je trouve cela inquiétant voire dégoûtant. Je n’aime pas voir une espèce prendre autant de place. Je suis dans l’Orne et j’en observe de plus en plus aux alentours. Alors, faut-il laisser faire ou est-ce que je dois réduire cette population. (Je pensais aspirer avec un aspirateur et brûler le sac!) Mais je peux aussi laisser faire… Jusqu’où ira cette croissance démographique des Gendarmes?

    • Michel dit :

      Cette espèce apprécie particulièrement les tilleuls ainsi que les malvacées. Quant aux variations interannuelles, elles sont vraisemblablement dues aux conditions climatiques plus ou moins favorables. Les hivers doux que nous connaissons sont évidemment moins sélectifs sur la survie des insectes hivernants.

  29. Alice D. dit :

    J’ai trop peur maintenant en voyant vos commentaires je me d mande si je vais retourner à la campagne

    • Michel dit :

      Je vais tout de suite vous rassurer,ces insectes sont surtout nombreux en ville, partout où l’on a planté des tilleuls et dans les parcs ou jardins où l’on a planté des mauves.
      Michel

  30. patricia dit :

    bonjour comment faire pour se débarrasser des Gendarme dit aussi cherche-midi car je suis envahis et abîme mes parterres de fleurs merci

    • Michel dit :

      Les gendarmes (Pyrrhocoris) ne causent pas de vrais dégâts aux cultures, de plus ils se nourrissent en partie d’oeufs, de larves et d’adultes d’insectes nuisibles,leur présence est donc plutôt bénéfique. Les traitements insecticides ne sont pas sélectifs et les employer cause de gros dommages à la biodiversité. Si ces jolis insectes vous embêtent vraiment, il vaut mieux éviter de planter des Malvacés (mauve, guimauve etc.) qui les attirent.

  31. Avie dit :

    Nous avons beaucoup de Gendarmes dans le jardin (2 tilleuls) et sur la terrace. Je me suis fait piquer pour la deuxième fois aux doigts de pied lorsque je suis pied-nu ! Ils doivent me confondre avec une vieille écorce! car je suis immobile dans ma chaise longue. Ca démange énormément. Ils m’embêtent ces bêtes là!

    • Mia dit :

      Bonsoir, Personnellement l’option pour laquelle j’ai opté afin de me débarrasser de ces punaises est celle de l’aspirateur…
      J’en ai un qui aspire tout, donc il a bien joué son rôle !!
      Le sac dans un sac poubelle et une nouvelle vie pour eux dans une décharge…
      Et voilà ! C’est écologique pas de chimie… Et avec un peu de chance, ils auront un nouveau biotope !!
      À noter : opération à faire chaque année car les larves devant être enfouies dans la terre, les nouvelles générations resurgissent…

  32. Adrien dit :

    Bon après avoir lu tout les commentaires je crois que les gens doivent confondre les gendarmes avec d’autre espèce de punaise qui se ressemblent car je suis en train de faire un élevage de gendarmes pour m’éclater et j’ai beau les manipuler dans tout les sens je ne me fait jamais « piquer ».

    Ayant été enfant je m’amusais souvent avec et de même aucune piqûre à déclarer, je pense que les rumeurs de piqûre sont à causent des personnes qui doivent les confondre ou qui ne sont pas sûr de ce qu’il est à piquer.

    Voila bonne nuit 😉

  33. moi dit :

    une piqure indolore mais qui induit une grosse bosse : par quel insecte ?

  34. Marie dit :

    Bonjour,
    Moi aussi je me suis fait « piquer » au bras par un « gendarme » il y a quelques jours; il s’était coincé entre ma serviette et ma peau: douleur vive, tremblements, impression de froid ,douleurs musculaires. Maintenant, toute la zone piquée est encore rouge, gonflée et dure.
    Donc encore un témoignage contre ce petit insecte qui paraît bien inofensif !

  35. Béa Kimcat dit :

    Contente de trouver cet article qui confirme que j’ai bien été piquée par cet insecte au bras vendredi dernier, qui était coincé dans ma manche. 4 piqûres !!! 4 points rouges avec rougeurs, démangeaisons et un gonflement. J’ai ressenti une douleur très vive. J’ai toujours cru que le gendarme était inoffensif !!! Celui-ci ne m’a pas loupée… Comme on m’a retiré la chaîne ganglionnaire à ce bras à la suite d’un cancer du sein, j’ai dû courir en catastrophe chez le docteur qui m’a mis sous antibiotiques durant 7 jours. Malgré ce traitement, depuis avant-hier j’ai une lymphangite à un doigt (inflammation d’un vaisseau lymphatique).

  36. Eléa dit :

    Bonjour à tous. Je me suis rendu sur cette article car j’ai moi aussi été piquée pour la première fois par un petit gendarme. Pourtant j’en manipulais souvent étant petite pour jouer et n’avais jamais été piquée. Cela doit être rare. Niveau douleur ça va, peut être parce qu’il était petit. Ca a juste piqué un peu quand je l’ai saisi et maintenant ça me gratte et ca ne me fait mal que si j’appuie dessus. On apprend des choses tout les jours.

  37. jules dit :

    moi aussi je me suis fais piquer par un gendarme bien identifié
    douleur vive mais pas impossible à supporter sauf peut etre pour les petits
    cela fait 48h et j’ai toujours une bosse de 2 à 3mm et une rougeur de 15mm de diamètre et j’ai evidemment peur d’une saloperie comme la maladie de lyme mais attention hein je dis bien une saloperie « comme » par exemple la maladie de lyme se repère après parfois de longs mois voire longues années si on n’y pense plus que l’on s’est fait mordre par un tique.
    et bien cela me fais un peu peur que cela soit une maladie pas encore identifiée et qui s’attaquerai aux cheveux par exemple après une longue période d’incubation ou aux dents ou aux ongles ou les yeux enfin je veux dire quelque chose qui mettrait longtemps à évoluer vers un maladie visible?????

  38. jules dit :

    ah oui et un point rouge au milieu qui saigne encore quand je pousse de l’extérieur vers l’interieur du « bouton »

  39. Louve dit :

    Bonjour a tous. Je suis de Liege en Belgique. A l’instant je viens de déposer un gendarme (lol) je ne savais pas et ma recherche a fait que j’ai trouve le nom de cet insecte venu se poser sur ma robe orange,noire.blanche. J’ai bien rit pour la coincidence. Je l’ai photographié avec flash et le gendarme s’est bien comporté. Aucune piqure ouf! Ne sachant pas que c’etait piquant apres un quart d’heure je l’ai placé sur une grande feuille d’arbre. Quelle chance j’ai eu, oh!Punaise. Mdr. Ceci est réel. Je parle à la nature serait cela ? Seule sur un banc je me disais qu’est ce que je m’emm..et bien un compagnon de passage est venu un peu me divertir et j’ai appris le nom et vu un insecte qui m’étais bien inconnu voilà mes nouvelles connaissances hihihi. Belle fin de journee a tous. Coeurdialement et merci pour le partage a son sujet. Bye bye.

  40. Estelle dit :

    Bonjour je viens à l’instant de me faire piquer par un gendarme ! Pourtant gamine je jouais avec …. jamais eu de souci … sauf que pour moi ce n’est pas vraiment un gedarme … ca a la même couleur , les mêmes motifs mais c’est un peu plus gros .. dommage qu’on ne puisse pas joindre de photos… cet insect se trouve sur mes framboisiers . J’ai la même douleur que décrite et ma piqure ressemble bien à tout ce qui est décrit ! Quand je l’ai écrasé (rip à lui ) ca ne sentait pas très bon mais pas aussi mauvais qu’une punaise …

  41. François dit :

    C’est drôle tous les commentaires que je vois, quand j’étais petit je ne faisais que jouer avec, je les manipulais, les jetais, même les ecrasais dans mes mains et je n’ai jamais été piqué pourtant c’est bien la même.espece je trouve ça drôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *