La punaise des gaillets

C’est une punaise de forme arrondie avec des épaulettes blanches caractéristiques. C’est sur le gaillet qu’elle se nourrit.

Dyroderes umbraculatus Fabricius,1775

Dyroderes umbraculatus

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte Hémiptère Hétéroptère

Famille des Pentatomidae

ETYMOLOGIE :

umbraculatus signifie « des endroits ombragés ».

la punaise des gaillets

DESCRIPTION :

Taille : elle mesure entre 7 et 9 mm

Forme, allure : c’est une punaise aplatie et de forme arrondie. La coloration de fond varie du brun au gris-brun. Le pronotum possède des expansions latérales arrondies, sur lesquelles se trouve une tache blanche ponctuée de noir. L’extrémité du scutellum est également blanche. Le pronotum, le scutellum et les hémélytres sont fortement ponctués. Le connexivum présente une alternance de taches brunes et blanches.

Coloration : brun à gris-brun.

Comportement : c’est une espèce qui se laisse tomber lorsqu’on l’inquiète. On la capture aisément au filet-fauchoir ou avec un parapluie japonais.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Dyroderes umbraculatus

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce que l’on rencontre en Europe de l’Ouest : France, Suisse, Italie, Autriche, Hongrie, Espagne, Portugal. En France, elle est présente dans le midi méditerranéen et le nord-ouest, elle est absente ou rare dans l’Est et le Massif Central. Dans son aire de répartition c’est une espèce commune.

Dyroderes umbraculatus

HABITAT : c’est une espèce plutôt thermophile mais qui préfère les zones humides et les milieux ombragés. On la rencontre dans les forêts proches de l’eau, les haies, les friches, les prairies.

PÉRIODE D’OBSERVATION : avril à octobre.

la punaise des gaillets

BIOLOGIE :

Alimentation : cette espèce se nourrit sur les gaillets, dont elle aspire la sève avec son rostre.

Reproduction :

Dyroderes umbraculatus

REMARQUES :

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Brock, 2017. A photographic guide to insects of southern Europe & the Mediterranean. Pisces Publications.

RÉFÉRENCES SUR LES HÉMIPTÈRES :

Evans & Edmondson, 2005. A photographic guide to the Shieldbugs and Squashbugs of the British Isles. WGUK.

Lupoli R. & F.Dusoulier, 2015. Les punaises Pentatomoidea de France. Editions Ancyrosoma.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES HÉMIPTÈRES :

Wanzen Europas (Allemagne – en allemand et en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.