Le tourteau fromager

C’est un bel exemple d’association plante-insecte. Cette punaise ne se rencontre que sur des nigelles dont elle consomme les graines. D’abord limitée à la nigelle sauvage, elle profite aujourd’hui du succès de cette plante dans les jardins.

Ventocoris rusticus Fabricius,1781.

Ventocoris rusticus

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte Hémiptère Hétéroptère

Famille des Pentatomidae

Ventocoris rusticus

ETYMOLOGIE :

Ventocoris :

Et rusticus veut dire : « de la campagne »

Elle tire son nom vernaculaire « tourteau fromager » de sa ressemblance avec un gâteau du Poitou, à base de farine ou de fécule de pomme de terre et de fromage de chèvre, qui est rond, noir en surface et jaune à l’intérieur.

le tourteau fromager

DESCRIPTION :

Taille : elle mesure entre 8 et 10 mm

Forme, allure : Cette punaise n’a pas l’allure générale typique des Pentatomidae, en effet son scutellum recouvre totalement les ailes, comme chez les Scutelleridae. Elle a ainsi une forme globuleuse, avec des couleurs contrastées : le dessus est majoritairement noir et le dessous jaune. Le scutellum et l’arrière du pronotum sont noir ou brun très foncé, l’avant du pronotum étant brun roux. Le dessous est jaune, ainsi que les pattes.

Coloration : noir et jaune

Comportement : cette espèce est capable de déplacements sur de longues distances.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Ventocoris rusticus

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : il s’agit d’une espèce typiquement méditerranéenne, que l’on trouve pour la France en Provence, mais dont l’aire de répartition s’étend jusqu’en Turquie. Dans cette zone, elle est commune.

HABITAT : c’est une espèce de garrigue qui recherche les endroits chauds et secs où la végétation est peu abondante : friches, décombres, bords de chemins, bords de champs cultivés, jardins. On la trouvera toujours sur des terrains calcaires.

Cette espèce est en fait strictement associée à une espèce végétale, la nigelle (Nigella damascena).

la nigelle Nigella damascina

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mai à août

BIOLOGIE :

Alimentation : les adultes comme les larves se nourrissent des fruits de la nigelle, ce sont des capsules qui renferment les graines.

Reproduction : au contraire des adultes dont la coloration est très contrastée, les larves, brun-clair, sont parfaitement homochromiques sur les capsules de nigelle.

Ventocoris rusticus

REMARQUES :

C’est une espèce que l’on capture au filet-fauchoir.

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Le Guellec, 2008. Insectes de Méditerranée. Arachnides et Myriapodes. Edisud.

Fauna Europaea

Le Monde des Insectes 

La galerie du Monde des Insectes  

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

RÉFÉRENCES SUR LES HÉMIPTÈRES

Lupoli R. & F.Dusoulier, 2015. Les punaises Pentatomoidea de France. Editions Ancyrosoma.

Heteroptera

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *