Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

Un Miridae aux antennes aplaties : Heterotoma planicornis

Une punaise de la famille des Miridae reconnaissable à ses antennes aplaties, son corps presque noir et ses pattes vertes.

Heterotoma planicornis Pallas,1772

Un Miridae brun foncé aux pattes vertes, avec des antennes reconnaissables. Caen (14) 29/06/2014.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Hémiptère, Hétéroptère

Famille des Miridae, sous-famille des Orthotylinae, tribu des Orthotylini.

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre Heterotoma est emprunté au grec et signifie « aux articles particuliers », en référence au deuxième article antennaire aplati. Ce genre est représenté par quatre espèces en Europe.

Le nom d’espèce planicornis est lui d’origine latine et se traduit par « aux antennes aplaties ».

Certains individus sont brun rougeâtre. Caen (14) 30/06/2014.

DESCRIPTION :

     Taille : cette espèce mesure entre 4,5 et 5,5 mm. Les femelles sont un peu plus grandes que les mâles.

     Forme, allure : c’est un miridé (présence de cuneus) au corps allongé. Le corps est brun très foncé, brillant et couvert d’une pubescence dressée. Les pattes sont vertes avec les tibias clairs ce qui le distingue d’ Heterotoma diversipes. Les antennes sont projetées vers l’avant et le deuxième article est long et aplati, il est également plumeux contrairement à celui d’Heterotoma diversipes. Les juvéniles ont les ailes rudimentaires et sont de couleur rougeâtre.

     Coloration : brun foncé.

     Comportement :

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Heterotoma platicornis Pallas,1772. Caen (14) 19/07/2015.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : On rencontre cette espèce dans une grande partie de l’Europe à l’exception des états baltes, de la Finlande et des Iles Féroë. Elle a été introduite en Amérique du nord dans quelques états des USA et du Canada sur les côtes est et ouest.

HABITAT : Lisières de bois et forêts, friches, parcs, jardins.

On rencontre ce miridé sur de nombreuses plantes. Caen (14) 04/07/2014.

PÉRIODE D’OBSERVATION : on peut observer les adultes entre juin-juillet et octobre.

BIOLOGIE :

     Alimentation : à tous les stades de développement, cette espèce se nourrit de pucerons, de psylles, d’acariens, principalement sur les arbres fruitiers, les vignes et les légumes, l’ortie dioïque. Elle complète parfois son régime alimentaire avec des boutons floraux et des bourgeons de fruits. Les premiers imagos apparaissent en juin.

Les Heterotoma recherchent des pucerons. Caen (14) 04/07/2014.

    Reproduction : il y a une génération par an. Les femelles pondent leurs œufs dans le bois à la fin de l’été. Les œufs hivernent (diapause embryonnaire) et éclosent au printemps suivant.

Les pattes vertes des Heterotoma sont très caractéristiques. Caen (14) 19/07/2015.

REMARQUES :

RÉFÉRENCES SUR LES HÉMIPTÈRES :

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

Wagner E. et H.H.Weber, 1964. Hétéroptères Miridae. Faune de France n°67.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES HÉMIPTÈRES :

British Bugs (UK – en anglais)

Hétéroptères de Belgique

Danmarks Blomsterttæger (Danemark – en danois)

Heteroptera of Slovania (Slovénie – en anglais)

Die Familien der Wanzen (Allemagne – en allemand)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.