La punaise rouge du chou

C’est une punaise noire et rouge à ne pas confondre avec le gendarme. Plus abondante dans le sud de la France que dans les autres régions, c’est sur les brassicacées qu’on la rencontre, parfois en nombre, comme sa cousine, la punaise du chou.

La punaise décorée

Eurydema ornata Linnaeus,1758 et Eurydema ventralis Kolenati,1846

Nous avons choisi de présenter sur une même fiche ces deux espèces si proches qu’elles sont souvent confondues, y compris dans des ouvrages destinés au grand public.

Eurydema ornata
Eurydema ornata. Goult (84) 29/05/2014.
Eurydema ventralis
Eurydema ventralis. St Saturnin d’Apt (84) 27/06/2015.

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Hémiptère Hétéroptère

Famille des Pentatomidae

ETYMOLOGIE :

Eurydema = corps élargi, et ornata = ornée

Le nom anglais est le même qu’en français : red cabbage bug.

la punaise rouge du chou
la punaise rouge du chou (Eurydema ventralis forme jaune). St Saturnin d’Apt (84) 27/06/2015)

DESCRIPTION :

Taille : entre 7 et 8,5 mm

Forme, allure : C’est une punaise de taille modeste, mais à la coloration contrastée. Elle arbore des couleurs variées, souvent rouge avec des taches noires, mais on rencontre des individus dont le fond est orange ou même en grande partie blanc. Le corps est ovale et aplati. La tête est noire. Le pronotum porte 6 taches noires, deux en avant et quatre en arrière. Elle se distingue d’une espèce proche, Eurydema dominulus, par les taches noires de son connexivum (bords de l’abdomen qui dépasse sous les ailes). Autre critère de reconnaissance, le dessus de l’abdomen (caché par les ailes mais visible à l’envol) est noir.

Coloration : rouge, orange ou orange et blanc taché de noir.

Comportement : parfois nombreuses sur les crucifères.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Eurydema ornata

DSC02901
pour distinguer Eurydema ornata et Eurydema ventralis. Goult (84)  29/05/2014 et St Saturnin d’Apt (84) 28/06/2015.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : présente dans la France entière, elle est beaucoup plus fréquente dans le sud.

HABITAT : on la trouve dans de nombreux milieux pourvu qu’ils soient bien exposés et qu’ils abritent des Brassicacées : garrigues, dunes, friches, parcs, jardins.

PÉRIODE D’OBSERVATION : avril à août.

couple d'Eurydema ornata
couple d’Eurydema ventralis. St  Saturnin d’Apt (84) 27/06/2015.

BIOLOGIE :

Alimentation : Comme Eurydema oleracea, cette punaise se rencontre fréquemment sur les brassicacées (d’où son nom de punaise rouge du chou), mais pas uniquement sur les plantes cultivées.

Reproduction : les œufs sont pondus en plaques sur les feuilles, ils ont la forme de petits tonnelets cerclés. La larve du premier stade est noire, elle acquiert une coloration rouge ou orange lors des mues successives.

REMARQUES :

la punaise rouge du chou
la punaise rouge du chou. Goult (84) 29/05/2014.

RÉFÉRENCES :

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Le Guellec, 2008. Insectes de Méditerranée. Arachnides et Myriapodes. Edisud. (attention, l’article porte sur Eurydema ornata, mais la photographie représente Eurydema ventralis).

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Lupoli & Dusoulier, 2016. Les punaises pentatomoidea de France. Éditions Ancyrosoma.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave. (sous le nom Strachia ornata).

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

British Bugs

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “La punaise rouge du chou”