Le leste vert

Cet agrion de grande taille se remarque par sa couleur vert-métallique. Son mode de reproduction est original, la femelle pond ses œufs dans l’écorce des branches qui surplombent l’eau.

Chalcolestes viridis

Chalcolestes viridis

Chalcolestes viridis

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Odonate Zygoptère

Famille des Lestidae

ETYMOLOGIE :

Chalcolestes = brigand cuivré et viridis = vert

Son nom anglais est « willow spreadwing » ce qui peut se traduire par « ailes étendues du saule » (voir ci-dessous « comportement » et « reproduction »).

DESCRIPTION :

Taille : la longueur totale est comprise entre 39 et 48 mm. L’aile postérieure mesure entre 23 et 28 mm.

Forme, allure : C’est un agrion d’assez grande taille, l’abdomen en particulier apparaît très allongé. La couleur principale est vert métallique, brillant et d’aspect cuivré. Il n’y a jamais de pruinosité bleue comme chez d’autres espèces de Lestes. Les appendices anaux, à l’extrémité de l’abdomen sont blanchâtres. Sur les cotés du thorax, la coloration verte se prolonge vers l’avant sous forme d’une petite pointe. Les ptérostigmas sont de grande taille et très clairs, entourés de nervures sombres.

Coloration : vert bronze.

Comportement : il se perche fréquemment avec les ailes étalées, ce qui n’est pas l’habitude des agrions. On l’observe généralement perché dans les arbres ou les buissons, et parfois assez loin de l’eau. De ce poste, le leste vert guette ses proies qu’il chasse en vol pour revenir à son poste d’observation.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce commune, présente dans toute l’Europe sauf les Iles Britanniques et la Scandinavie. Présent partout en France.

HABITAT : cette espèce vit près des eaux stagnantes ou à courant faible, mais avec des arbres à proximité. Elle est fréquente dans les plans d’eau artificiels.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mai à octobre, avec un pic en août-septembre, c’est l’une des espèces les plus tardives dans l’année, on peut même en voir jusqu’en novembre.

le leste vert

le leste vert

BIOLOGIE :

Alimentation : les agrions chassent en vol des insectes.

Reproduction : la femelle pond ses œufs dans le bois d’arbres vivants. Elle recherche pour cela des essences à bois relativement tendre : saule, frêne, aulne, peuplier. Les œufs hivernent, les larves éclosent au printemps et tombent dans l’eau. L’imago apparaît au bout de 3 mois.

REMARQUES :

Chalcolestes viridis

Chalcolestes viridis

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999). (sous le nom Lestes viridis).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis. (sous le nom Lestes viridis).

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Reichhoff-Riehm, 1983. Les Insectes. France Loisirs. (d’abord édité chez Solar). (sous le nom Lestes viridis).

D’Aguilar, Dommanget & Préchac, 1985. Guide des Libellules d’Europe et d’Afrique du Nord. Delachaux & Niestlé. (sous le nom Lestes viridis).

Dijkstra, 2010. Guide des Libellules de France et d’Europe. Delachaux & Niestlé. (première édition française en 2007).

Grand, Boudot & Doucet, 2014. Cahier d’identification des Libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. Biotope Editions.

Livory, Sagot, Scolan & Lacolley, 2012. Atlas des Libellules de la Manche. Manche-Nature.

Perrier, 1923. La Faune de France Illustrée, tome III, Myriapodes et Insectes Inférieurs. Delagrave. (sous le nom Lestes viridis).

Réseau des Naturalistes Costarmoricains, 2014. Les libellules des Côtes d’Armor. Ginkgo Editeur.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

Libellules de France et d’ailleurs

Mes libellules des Mauges et d’ailleurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *